Shirayuki Aux Cheveux Rouges (TV 1)

Shirayuki Aux Cheveux Rouges (TV 1)

Pharmacienne au talent prometteur, Shirayuki est également connue dans le royaume pour ses cheveux rouges flamboyants. Bien malgré elle, elle attire l'attention du prince Raji qui souhaite faire d'elle sa concubine.

Bien décidée à ne pas se laisser faire, Shirayuki s'enfuit du royaume. En chemin, elle rencontre Zen, un jeune garçon vagabond avec qui elle se lie immédiatement d'amitié. Mais, qui est-il vraiment ?

Synopsis soumis par Nuits

Ryota Ohsaka (Zen Wistaria Clarines), Saori Hayami (Shirayuki)Akira Ishida (Izana Wistaria), Jun Fukuyama (Raji Shenazard), Kaori Nazuka (Kiki Seiran), Nobuhiko Okamoto (Obi), Toshiyuki Toyonaga (Mihaya), Yuichiro Umehara (Mitsuhide Rōen) Yuko Kaida (Garack Gazelt), Yuko Sanpei (Ryū)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Shirayuki Aux Cheveux Rouges
  • Editeur: ADN (Simulcast - VOD)

Critiques des membres

#Par GTZ le 12-11-2016

8
Shirayuki, La quatrième Vague.

Shirayuki aux cheveux rouges, en voilà une douce histoire. Comme soutenu dans la critique précédente, Akagami no Shirayuki Hime prend la forme d'un conte moderne. Jeune pharmacienne, à la chevelure rouge, presque une icône en son pays, la belle roturière attire le regard, capture les cœurs. A un niveau tel, que le Prince local se met en quête de se l'accaparer, de force si nécessaire. Mais, notre belle héroïne n'est pas personne a qui on dicte sa vie. Aussitôt prévenue, elle prend la poudre d'escampette pour la diriger (sa vie pas la poudre) là où elle l'entend. Elle-seule posera les choix qui détermineront son avenir, qui façonneront son destin. Là est le thème de notre série. [...] Lire la critique

#Par Kilddra le 29-08-2016

9
“Les contes de fées sont les romans érotiques des enfants.” J. Paulhan

Akagame no Shirayuki Hime est tiré d'un manga du même nom, sorti en 2007 et écrit par Akizuki Sorata. L'histoire est basée sur le conte de Blanche Neige. Mais je n'apprends rien à personne en disant cela. Soit. Cependant, ici, pas de princesse, pas de sorcière, pas de chasseur et encore moins de sept nains qui rentrent du boulot en chantant. On est relativement loin du conte de base. Et c'est tant mieux ! L'histoire reprend malgré tout des éléments du conte de Blanche Neige, mais les détourne joliment pour en faire quelques choses de nouveau. Je citerais notamment la symbolique autour de la couleur rouge. Si dans le conte des Frères Grimm, la couleur rouge a la signification du sang [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.039 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.171402 ★