Afro Samurai Resurrection

Afro Samurai Resurrection

Alors qu'Afro, reclus dans un monastère abandonné, tente de se racheter des crimes qu'il a commis, il est rattrapé par son passé, en la personne de Sio.

Cette femme dangereuse et magnifique, aidée d'un Kuma revenu d'entre les morts, vole le bandeau de numéro 1 à Afro. Expliquant qu'elle vient se venger de lui, elle subtilise aussi les restes de son père, afin de le ressusciter et de lui faire subir milles supplices.

Une seule solution : retrouver le bandeau de numéro 2 et venir affronter Sio, comme l'exige le code des samurais. Avec son alter ego Ninja Ninja, Afro repart donc sur la voie du démon, en quête des bandeaux maudits.

Un seul but : empêcher que son père ne meurt une seconde fois, et ce, quel qu'en soit le prix...

Synopsis soumis par Vit Zayder

Samuel L. Jackson (Afro, Ninja Ninja), Lucy Liu (Sio), Mark Hamill (Bin), Liam O'Brien (Shichigoro), Yuri Lowenthal (Kuma)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Afro Samurai Resurrection
  • Editeur: Dybex
Rasta Moumoute » Publié le 26-02-2009

Présentation 100% subjective et décalée du film Afro Samurai Resurrection : suite de la série Afro Samurai. Lire l'article

  • Afro Samurai Resurrection - Screenshot #1
  • Afro Samurai Resurrection - Screenshot #2
  • Afro Samurai Resurrection - Screenshot #3
  • Afro Samurai Resurrection - Screenshot #4
  • Afro Samurai Resurrection - Screenshot #5
  • Afro Samurai Resurrection - Screenshot #6
  • Afro Samurai Resurrection - Screenshot #7
  • Afro Samurai Resurrection - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Kanapeach le 27-11-2011

9

Afro Samuraï Resurrection: Sex, joint et Rap&Gore. Quatre mots suffisent à présenter l'ambiance de ce film qui a toutes les qualités requises pour entrer dans le panthéon des oeuvres violentes les plus réussies de ces dernières années. Le scénario est des plus basiques et ne requière pas nécessairement le visionnage de la série, bien que la compréhension de certains points le recommande. Ainsi donc Sio et son frère sont de retour pour faire souffrir notre vieil ami Afro qui a décidé de se retirer en paix afin de méditer sur ses actions. Et pour cela, quoi de mieux que de ressuciter son père pour l'obliger à le combattre? On l'aura compris, l'intrigue est un gros n'importe quoi qui n'aura [...] Lire la critique

#Par Dregastar le 21-07-2011

8

La Malediction du bandeau number ONE. Yo! Afro Samurai is back!!! On est sous l'ère Edo, Afro a vieilli et il sculpte du bois..tout démarre calmement.. trop calmement et je m'endors!!! Non non non!!! Je vous rassure trêve de plaisanteries, ici c'est pas du contemplatif ni de la longueur qui vous attend! Bein oui c'est prohibé et pas le genre de la maison comme on dit.. Chez le Maitre Afro c'est tout sauf une promenade de santé. Ouvrez l'oeuil comme d'habitude... Ça ira très vite et très fort! Hé bien oui comme dhab c'est ce bordel de bandeau! Là cette fois par contre c'est pas lui qui part le chercher, c'est la fatalité du bandeau qui le poussera à se surpasser. C'est pas lui qui [...] Lire la critique

#Par SoulJapanExpress le 06-06-2011

9

En voilà une bonne claque... Afro est de retour… Petit aparté Resurrection utilise un format qui met en avant sa qualité graphique et scénique mais Afro Samuraï en faisait autant avec ce format épisodique. On peut donc facilement considérer la première partie comme un film, cela aurait avantagé l’anime d'une certaine manière. Bref le charme a commencé à opérer dès l'opening mixé par le talentueux RZA qui m’enchante à chacune de ses mesures. Dès lors j'ai su que ce style se retrouverait dans les différentes séquences, un rythme entrainant, je me suis préparé à passer un très bon moment devant mon écran... Le bandeau numero uno est de retour sur le marché et bien évidemment Afro l’est [...] Lire la critique

#Par Vit Zayder le 12-02-2009

8

Enfin la suite du plus grand délire de Gonzo. Ayant adoré le concept de Afro Samurai, je me jette sur ce film. Et que dire ? Tout d'abord, tout est là, aussi "beau" qu'avant, aussi délirant, aussi sanguinaire, aussi tranchant. Bref, cette ambiance et cet univers que j'avais trouvé originaux et uniques sont intacts. C'est toujours aussi bon de se balader dans cet Edo à la sauce Mad Max plus trash que jamais. Je dirais même que la morale est tombée un cran plus bas (relatif à la parade en milieu de film) mais, bon, la série n'est peut être plus assez fraîche dans mon esprit. Bref tous les éléments géniaux des OAV sont présents ici. Quid du scénario ? Force est d'admettre que le format [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.031 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.148236 ★