Saint Seiya Omega

Saint Seiya Omega

La série commence après que Seiya soit devenu chevalier d'or du Sagittaire. Il sauve un enfant nommé Kouga qui est recueilli et élevé par Saori Kido. Pendant son enfance, il est entraîné par Shaina à devenir chevalier de Bronze de Pégase. Celui-ci ne supporte pas ce mode de vie et s'oppose souvent aux défis que lui imposent Shaina. C'est alors que Mars arrive sur la petite île, où se sont installés les trois protagonistes, pour enlever Saori afin d'utiliser son cosmo pour "changer le monde". Kouga et Shaina se battent en vain et Kouga voit Saori disparaître sans pouvoir faire quoi que ce soit. Il va alors partir de l'île pour la sauver.

Synopsis soumis par Green-Eyes

Masakazu Morita (Sagittarius Seiya)

  • Saint Seiya Omega - Screenshot #1
  • Saint Seiya Omega - Screenshot #2
  • Saint Seiya Omega - Screenshot #3
  • Saint Seiya Omega - Screenshot #4
  • Saint Seiya Omega - Screenshot #5
  • Saint Seiya Omega - Screenshot #6
  • Saint Seiya Omega - Screenshot #7
  • Saint Seiya Omega - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Yagami1211 le 18-07-2014

6
Bonne pour les nouveaux venus, mauvaise pour les fans de la 1ere heure.

Le but de Saint Seiya Omega était clair depuis le début, faire découvrir l'univers de la série aux plus jeunes, ceux qui ont raté toute la série d'origine. Malheureusement, les lois ont changées par rapport a l'époque. De ce fait, la violence qui allait de paire avec les tragédies de la série d'origine retombe un peu a plat. Nos chevaliers sont censés braver milles morts pour sauver leur déesse bien aimée, mais dans ce contexte épuré de toute trace de sang ou presque, ça fait du coup moins impressionnant. L'équipe de l'animé a du faire le forcing pour garder une des morts de l'anime telle quelle, choquante pour le CSA japonais, cruciale pour l'histoire selon les scénaristes. Toutefois [...] Lire la critique

#Par Stl le 13-04-2014

1
Du Saint Seya low cost!

Pour les amateurs de la série, comme moi, qui ont passé du temps le mercredi après midi à mater la série en attendant patiemment un nouvel épisode chaque semaine, je vous présente toutes mes condoléances! Ce nouvel opus qui reprend les grandes lignes de la série originelle, n'est pas du tout à la hauteur. Déjà qu'en grandissant, il m'a été pénible d'admettre le coté très moraliste et parfois "gnangnan" de Saint Seya, là, je ne puis qu'abdiquer! Tout comme certaines autres animations remises au goût du jour pour faire découvrir aux générations suivantes nos petits bijoux de l'époque, c'est décevant, mauvais, fade et ennuyeux! C'est à se demander si ces remakes sont créés par manque [...] Lire la critique

#Par Green-Eyes le 18-05-2013

6
Saint Seiya Omega... Compliquée à aimer.

Je suis malheureusement née après le cycle "Saint Seiya", et ne connaissant pas très bien la série, je suis tombée sur Saint Seiya Omega totalement par hasard. Attention, cette critique peut contenir beaucoup de remarques entre parenthèses. Les graphismes et les décors, c'est assez joli sans être original malheureusement, coté animation c'est fluide, bien travaillé mais mou. Autant les premiers épisodes, on apprécie les scènes de combats assez bien réalisés mais passé 8 épisodes, ça devient lent. Le chara-design des personnages est décevant. Pas que je n'aime pas le style de Umakoshi Yoshihiko mais les personnages ont été plus masculinisés dans cette série ce qui casse l'un [...] Lire la critique

#Par Cloud93 le 23-04-2013

1

Cette série est nullissime. Après avoir vu la première saison en intégralité, je peux dire qu'elle est minable. On regarde cette série sans jamais rien ressentir. C'est du shônen sans âme. On voit clairement un manque d'ambition. Ce qui choque en premier lieu c'est le chara-design, qui est assez particulier. Malgré cela, on s'y habitue à force ; et il faut dire qu'il est plutôt réussi dans les épisodes d'Umakoshi. En effet les épisodes qui ont été faits par ce monsieur sont sûrement les plus réussis d'Omega. On ressent la patte Saint Seiya, même si tout n'est pas parfait. Mais le reste est affligeant. Les personnages sont tout ce qu'il y a de plus classiques, aucune volonté de briser [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.039 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.172379 ★