Nozokiana

Nozokiana

Kido Tatsuhiko, étudiant dans une fac, s'est installé il y a peu dans un appartement de banlieue. Entre les études et les soirées arrosées entre amis, on peut dire qu'il a une vie normale d'étudiant. Pourtant, un détail l'intrigue: il y a un trou dans son mur, à peine plus gros qu'un doigt, qui communique avec un autre appartement. Un soir, après avoir bu plus que prévu et poussé par la curiosité, il décide d'observer ce qu'il y a de l'autre côté de ce trou. Il aperçoit alors une charmante demoiselle nue dans une position pour le moins équivoque.
Troublé par sa découverte, il décide de rencontrer sa voisine pour s'excuser et reboucher cet indiscret interstice... Mais à sa grande surprise, plutôt que de se mettre en colère, celle-ci lui propose un curieux marché : un jour sur deux, à tour de rôle, chacun pourra observer l'autre de manière illimitée, même dans ses moments les plus intimes. Seul le dimanche fera office de trêve, avant de recommencer une nouvelle semaine.
Devant la menace de voir cette histoire révélée au grand jour, Kido n'a d'autres choix que d'accepter. Commence alors pour lui une étrange relation avec la belle Emiru Ikuno, dont il se demande quel est l'objectif et qu'est-ce qui peut la pousser à agir de la sorte.

Synopsis soumis par Nakei1024

  • Licencié : oui
  • Titre français : Nozokiana
  • Editeur: Kurokawa
NozokiAna Tome 10 : Quand on n'a que l'amour à briser » Publié le 17/11/2014

Le trou a été découvert une nouvelle fois ! Il n'est alors plus possible de cacher la vérité mais certains pans de l'histoire restent toujours obscurs. Qui est réellement Emiru ?

NozokiAna T8&9 - Après l'effort, l'inconfort » Publié le 24/09/2014

Bien entendu, on s'en doute : l'amour, c'est comme la vie, ce n'est pas un long fleuve tranquille. Mais passer de Charybde en Scylla avec autant d'efficacité que Kido, c'est toujours très impressionnant.

NozokiAna T6&7 - A quoi tu joues ? » Publié le 07/03/2014

Déception amoureuse, coup de poignard en plein cœur, il en faudra beaucoup à notre héros pour retrouver un peu de foi en l'amour. Mais pourtant, ce sentiment n'est pas si loin de lui ? Avec une pointe d'érotisme bien entendu.

NozokiAna T5 - Je suis un épouvantail » Publié le 28-07-2013

Fini de plaisanter, ce cinquième tome est celui qui met à mal tout ce que l’on a pu lire depuis le début du manga. Avec lui, vient l’une des plus belles scènes de NozokiAna. Lire l'article

NozokiAna T3&4 - L'Homme n'est qu'une bête comme les autres » Publié le 07-05-2013

Une ancienne amie, un garçon beaucoup trop gentil, une adulte au corps de gamine, on ne peut pas dire que l’on s’ennuie dans ces deux tomes de NozokiAna ! Lire l'article

NozokiAna T2 - Avoir ou forcer l'envie ? » Publié le 14-12-2012

Après un premier tome des plus appétissants, voilà que le second volume de NozokiAna est déjà entre nos mains avant même que l’on ne puisse souffler … ou soupirer de plaisir ? Lire l'article

NozokiAna T1 - Voyeur, voyeuse, voyelle » Publié le 30-09-2012

Pour une fois que je touche à l’érotisme, autant que ça soit un titre de qualité. Et mon regard s’est porté sur NozokiAna, le premier manga érotique des éditions Kurokawa. Le premier d’une belle lignée ? Lire l'article

  • Nozokiana - Screenshot #1
  • Nozokiana - Screenshot #2
  • Nozokiana - Screenshot #3
  • Nozokiana - Screenshot #4
  • Nozokiana - Screenshot #5
  • Nozokiana - Screenshot #6
  • Nozokiana - Screenshot #7
  • Nozokiana - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Rahvoc le 19-03-2019

8
Un petit trou en dévoile beaucoup.

Au premier abord, Nozokiama semble, comme beaucoup de mangas, avec leurs scènes de sexe plans larges dont nous ont habitués les coups de crayons des dessinateurs japonais, n'être là pour une seule et unique chose : contribuer au développement de l'entreprise Kleenex. On ne va pas se le cacher, que cela soit seul ou en couple, ce genre d'oeuvre n'est habituellement là que pour stimuler notre imagination. Mais voilà. Si l'on commence Nozokiana sans trop savoir où le met le pied (ou autre), armé de notre fidèle boite de mouchoir, on se rend compte au fil des pages que la-dite boite est vite écartée. On fini par se plonger dans l'oeuvre, avalant les pages, fascinés par l'histoire de passion [...] Lire la critique

#Par Kanade Kyoshiro le 18-03-2014

9
Quand l'érotisme met une claque au porno-soft

L'érotisme, c'est compliqué. C'est compliqué parce que l'érotisme c'est l'art et la manière d'exploiter l’esthétisme de la sensualité et de l’attrait artistiquement "beau" à travers l'amour - et par extension le désir sexuel qui l'accompagne ; mais (parce qu'il y a un très gros "mais" que beaucoup ont, semble-t-il, oublié) l'érotisme ne rapporte pas à l'acte sexuel lui même. "Une œuvre sexuelle explicite est dite pornographique et une œuvre sexuelle non explicite est dite érotique" : c'est faux. Il est tout à fait possible de créer une œuvre érotique sans le moindre rapport sexuel direct, ici ce n'est pas le cas mais cela n'est pas du tout contradictoire, l'érotisme et le sexe sont [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.035 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.174925 ★