Anime-Kun - Webzine anime, manga et base de données

Un petit trou en dévoile beaucoup.

» Critique du manga Nozokiana par Rahvoc le
19 Mars 2019

Au premier abord, Nozokiama semble, comme beaucoup de mangas, avec leurs scènes de sexe plans larges dont nous ont habitués les coups de crayons des dessinateurs japonais, n'être là pour une seule et unique chose : contribuer au développement de l'entreprise Kleenex. On ne va pas se le cacher, que cela soit seul ou en couple, ce genre d'oeuvre n'est habituellement là que pour stimuler notre imagination.

Mais voilà. Si l'on commence Nozokiana sans trop savoir où le met le pied (ou autre), armé de notre fidèle boite de mouchoir, on se rend compte au fil des pages que la-dite boite est vite écartée. On fini par se plonger dans l'oeuvre, avalant les pages, fascinés par l'histoire de passion et de romance qu'elle nous met cruement sous les yeux.
Les trais clairs et précis des dessins nous présentent des personnages étonnament troublants, dans leurs moments les plus normaux aux plus complexes, leurs vies misent à nues, au propre comme au figuré.
C'est d'ailleurs ici que l'auteur nous entraine, dans ce face à face avec l'autre et avec sois-même, faisant tomber les masques un à un, dévoilant la masquarade réconfortante que nous procurent les habits dont l'on se pare, afin de se conformer au monde, de s'en cacher, ou encore d'y jouer un rôle. Ces habits tombent, et notre vraie nature apparaît.

Le thème de mater dans l'appart du voisin ou de la voisine ici présenté, peut, au première abord, donner un ton humoristique et un chouilla fétichiste. Il n'en est absolument rien, et la dimension dramatique de ce petit voyeurisment est ici le pivot de l'oeuvre, le pivot du dévoilement de soi.

Etonnant manga, qui nous en met certes plein la vue, mais surtout plein la tête. On en ressort en se posant des question sur soi-même, toutes ces fois où l'on met un masque, toutes ces fois ou la frontière entre l'honnêté et le mensonge n'est plus très clair, toutes ces fois où l'on se demande si on se comporte vraiment librement, sans entrave, sans le moindre mensonge. Le débriefing qui en sort peut être troublant.

J'extrapole sans doute et mets peut être ces 13 bouquins sur un pied d'estale, mais force est de reconnaitre qu'ils ne sont pas là juste pour un fantasme délirant menant à une amourette préconçue qui ne servirait qu'à meubler. Nous avons bel et bien ici une romance psycologique, qui ne tombe pas non plus dans la folie invraissemblable, mais au contraire nous amène doucement, mais sûrement, sur un sentier peu exploité habituellement par ce genre d'histoires d'amour/amitiés.

Quelques défauts cepandant existent, comme par exemple des passages un peu long (notamment sur la fin), et d'autres plus convenus et un peu clichés, ternissant légèrement le tableau, mais cela est vraiment annecdotique et ne gâche rien. Le seul vrai défaut selon moi c'est le perso principal qui a droit à son harem. C'est le cliché le plus gros. A chaque nouvelle protagoniste qui apparaît on est quasi-sûr qu'elle finira à poil chez ce Mr Banal. Car oui le héro est somme toute relativement banal et ça sera ses conquêtes et les persos secondaire qui auront, étrangement, un bien meilleurs background. D'ailleurs, son harem, loin d'être juste des filles clichées pour meubler, ont toutes une véritable histoire, un véritable caractère. Et chacune verra sa vie changer, toutes avec cette dimension de dépouillement.
La "fille d'à côté", protagoniste féminin avec le héro, n'est pas en reste, incarnant à elle seule presque toute l'histoire, chamboulant ces quelques vies qui gravitent autours d'eux deux, en bien ou en mal, sans forcement que l'on sache si elle le fait exprès ou non (du moins au début...).

Un bilan très bon donc, et sans doute l'oeuvre érotique, voir clairement hentai par moment - mais jamais gratuitement -, dont le fond est clairement au dessus de pas mal de mangas ou d'animes tagués "romance".
A voir donc, à conseiller aussi, Nozokiana vallant clairement le détour.

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (8)
Amusante (1)
Originale (0)

7 membres partagent cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Rahvoc, inscrit depuis le 24/04/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 2.209 secondes - 7 requêtes ★ DB.8.0.175484 ★