Critique de l'anime Lucky Star

» par Sirius le
28 Juillet 2009
| Voir la fiche de l'anime

Il m’a fallu quatre mois pour terminer cette série. C’est dire combien l’overdose de Lucky Star est un danger public contre lequel je me dois de mettre en garde tous les futurs cobayes. Pourtant cette comédie est un bon divertissement, original, drôle mais surtout moe. J’en ressors cependant avec un sentiment fatalement mitigé.

Lucky Star est adapté d’un manga en quatre cases et ça se voit. Visuellement c’est très pauvre : si les héroïnes ont une petite bouille qui vient gonfler la jauge de moe et si le générique est kawai, la série ne présente rien de bien fameux au niveau des décors. Les personnages remplissent l’écran la plupart du temps et on ne quitte pas l’intérieur de l’école ou de la maison de Konata. Lucky Star, ce sont les discussions sans queue ni tête de quatre nanas débitées continuellement et sans que le spectateur n’ait le temps de reprendre son souffle entre deux blagues foireuses. On a l’impression de lire le manga original à une vitesse phénoménale et si on ne s’accroche pas, on risque soudain de se surprendre à s’interroger sur le contenu des propos déblatérés les trois dernières minutes.

On a du mal à tenir les yeux ouverts l’espace d’un épisode et j’ai souvent fait des pauses durant les quelques 20 minutes que comptent chacun. Si les héroïnes sont mignonnes et qu’elles ont tous un vice particulier et des complexes qui les rendent irrésistibles, l’humour de Lucky Star a trop souvent été inaccessible pour moi dans la mesure où il se fonde sur une culture qui m’est étrangère, des subtilités nippones qui n’ont simplement pas réussi à m’atteindre. La fin de chaque épisode – Lucky Channel, la salle de karaoké – m’ont laissé de marbre en l’occurrence. Dommage car je me suis attaché aux héroïnes : Konata, dont on se sent si proche, les jumelles, si complémentaires, Miyuki, tellement kawai, Minami, plate mais irrésistible ! La grande qualité de Lucky Star, c’est de s’être détaché des quatre héroïnes à un moment pour présenter les amies de la cousine de Konata, un second quatuor tout aussi détonnant qui aurait pu agrémenter à lui seul une nouvelle série.

Lucky Star est donc une série souvent hilarante mais bien trop lourde à supporter car elle adapte les gags d’un yonkoma à un rythme effrayant. Et j’insiste : ce divertissement peut rapidement virer au calvaire pour ceux qui ne sont pas un minimum initiés aux mystères de la culture nippone et qui peinent à rester attentifs devant les flots de paroles.

Verdict :6/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Sirius, inscrit depuis le 16/07/2007.
AK8.1.13 - Page générée en 0.038 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.169636 ★