Sayonara Zetsubô Sensei

Sayonara Zetsubô Sensei

Nozomu Itoshiki est le professeur le plus malchanceux, pessimiste, négatif, désespéré et paranoïaque que la terre ait porté. La plus infime mésaventure devient dans sa tête un complot planétaire contre lequel il n’y a qu’une seule solution : le suicide.
Un jour où il tente de mettre fin à ses jours en se pendant à un cerisier, il est sauvé in extremis par une jeune fille nommée Kafuka Fuura. Celle-ci est l’antithèse de Nozomu : optimiste convaincue et inflexible, elle voit toujours le verre à moitié plein là où Nozomu ne peut le concevoir qu’à demi vide.

Le calvaire du professeur n’est pas fini, car Kafuka n’est autre qu’une des élèves de sa propre classe. Et quelle classe !! Celle-ci regroupe toutes les dérives et les tares de la société : hikikomori, stalker, etc. Assisté malgré lui par Kafuka, le professeur commence à s’intéresser à tous les cas pathologiques qui constituent sa classe.

Synopsis soumis par Starrynight

Hiroshi Kamiya (Nozomu Itoshiki), Ai Nonaka (Kafuka Fuura), Akiko Yajima (Chie Arai, Rin Itoshiki), Asami Sanada (Matoi Tsunetsuki), Asuka Tanii (Kiri Komori), Marina Inoue (Chiri Kitsu), Miyu Matsuki (Harumi Fujiyoshi)

Sayonara Zetsubō Sensei » Publié le 11-11-2008

Dossier sur l’analyse des civilisations par le biais des personnages « déviants » au sein de l’anime Sayonara Zetsubo Sensei. Lire l'article

  • Sayonara Zetsubô Sensei - Screenshot #1
  • Sayonara Zetsubô Sensei - Screenshot #2
  • Sayonara Zetsubô Sensei - Screenshot #3
  • Sayonara Zetsubô Sensei - Screenshot #4
  • Sayonara Zetsubô Sensei - Screenshot #5
  • Sayonara Zetsubô Sensei - Screenshot #6
  • Sayonara Zetsubô Sensei - Screenshot #7
  • Sayonara Zetsubô Sensei - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Inanitas le 23-11-2010

8

Je ne le répéterai jamais assez, à l'instar des séries FLCL ou Gankutsuou, Sayonara Zetsubou Sensei n'est pas un animé des plus conventionnels. Autant même vous prévenir, qui que vous soyez d'ailleurs, son visionnage ne vous laissera pas indifférent, vous projetant tantôt dans l'indolence, la saturation ou l'incompréhension, tantôt dans un océan d'intérêt et d'admiration, au fond duquel quelques créatures corrompues par l'association de Kouji Kumeta et de Shaft utiliseront leurs nageoires pour vous faire sombrer dans un rire incoercible... Aussi pour bien pouvoir apprécier ce divertissement édifiant, il est fortement recommandé d'avoir une connaissance de la culture japonaise, un [...] Lire la critique

#Par orphée le 31-08-2010

7

JE SUIS AU DESESPOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIR!!!! cette phrase pourrai être souvent sortie dans la société capitaliste, qui est... disons... très bien critiquée dans cette série, à travers l'actuel capitalisme japonais. En effet, le professeur désespoir représente l'éternel blasé qui a le don de repérer toute faille dans un système, pour ensuite l'exagérer et en sortir un monologue, pour toujours finir par un gros plan de fan service, de sorte à critiquer la dernière génération d'animes qui ont tendance à en abuser. Sinon, que dire de cette série sans rentrer dans une polémique politique? Passons d'abord en revue les points négatifs de la série, afin de vous laisser une [...] Lire la critique

#Par Faustt le 27-05-2008

5

"Je suis au désespoir ! Ces animes prometteurs gavés de fan service m'ont conduit au désespoir !" Cette réplique culte du personnage principal, réécrite à ma sauce, résume bien ce qu'est pour moi Sayonara Zetsubô Sensei. Pourtant, tout commence bien. Le graphisme est très joli, notamment le charadesign, assez particulier par sa simplicité qui est très agréable à l’œil. Les décors sont de la même veine, quant à l'animation...bon en fait pour une série comique, on s'en fout un peu de l'animation… L'idée de base franchement originale est, au [...] Lire la critique

#Par Starrynight le 12-04-2008

7

Difficile d’imaginer quelque chose d’aussi décalé, anticonformiste et tout simplement indescriptible que Sayonara Zetsubô Sensei. Et pourtant Kôji Kumeta l’a fait. On a beau retourner le problème dans tous les sens et l’observer de tous les angles, la conclusion s’impose : cet anime ne ressemble à rien d’autre que lui-même. Les références et clins d’œil y abondent (comme dans School Rumble) – anime, films, livres, politique, tout y passe (de la couette de Kafuka Fuura qui fait penser à celle de Lain aux affiches de film qui apparaissent tout à coup à l’écran, accompagnées d’un commentaire qui n’a rien à voir) – du point de vue de son format l’anime joue avec les codes habituels d’un [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.035 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.167425 ★