Critique de l'anime Shion no Ô

» par Down le
19 Août 2012
| Voir la fiche de l'anime

Toi. Oui, toi qui aime la tension qui se crée lors d'une partie entre deux joueurs. Toi qui adore le jeu, l'esprit de compétition. Toi qui vendrait ton âme pour une suite d'Hikaru no Go, qui attend désespérément la saison 2 de Chihayafuru, qui ne tient plus en place lorsque tu lis Bakuman ou Yakitate!! Japan.

Regarde Shion no Ou, tu passeras un bon moment devant.

Les autres, cet animé ne devrait pas se placer bien haut dans votre liste de priorités, puisqu'il souffre d'un certain nombres de défauts qui gêneront nombre d'entres vous.

Shion no Ou nous parle de Shôgi, jeu traditionnel japonais souvent comparé aux Echecs, pour ceux qui ne suivent pas. Mais en fait on s'en fiche un peu.

L'animé ne s'embarrasse d'ailleurs même pas d'expliquer les règles du jeu, ce qui donne habituellement lieu à des scènes maladroites dans ce genre d'animés.

Non, en fait il n'y a pas vraiment besoin de savoir plus que le fait qu'il s'agit d'un jeu, et ça le scénariste l'a bien compris: de toute façon à moins d'être un expert du shôgi, les plays des joueurs ne vous seront pas compréhensibles.

Ce qui nous intéresse, nous, c'est la tension, les retournements de situations, la dimension psychologique! Quel que soit le jeu, quel que soit le décor, quelle importance? Cet esprit de compétition, ce respect devant la force des joueurs, ce désir de gagner à tout prix, voilà ce qui nous envoie des frissons dans le dos, ce qui nous fait aimer ce genre d'animés.

Et bien, je ne sais pas pour vous, mais moi ça me suffit. Je ne demande pas plus pour passer un bon moment devant un animé, peu importe à quel point le reste peut être mauvais.

Nul besoin d'être aussi extrêmiste que moi cependant pour regarder Shion no Ou.

Ces animés ont généralement un contexte autour du jeu: cela peut être du school life et de la romance pour Chihayafuru, par exemple, ou une touche de surnaturel pour Hikaru no Go.

Ici, c'est une enquête policière sur le meurtre lointain des parents de l'héroïne.

Sans être franchement un thriller passionant, cette trame parallèle est un contexte assez solide, qui sert bien l'histoire en amenant des éléments extérieurs dans les parties, un peu d'action et de rebondissement supplémentaire en somme. Ce n'est évidemment pas l'intérêt principal de l'animé, mais s'intègre plutôt bien.

Enfin, je trouve très intéressant de voir comment marche le jeu organisé au shôgi. Comment c'est d'être kishi (joueur pro de shôgi), comment se déroulent les parties… Cela fait aussi partie des éléments qui font que l'on aime ce type d'animés: à la fin, on a envie de jouer à ce jeu.

L'animé en profite aussi pour critiquer au passage la misogynie de la société japonaise, qu'on retrouve bien dans le fait qu'il existe une catégorie "femmes" chez les joueurs de shôgi, et que celles-ci sont considérées comme inférieures.

Shion no Ou n'est cependant pas exempt de défauts.

On pourrait remarquer qu'un peu de réalisme est sacrifié pour que les choses se passent dans le bon ordre, mais cela ne fait que contribuer à l'ambiance, au théâtralisme…

Par contre, on ne peut pas ignorer la piètre qualité graphique.

C'est surtout là que se trouve l'obstacle qui en rebutera plus d'un: c'est plutôt moche.

Des décors pas exceptionnels, un chara-désign pas terrible, et une animation parfois très approximative: sans piquer les yeux, ça n'est pas très glorieux.

Deux mots sur l'OST: pas exceptionnellement marquante, mais j'ai beaucoup aimé certains morceaux au piano, et la musique est bien utilisé pour les scènes de tension.

J'ai personnellement passé un bon moment devant Shion no Ou, mais je ne peux définitivement pas le recommander à tous, parce que je sais que beaucoup auront à redire sur cet animé. Cependant, cette critique reflétant mon avis personnel, je ne peux pas abaisser la note que je lui accorde pour cette raison.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Down, inscrit depuis le 08/02/2012.
AK8.1.13 - Page générée en 0.062 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.201637 ★