Jin Roh - La Brigade des Loups

Jin Roh - La Brigade des Loups

Tokyo, fin des années 60. Le pays est en proie à de grands troubles sociaux. Le gouvernement se base sur la police et sur des unités d'élites, équipée militairement, pour maintenir l'ordre. Un jour, lors d'une émeute, des anarchistes d'une organisation surnommée "La secte" profitent d'une violente manifestation pour commettre un attentat destiné à renforcer le climat d'opposition entre syndicats et pouvoir. Traqué dans les égouts, ils sont abattus. Mais cette organisation emploie des enfants, ou des jeunes femmes, pour porter les munitions et les explosifs. Un jeune soldat, face à l'un de ces "Chaperons Rouges", ne peut se résoudre à tirer. Et l'enfant se fait exploser face à lui.

Blessé mais ayant survécu grâce à son équipement, Kasuki Fuze est rayé de l'actif de l'armée et de la Fosen (Panzer). Et commence le thriller politique...

Synopsis soumis par HerrV

Sumi Mutoh (Kei Amemiya), Yosikaju Fujiki (Kazuki Fuse)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Jin Roh - La Brigade des Loups
  • Editeur: TF1 Video
  • Jin Roh - La Brigade des Loups - Screenshot #1
  • Jin Roh - La Brigade des Loups - Screenshot #2
  • Jin Roh - La Brigade des Loups - Screenshot #3
  • Jin Roh - La Brigade des Loups - Screenshot #4
  • Jin Roh - La Brigade des Loups - Screenshot #5
  • Jin Roh - La Brigade des Loups - Screenshot #6
  • Jin Roh - La Brigade des Loups - Screenshot #7
  • Jin Roh - La Brigade des Loups - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Deluxe Fan le 27-01-2013

8
Jin-Roh : Le petit chaperon noir

S’il fallait un anime pour définir le sens du mot intrigue, Jin-Roh sonnerait comme une évidence. Ce long-métrage, produit en 1998 et sorti dans les années suivantes, voit rempiler une partie des têtes pensantes qui avaient créé le premier Ghost in The Shell, avec notamment Hiroyuki Okiura à la réalisation et Mamoru Oshii à l’écriture. Dès les premières minutes, le spectateur est mis dans le bain, avec un rappel des faits historiques ayant conduit a l'uchronie dans lequel le récit prendra place. En mêlant des faits on ne peut plus réels et d’autres fictifs mais vraisemblables, Jin-Roh se place dès son introduction comme un anime premier degré, du genre de ceux que l’on va prendre au [...] Lire la critique

#Par Kanapeach le 02-01-2012

9

Jin Roh ou l’art du complot. Ayant laissé bien trop longtemps ce long-métrage de côté, comme la cerise dans une salade de fruits qu’on s’efforce de conserver pour la fin, me voilà revenu de son visionnage, bouleversé mais heureux. Heureux, mais légèrement contrarié par un point. Première chose à aborder, et non des moindres, le scénario. S’inscrivant dans un cadre pseudo-futuriste (pseudo car pas loin d’être possible), ce dernier nous livre une représentation du Japon où les émeutes ont une place prépondérante dans l’actualité. Les soulèvements urbains sont nombreux et c’est d’ailleurs en plein milieu de l’un d’eux que notre sombre intrigue débute. On suit donc les agissements d’un [...] Lire la critique

#Par Inimoon le 04-12-2010

10

Jin-Roh est un excellent film, qui marque la fin d'une certaine époque de l'animation japonaise. La technique est époustouflante et l'histoire est aussi bonne que le scénario, et ce dernier vous laissera les fesses par terre avec une expression d'incrédulité sur le visage... Non sérieux, ce film est excellent. Pour ne pas vous en révéler plus que ce qui est inscrit sur la boîte, l'histoire se passe au Japon, après que l'Axe ait battu les alliés pendant le seconde guerre mondiale : régime politique totalitaire, hommes mystérieux portant le manteau de Derrick et temps constamment nuageux à la clé. Les créateurs de Ghost in the Shell signent ici leur dernier film entièrement réalisé à la main [...] Lire la critique

#Par El Nounourso le 27-11-2007

8

Je viens tout juste de revoir ce film que j'avais quelque peu oublié depuis le temps ! Sur fond de quasi guerre civile entre forces gouvernementales et organisations terroristes, on suit un certain Kusuki Fuze, soldat d'élite viré de l'armée après avoir refusé d'abattre une jeune fille porteuse d'une bombe. Hanté par ce souvenir, Fuze décide de se rendre à l'endroit où sont entreposées les cendres de la kamikaze. Il y rencontre la grande soeur de la fillette, avec qui il se lie d'amitié. Mais Fuze est surveillé, on le soupçonne d'appartir à la "brigade des loups", groupe [...] Lire la critique

#Par Björn le 15-08-2006

10

Très certainement le meilleur animé que j'ai vu à ce jour car, en plus d'une réalisation soignée, il bénéficie d'un scénario particulièrement complexe mais passionnant car bien mené. Un thriller digne du cinéma où il est difficile de savoir qui manipule qui, prenant à tel point que même des personnes qui sont pourtant réticentes dès qu'on leur parle d'animation japonaise restent bluffées. Touchant un sujet rarement abordé par ce biais, entre le politique, le policier, le terrorisme, mais aussi le thème de l'amour impossible, il renvoie à la petitesse des hommes de conviction qui sont capables de sacrifier le beau et leur âme pour une cause. Comme il a été dit précédemment, les passionnés [...] Lire la critique

#Par HerrV le 31-10-2005

10

Aucune critique sur Jin Roh ? Ô horreur ! Ô désespoir ! Ô inculture mangaesque ! :ppp        Je reprends une critique que j'avais élaborée sur un autre site, en la remaniant... (et ce sera tout pour aujourd'hui !)        Jin Roh : (人狼)        Auteur : Mamoru Oshii        Genre : Thriller, policier & Petit Bijou à voir absolument !        Avant de commencer la critique de ce film, je voudrais rectifier un peu : Jin Roh est une fiction, mais reste un hommage au passé de l'archipel nippon. On voit en effet les Japonais comme un peuple paisible qui ne connaît pas les tensions sociales, ni les manifestations ; l'image du Japonais en grève, continuant de travailler mais [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.066 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.175315 ★