Uchôten Kazoku (TV 1)

Uchôten Kazoku (TV 1)

A Kyoto, les tanukis, les tengus et les humains vivent ensemble depuis plusieurs siècles. Yosaburo, jeune tanuki insouciant, a bien du mal à composer avec sa famille excentrique depuis que son père est mort cuit dans un nabe...

Synopsis soumis par Zankaze

Sakurai Takahiro (Shimogamo Yasaburou), Noto Mamiko (Benten), Inoue Kikuko (Haha), Suwabe Jun`ichi (Shimogamo Yaichirou), Yoshino Hiroyuki (Shimogamo Yajirou), Nakahara Mai (Shimogamo Yashirou)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Uchôten Kazoku
  • Editeur: ADN (VOD), Kana Home Video (Genzai)

Prix d'excellence Japan Media Arts 2013 catégorie "animation".

  • Uchôten Kazoku (TV 1) - Screenshot #1
  • Uchôten Kazoku (TV 1) - Screenshot #2
  • Uchôten Kazoku (TV 1) - Screenshot #3
  • Uchôten Kazoku (TV 1) - Screenshot #4
  • Uchôten Kazoku (TV 1) - Screenshot #5
  • Uchôten Kazoku (TV 1) - Screenshot #6
  • Uchôten Kazoku (TV 1) - Screenshot #7
  • Uchôten Kazoku (TV 1) - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par jinrho78 le 03-02-2018

6
AINSI PARLAIT UCHOTEN KAZOKU OU DU MANIFESTE VEGAN

L'anime qui porte bien son nom c'est bien Uchoten Kazoku, parler d'une famille excentrique serait presque un euphémisme tant ils ont tous l'air atteints! En même temps je ne sais pas trop, mais à bien y regarder c'est le cas de beaucoup de familles non? il y a des personnages, peut-être pas tout le temps haut en couleur mais néanmoins colorés, c'est certain et il faut composer avec parce que t'as qu'une seule daronne et elle est pas interchangeable comme des chaussures de ski. C'est ce que tend plus ou moins à nous montrer Uchoten Kazoku en s'efforçant de s'éloigner du mode binaire hautement estimé par nombre de ses confrères. Désunis sont les membres de la famille de Yosaburo depuis [...] Lire la critique

#Par Isanagi le 10-01-2014

10
Uchôten Kazoku : Simple et irréprochable

Uchôten Kazoku, en français ça donnerait plus ou moins "la famille excentrique". Excentrique par bien des égards, l'action prend place dans un japon moderne, à Kyoto, centre culturel et traditionnel du pays mais notre famille n'est pas humaine. En effet, nous avons ici affaire à des tanukis (ces ratons laveurs changeurs de forme) et nous suivons leur vie quotidienne au contact des tengus, d'autres tanukis et bien sûr, des êtres humains. Notre personnage principal, Yasaburo, et ces frères vivent dans l'ombre de leur père - un des tanukis les plus renommés qu'on ait vu -, dont la mort quelques années plus tôt les a énormément affecté. Une bonne partie de la série tournera d'ailleurs autour [...] Lire la critique

#Par Skidda le 29-12-2013

8
Uchouten Kazoku : ces braves biesses

Quelle plaisante surprise que fut Uchouten Kazoku, une série qui présente avec malice l’unité d’une famille et la stupidité de tous. Uchouten Kazoku est l’adaptation du premier tome écrit par Tomihiko Morimi (Tatami Galaxy), par le P.A. Works. L’auteur nous décrit à travers son livre une Kyoto entre réalité et imaginaire où vivent une communauté de tengus et tanukis pouvant changer leur apparence et vivre ainsi parmi les humains. Nous accompagnons au cours de 13 épisodes le quotidien du tanuki Yasaburou, ses tribulations avec en toile de fond la mort mystérieuse de son père. Yasaburou est montré comme quelqu’un de pas très charismatique ni n’est réputé pour son intelligence. Uchouten [...] Lire la critique

#Par Zankaze le 06-10-2013

8
They see me morphin', they hatin'

Pendant que Shingeki no Kyojin et Free se disputaient les projecteurs, il est une série de qualité pourtant pratiquement passée inaperçue. Elle n'abordait pas de thème populaire, n'a pas fait de fan service, n'était pas remplie de moe. Ne visait pas à faire pleurer ou à faire courir un souffle d'épique, et n'a presque pas fait de pub. Et n'était même pas adaptée d'une oeuvre particulièrement populaire. Mais ce serait la vouer un peu vite à l'oubli. (même si elle souffrira sans doute très vite). En effet, Uchoten Kazoku a beaucoup à vous faire partager. Ici, pas d'enjeux démentiels, pas de "survie de l'humanité" ou de prétentions shonenesque: la base de la série, c'est la relation entre [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.029 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.167397 ★