Patlabor (TV)

Patlabor (TV)

Le Japon est en crise à la fin du XXème siècle, aussi voit-on apparaître les labors, des robots anthropomorphes de taille gigantesque, qui servent d'engins BTP et d'outils de rénovation, pour un pays qui doit impérativement se réadapter pour pouvoir garder son importance géo-politique.
Mais qui dit nouvelles technologies dit nouvelle forme de banditisme, avec le piratage et le détournement des Labors.
Pour y faire face deux brigades de police ont été créées, avec des Labors spécialement dédiés à la lutte contre le crime.

Patlabor vous invite à suivre les aventures des membres de la deuxième brigade, considérés par leurs collègues comme la lie de la police, comme des incapables, technologiquement dépassés par la première brigade, qui elle est admirée de tous.

L'arrivée de la nouvelle recrue Noa Izumi parviendra-t-elle à retourner le cours des choses ?

Synopsis soumis par watanuki

Miina Tominaga (Noa Izumi), Michihiro Ikemizu (Isao Ota), Osamu Saka (Seitaro Sakaki), Ryunosuke Ohbayashi (Kiichi Goto), Tomomichi Nishimura (Detective Matsui), Toshio Furukawa (Asuma Shinohara), Yoshiko Sakakibara (Shinobu Nagumo), You Inoue (Kanuka Clancy)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Patlabor
  • Editeur: Mangas

Critiques des membres

#Par Soren le 07-04-2012

10

Plantons le contexte. Patlabor est une série d'anticipation un brin comique de 1989, qui se projette en 1999 pour nous compter un quotidien dans lequel les Labors, des mecha conçus pour faire les beaux jours de l'industrie du bâtiment, donnent le rythme. Évidemment, comme à chaque fois que quelqu'un invente un truc cool, c'est forcément détourné pour des causes pas très morales. C'est ainsi que l'on vit rapidement apparaître des crimes liés aux Labors. C'est pour y faire face qu'a été crée la Section des véhicules spéciaux, équipée de Labors conçus pour accomplir des activités de police. C'est la deuxième division de cette Section que l'on va suivre pendant 47 épisodes, et je vous le dis, [...] Lire la critique

#Par watanuki le 23-11-2006

7

"I'm gonna fly, fly away, condition green"... Rien qu'à entendre les génériques un peu vieillots mais très entraînants, le bonheur est là, l'optimisme revient. C'est que Patlabor n'est pas une série de base où l'on voit des hordes de robots se taper sur la tête comme une bande de singes, bien au contraire. La grande force de cette série est qu'elle se situe à l'échelle humaine, et que les robots n'interviennent que lorsqu'on en a besoin. Cette série nous présente enfin des robots envisagés pour ce qu'ils sont : des outils, un point c'est tout. Dès lors ce sont les [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.075 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.172112 ★