Shigofumi: ~Stories of Last Letter~

Shigofumi: ~Stories of Last Letter~

Lorsqu'une personne vient de mourir, elle obtient le droit d'envoyer une dernière lettre à la personne de son choix. Mika fait partie de ceux à qui revient la charge de remettre ces lettres aux destinataires : lettres d'accusation, lettres d'amour, de pardon, tous les cas se présentent pour ces postiers de l'au-delà.

Cependant, Mika n'est pas une livreuse comme les autres, elle semble attendre quelque chose et porter en elle un lourd secret concernant une jeune fille plongée dans le coma depuis quatre ans...

Synopsis soumis par watanuki

Kana Ueda (Fumika), Yuki Matsuoka (Kanaka), Akio Nojima (Tatsumi Nojima), Eri Sendai (Fumika Mikawa), Fumiko Orikasa (Haruno Kasai), Masayuki Katou (Matoma), Masumi Asano (Chiaki), Rikiya Koyama (Kirameki Mikawa), Saeko Chiba (Natsuka Kasai), Takuma Terashima (Kaname Nojima)

Shigofumi, l'esprit de la lettre » Publié le 04-03-2009

Petit dossier pour tenter de mettre en valeur cette série très réussie de J.C Staff, qui nous raconte l'histoire d'une postière de l'au-delà. Lire l'article

Focus Shigofumi: ~Stories of Last Letter~ » Publié le 02-03-2009

Focus sur une série TV qui a su manier avec une certaine intelligence tristesse, mélancolie et drame: Shigofumi ~Stories of Last Letter~ produite par le studio J.C. Staff et réalisée par Tatsuo Satô. Lire l'article

La série comporte un treizième épisode, disponible uniquement sur les DVD.

  • Shigofumi: ~Stories of Last Letter~ - Screenshot #1
  • Shigofumi: ~Stories of Last Letter~ - Screenshot #2
  • Shigofumi: ~Stories of Last Letter~ - Screenshot #3
  • Shigofumi: ~Stories of Last Letter~ - Screenshot #4
  • Shigofumi: ~Stories of Last Letter~ - Screenshot #5
  • Shigofumi: ~Stories of Last Letter~ - Screenshot #6
  • Shigofumi: ~Stories of Last Letter~ - Screenshot #7
  • Shigofumi: ~Stories of Last Letter~ - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Duna le 04-09-2012

8
Poste... Mortem. Garantis derniers mots

Shigofumi m'a tout autant fait penser à Jigoku Shôjo qu'à Kino no tabi ; juste pour en souligner le potentiel comme l'on fait les critiques précédents. Tout comme dans Jigoku shojo, nous avons là un personnage qui fait le lien entre le monde des vivants et celui des morts, à la différence majeure que "la fille des enfers" sert les premiers sous condition, tandis que "la postière du bureau des bonnes nouvelles" sert les morts sans distinction. Elle commence très fort, dans la violence et le glauque, avant que l'intrigue ne se focalise plus que sur le personnage principal. Une seule trame narrative donc, qui soulève bien des questions sans apporter de réponses ni de véritable [...] Lire la critique

#Par PetiteAkatsuki le 08-02-2010

7

Shigofumi... un animé des plus déconcertants, il faut le dire ! Un animé entièrement à part, grâce notamment à l'ambiance, aux sujets traités, à sa durée et aux émotions que l'on en retire. On commence donc par la chara design qui n'est ni un point faible, ni un point fort. En effet, il ne se remarque pas forcémment. De fait, il est moyennement bon. Simple. La musique quant à elle est bonne dans l'ensemble, même si elle se fait plutôt discrète. Les même thèmes reviennent tout le long de la série. L'opening m'est par ailleurs bien détestable et j'avoue n'avoir pu le visoionner ne cerai-ce qu'une seule fois en entier. L'ending au contraire est très bon, en total cohérence avec l'ambiance [...] Lire la critique

#Par AngelMJ le 22-12-2008

7

Quand je pense à Shigofumi, toujours la même envie me vient en tête : celle de donner une grosse claque à tout le staff de J.C. Staff, pour avoir eu entre les mains une série originale et de n'en avoir fait qu'une série banale. Je m'explique. Shigofumi possède un background vraiment intéressant et pouvant mener le spectateur vers des réflexions intelligentes et non dénuées d'intérêt. Le thème de la mort est ici traité d'une manière à la fois poétique et cruelle, au travers des lettres que livre la jeune et charismatique (au début...) Fumika. L'ensemble est bien mis en avant durant les premiers épisodes et on sent que l'on est face à une série aux multiples qualités. De plus, le côté [...] Lire la critique

#Par kuchiki byakuya le 27-09-2008

7

Comme beaucoup l'on remarqué, cette série est dans la lignée de Jigoku Shojo mais ne dresse pas le même tableau. Certes, il y a des points communs évident mais au final, ces deux séries sont opposées. On a donc ici Fumika, la factrice de l'au-delà, portrait craché de Enma Aï. L'idée était forte attirante: des morts qui peuvent laisser leur dernier adieu à une personne de leur choix, voilà un fond prometteur. Paradoxalement, je dirai que c'est en réalité son point faible. En effet, les 3 premiers épisodes sont géniaux, entre ambiance noire et sadisme. [...] Lire la critique

#Par Afloplouf le 16-08-2008

7

Shigofumi n'est pas une énième déformation de la langue japonaise pour notre bon vieux chifoumi (on dit jankenpon pour ceux que ça intéresse) mais l'anime de la collection hiver 2008 chez JC Staff, un studio capable du meilleur tranche de vie comme du pire fan-service. Alors dans quel catégorie classer ces histoire de la dernière lettre ? Sur un plan graphique, c'est du JC Staff tout craché. L'argument est un peu court mais il recouvre mon impression. Le chara-design un peu enfantin, des teintes pastels froides, une animation minimaliste mais somme toute réussie, des décors plus brossés que vraiment dessinés : voilà la marque de fabrique du studio vérifié une nouvelle fois ici. Ces [...] Lire la critique

#Par beragon le 16-08-2008

7

La limite entre les oeuvres de référence et les bonnes séries est ténue et las, Shigofumi n'arrive pas à la franchir. Shigofumi vient manger au même râtelier que Jigoku Shojo, l'au-delà s'immisçant dans le monde des vivants et partage une grande similarité dans sa construction narrative. Ce n'est pas un clone pourtant et la série possède ses propres spécificités. Elle est moins répétitive et possède un ton nettement moins sombre et désespéré. On ne peut que souligner la qualité d'ensemble de l'histoire qui nous depeint de situations plus variées que Jigoku Shojo. Niveau réalisation, cela vole dans les standards actuels, belle image, chara-design bien fait. Le découpage et le cadrage [...] Lire la critique

#Par watanuki le 15-07-2008

8

J.C. Staff propose enfin une série intelligente, brillante et parfaitement orchestrée ; cela fait du bien de quitter l'ornière du fan service pur et dur (Zero no Tsukaima) pour regarder cette série au scénario complètement invraisemblable. Proposer des histoires de facteurs portant les lettres de gens venant de mourir pourrait évoquer du mauvais Ghibli ou inspirer de mauvaises blagues sur la Poste, et pourtant, dès le premier épisode on perd toute envie d'être sarcastique. On n'en a d'ailleurs pas vraiment le temps, occupé que l'on est à chercher où va aller l'histoire : la plupart des épisodes ont un début assez banal, ancré dans un quotidien plutôt plat, mais pourtant la magie opère à [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.033 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.174936 ★