Critique de l'anime Shion no Ô

» par Starrynight le
21 Novembre 2008
| Voir la fiche de l'anime

Quand j'ai commencé à entendre parler de Shion no Ou, je me suis dit : tiens, ça doit être comme Hikaru no Go mais avec en plus un aspect polar. Bilan à l'arrivée : la série a-t-elle tenu ses promesses ? Oui et non, mais avec plus de non que de oui.

Côté "oui" : Même pour un néophyte en shôgi comme moi, j'ai pu très bien ressentir la tension des matchs (surtout que le vainqueur n'est pas toujours évident) et bien apprécier les parties de shôgi. Heureusement, car elles constituent une bonne partie de l'anime. Même si un personnage me parle en hébreu quand il s'exclame "ouah, tour en i9, il est trop fort", ça ne m'a absolument pas gêné pour m'imprégner de l'ambiance du jeu. De ce point de vue là, j'ai vraiment retrouvé ce que j'avais pu ressentir devant Hikaru no Go (même si je ne pigeais quasiment rien au Go). De toute façon, même pour les Japonais, cet anime n'est sûrement pas réservé aux connaisseurs. Et puis, honnêtement, si Shion et les autres avaient joué aux échecs au lieu du shôgi, ça ne m'aurait pas plus parlé.

Côté "non" : grosso modo, tout le reste. D'abord, l'enquête policière est moyenne : on a envie de connaître le meurtrier mais l'enquête piétine pendant longtemps (on voit à peine les flics agir) et vers la fin, ça fait quatre épisodes qu'on a compris l'identité du coupable et il est rageant de voir les policiers procéder à la vitesse d'un escargot. Et puis, le mobile du crime est difficilement crédible (ok, le meurtrier est un fou, mais bon ...). Ceci dit, le développement des personnages apporte quelques surprises et certains ne sont pas toujours ceux qu'on croit.

Hélas, ce n'est pas l'aspect technique qui rehausse le niveau global. Le design et l'animation ne sont ni bons ni mauvais, juste moyens. Le chara-design est quelconque avec inévitablement le personnage aux yeux grand comme des soucoupes (Shion) et celui avec une coiffure improbable (Ayumi). Et puis bon, un méchant et retord qui a précisément une tête de méchant et retord avec un sourire retord et méchant, c'est un peu lourd. Seuls deux personnages sont réellement intéressants et charismatiques : Shion et Hani-Meijin. Il fallait oser proposer un personnage principal muet mais ça passe bien. La musique se remarque à peine à part quelques morceaux pour rehausser la tension ambiante et un opening qui est "juste" horrible.

Et tout à coup, sur les derniers épisodes (et en particulier le dernier), il y a une grosse dégringolade de la qualité graphique. Je ne sais pas si c'est pour des problèmes de budget, de planning à tenir ou autre, mais en tout cas, les personnages deviennent très moches dès que leur posture change, leur animation est aussi fluide et réaliste qu'un pantin désarticulé par jour de grand vent, et c'est tout simplement scandaleux et honteux de voir une chose pareille. Pour transformer à la dernière minute une impression mitigée en de la franche insatisfaction, il n'y a pas mieux.

Shion no Ou se regarde plutôt agréablement avec quand même l'envie de voir la suite à la fin de l'épisode. Malgré tout, cette série est pour moi une déception et encore un exemple d'une série qui n'a pas su concrétiser de bonnes idées sur le papier. A mon avis, seule la curiosité pour le shôgi peut motiver pour regarder cet anime. Pour un anime palpitant sur un jeu traditionnel d'Extrême-Orient, foncez plutôt sur Hikaru no Go.

Verdict :5/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Starrynight, inscrit depuis le 18/06/2006.
AK8.1.13 - Page générée en 0.052 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.171003 ★