Anime-Kun - Webzine anime, manga et base de données

Critique du manga Narutaru

» par Sirius le
27 Décembre 2008
| Voir la fiche du manga

L’anime m’avait laissé une impression terriblement mitigée tellement Narutaru nous laissait face à d’énormes trous dans le scénario, beaucoup d’interrogations et semblait dépourvue de véritable fil conducteur. J’ai néanmoins eu le sentiment que l’œuvre originale pouvait amener une évolution intéressante à l’histoire et sa thématique de fond : la jeunesse qui cherche un intérêt à la vie dans une société guère reluisante.

Premier constat à la lecture du manga : le support convient bien mieux pour présenter l’univers de Narutaru et les personnages. En effet la série semblait très pauvre sur ce point tellement la réalisation apparaissait bâclée. J’aime bien le dessin de Kitoh, même si les membres semblent parfois disproportionnés et disloqués (quand ils ne le sont pas pour de vrai) le chara-design a un style propre et avertit tout de suite le lecteur : il a affaire à quelque chose de sérieux. La taille du front et les nez à la Escaflowne pourraient rebuter certains en revanche. Les décors sont sobres mais efficaces.

Ce qui est propre à notre auteur, c’est une histoire bien complexe, prise de tête, montrant que chacun porte en soi un côté obscur. Les relations entre les personnages sont toujours aussi malsaines, le mélange tranche de vie et affaires militaires reste toujours aussi indigeste. Le récit est mené de manière très fluctuante : il est souvent difficile de rapprocher tels et tels éléments à la trame principale et l’auteur laisse souvent une scène en suspens sans jamais la reprendre. Globalement, la lecture a un sacré problème de rythme et de fluidité.

Narutaru, c’est une histoire bizarroïde à propos d’adolescents et de dragons. On suit Shiina, jeune fille très complexe mais dont l’intérêt s’avère au final limité. On aurait aimé pouvoir trouver une once de réalité dans la société décrite par Kitoh. On en trouve : recherche de soi, élève maltraitée, etc. Mais je crains fort que l’auteur ne maîtrise pas son sujet et nous offre un manga dont la lecture s’avère au final bien laborieuse pour pas grand-chose… Quelques scènes bien gores sortent du lot mais sont réalisées de manière bâclées. A noter une fin étrange et elliptique qui donne l’impression que le manga cherchait finalement plus à marquer, à déboussoler, qu’à intéresser...

Mention spéciale pour les messieurs de chez Glénat : voir en une telle œuvre un manga destiné aux enfants, il fallait le faire. Dès le premier volume le lecteur est plongé dans une ambiance malsaine par moment… Chapeau bas, vraiment.

Verdict :4/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Sirius, inscrit depuis le 16/07/2007.
AK8.1.13 - Page générée en 0.05 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.169636 ★