Log Horizon - Le Métro, boulot, dodo du MMORPG

» Critique de l'anime Log Horizon (TV 1) par Rahvoc le
07 Décembre 2020

Si je n'ai pas une grande culture des MMORPG, n'ayant jouer qu'à peu de jeux sur de courtes periodes, force est de reconnaître que l'intérêt qu'ils sucitent est sans contest légitime. (Je n'utiliserais d'ailleurs ici que très peu de terme issu de cet univers pour que les non-initiés puissent comprendre). Et ps avant l'heure, ma critique ne porte que sur la saison 1.

Car ne nous leurons pas. Si jusqu'à encore un siècle le monde pouvait nous offrir son lot d'aventures, de découverte de pays et de mondes, le tout avec une liberté que tous navigateurs et explorateurs des siècles passés pouvaient expérimenter voyageant vers de loingtaines contrées inexplorées, aujourd'hui l'entièreté de la planète est mis à nu d'un simple clic sur google street. On peut certes voyager, mais la différence est nette, ne serais-ce que parce que le-dit voyage dure entre 2 et 4 semaines, avant de retrouver notre métro-boulot-dodo, dont l'intéret est inversement proportionnel au nombre de personnes qui jouent aux MMO. Car en vérité, c'est surtout cela qui motivent les gens : l'évasion. L'évasion de ce monde terne et sans relief, pour un monde enchanteur où l'émerveillement n'a de concurence que dans l'exitation. Découvrir un monde aux milles et unes possibilités, être qui l'on veut, faire ce que l'on veut, quand on veut, avec qui l'on veut. Vraie richesse dans le monde IRL que peu de gens ont le luxe de pouvoir s'offrir. Créer le perso de nos rêves, former une guilde avec une bande de potes, et partir à l'aventure, affronter des monstres, recevoir gloire et richesse, et touchant du doigt une réelle liberté depuis longtemps perdue. La sonnerie du réveil, le crédit de la voiture, la taxe foncière et la relance d'EDF nous ramenant bien vite à la réalité.

Mon préambule, certes un peu long, est là pour une simple raison : Log Horizon n'offre pas cette aventure.

Imaginons que, par un coup du sort, vous soyez propulsés dans votre MMO habituel. Passé la normale appréhension que provoquerait un tel chamboulement (et encore...), n'importe qui irait fissa explorer les 4 coins de la map, pour redécouvrir les endroits qu'il n'avait vu qu'en amas de pixels prendre vie devant lui, et vivre à fond l'intégralité de ma tirade ci-dessus, s'émerveillant devant le moindre paysage, devant le moindre monstre ou animal.

Or, je n'ai jamais vu un tel gachi à ce niveau. On fini la série, que l'on aura passé les 8/10ème de l'anime entre les 4 murs d'une ville et d'un chateau, hormis pour une petite guerre, la nuit dans un banale foret, un village random, et une plage pour affronter une armées de clones de gobins et une autre de poisson-gobelins. Tant pour les décors que pour le bestaire, on aura vu mieux et plus varié en matière de direction artistique dans les MMO...
Mais la cerise sur le gâteau : nos héros auront fini par transformer là-dite ville citée plus haut, en "Néo-Tokyo" où chacun menera la même vie qu'il avait avant d'être aspiré dans le jeu, qui finissant maçon, qui gratte-papier, commerçant, policier, et j'en passe, avec ses horaires semaines et ses vacances classiques japonaises. Manquait plus que les chèques resto.
Merde. Mais quel putain de gachi.
Alors certes pour justifier cela, ils ont pretextés par quelques passes-passes scenaristiques la raison de ce choix. Mais la frustration est énorme. Ils sont faces à un monde quasi-inconnu car à redécouvrir totalement, et la seule chose qu'ils trouvent le moyen de faire c'est recréer en tout point le métro-boulot-dodo qu'ils fuyaient pourtant tous dès qu'ils allumaient leurs PC en rentrant du taf, pour les voir gratter du papier dans un bureau toute la journée. La logique est morte...

Et si cela ne suffisait pas mais les incohérences sont nombreuses :
- Tous les perso féminins sont des femmes, tous les persos masculins sont des hommes (d'accord, il existe une potion pour changer de sexe. Mais visiblement elle est plutôt rare. Et quand bien même elle ne le serait pas, que tous dès le début est une voix qui correspond à leur sexe, hormis la ninja pour présenter la potion, est un peu dure à avaler).
- Tous les low level sont des enfants, tous les enfants sont des low level... Oui parce que tout le monde sait que si tu as 13 ans IRL tu as forcement un perso enfant et un lvl 21. Dans Log Horizon il n'y a aucun adulte IRL avec un perso enfant lvl 90. Et bien sûr aucun enfant IRL avec un perso adulte lvl 90. Forcement.
- Le jeu a 20 ans dans l'anime. Quand on sait ça, on imagine que la quasi-intégralité des gens sur le serveur sont lvl 90 full stuff. Bah non mon vieux. Ils sont 15 à l'être à tout péter - les autres sont des randoms niveau inférieur 40 ou 50 - et ces lvl 90 sont bien sûr les tôliers de toutes les grosses guildes, ce qui font obligatoirement d'eux, cela va de soi, des génies en matière de logistique, de commerce, de managment, d'administration, de stratégie militaire et j'en passe. Car c'est bien connu que tous les max lvl dans les MMO, sont des gens qui ont les meilleurs posts dans la société, où qu'ils le deviennent d'un coup de baguette magique parce qu'ils ont 4.856 heures de jeu au compteur....
Bref... j'en oubli surement d'autres car j'en ai relevé pleins comme ça. Pas impossible en vrai mais bon... faut pas exagérer non plus.

Passée la frustration et les quelques illogismes susnommés que je ne pouvais décemment taire, on a tout de même une histoire sympa avec son lot de combats, d'intrigues, de survie et, il est vrai, de remise en route d'un certains train de vie civilisationnel, qui permet sans doute de se sentir moins perdu dans ce monde sans but apparent (pour eux...).

On suit donc les "aventures" d'un héro stratège-comme-pas-deux, qui sort de sa létargie solitaire, pour prendre les choses en mains dans ce monde tombé dans l'anarchie où seule la loi du plus fort règne.

Je ne vais pas vous refaire le synopsis ni m'aventurer trop en avant sur le scénar pour ne pas spoiler, mais ce dernier n'est pas mal, avec ses enjeux et ses questionnements, tout en étant cohérant avec sa ligne directrice (celle qui me chagrine au début de ma critique...).

Côté technique on reste dans la moyenne ce qu'il se faisait il y a 5-6 ans.
Sans m'étendre non plus dessus, les persos sont bien mais trop clichés à mon goût. C'est souvent le cas dans les animes à l'univers "normal", mais quand il s'agit de MMO et que l'on connait les races plus extravagantes les unes que les autres que les developpeurs de jeux ont l'habitude de nous servir, on imaginait quelque chose de plus éclectique mais aussi et surtout de plus régulier dans la distribution (genre il n'y a qu'une poignée de gens qui ont choisi d'incarner la race des chats ?...... ...tiens, encore une incohérence que je peux rajouter à ma liste).

Si la bande son n'a rien d'épique, elle fait son job, et c'est déjà très bien.

En conclusion de cette petite critique, cet anime n'est pas mauvais et, malgré les points noirs que j'ai mentionnés, se regarde facilement si tant est que l'on aime les issekai.

Je lui donne un 7, car il m'a bien plus, mais n'ai pas pu resister à le tacler sur les points qui m'ont quelque peu exaspérés.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (6)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Rahvoc, inscrit depuis le 24/04/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.045 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.199677 ★