Gantz

Gantz

Keï Kurono est un lycéen égoïste, sûr de lui et relativement insociable. Dans le métro tokyoïte, il rencontre un des ses amis d'enfance Masaru, mais ne le reconnaït pas. Soudain, un s.d.f trébuche et tombe sur la ligne du métro, Masaru se précipite à son secours tandis que toute l'assistance regarde laisser faire. Malheureusement Masaru n'arrive pas à extirper l'homme, c'est alors qu'il demande l'aide de Kurono qu'il vient de reconnaître.

Keï va l'aider à contre-coeur, cependant le train arrive, ils n'ont le temps que de sauver l'homme. Keï et Masaru meurent décapités par le train. Néanmoins, tous deux débarquent dans une chambre d'appartement à Tokyo. Et ils ne sont pas les seuls à s'y être retrouver après leur "mort" visiblement. Une étrange sphère noir nommé Gantz placée dans la pièce leur fournit armes et combinaisons spéciales. Gantz leur indique de tuer un certain "homme-poireau". Comment cela se fait-il ? La bataille pour la survie commence...

Synopsis soumis par Gemini no Saga

  • Licencié : oui
  • Titre français : Gantz
  • Editeur: Tonkam

Liste non exhaustive de produits dérivés du manga :

  • Gantz - Screenshot #1
  • Gantz - Screenshot #2
  • Gantz - Screenshot #3
  • Gantz - Screenshot #4
  • Gantz - Screenshot #5
  • Gantz - Screenshot #6
  • Gantz - Screenshot #7
  • Gantz - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par kuchiki byakuya le 30-12-2013

8

Gantz, Gantz, Gantz. Il y aurait beaucoup de choses à dire sur ce titre. Je ne me souviens même plus quand je l'ai commencé. Tout ce que je sais, c'est qu'il fait partie des premiers titres de ma collection. 13 ans pour en venir à bout, c'est une tranche de vie. L'histoire commence bien. Des morts qui reviennent à la vie grâce à une sphère noire et qui doivent buter des extraterrestres. L'idée m'avait séduit. Surtout que le héros n'en est pas vraiment un. Il y narcissique, égoiste et froussard. Le preux chevalier est relégué en seconde place, avec son ami d'enfance, ce qui marque déjà un changement que j'apprécie. Ensuite, une fois l'introduction dépassé, il faut séparer l'histoire en 3 [...] Lire la critique

#Par le-crepusculaire le 09-04-2012

9

Difficile de rester objectif quand il faut parler de Gantz, mon manga favori, celui qui le restera étant donné qu'il représente vraiment à mes yeux ce que je demande le plus, toutes oeuvres confondues. Ce que j'aime vraiment par-dessus tout c'est l'innovation, ce manga, bien qu'il soit loin de la perfection arrive à se renouveler sans arrêt, il arrive à m'étonner de façon permanente! Il est donc clair que pour moi ce manga est une pure claque, quelque chose que je ne verrais nulle part ailleurs... Il faut savoir que ce manga est vraiment unique, il ne ressemble à aucun autre, ou alors que très peu. Rien que son style graphique lui donne un cachet particulier, mais son histoire et son [...] Lire la critique

#Par Talim le 14-10-2011

10

Gantz... j'en suis encore toute émue ! J'ai d'abord commencé l'anime il y a une petite semaine, ayant adoré j'ai bien évidemment voulu lire le manga qui n'a eu de cesse de me surprendre. Je vais essayer de ne pas spoiler et me baser sur le synopsis ( mais c'est dure !) : On commence donc dans le monde réel, je dirais même actuel. La mort de ces deux jeunes ados est de même, rare mais réaliste et d'un seul coup d'un seul, l'auteur arrive à nous mettre une histoire de ce qui se passe "après la mort", une boule noir appelée Gantz, des armes d'une technologie sur développée, des combinaisons fantasques et une mission : tuer un alien ! Plutôt farfelue, mais le plus ingénieux, je [...] Lire la critique

#Par azorni le 29-01-2011

9

Waouh. Voilà une série qui dépote. Gantz est une série fleuve qui m'a énormément impressionné et dont je me suis enfilé au moins les deux cent premiers épisodes d'une traite. C'est dire. Bon commençons par le genre. Ultra-violent, avec un peu d'ecchi (le mot est faible, car en fait à cause de ça je crois qu'il faut déconseiller cette série aux plus jeunes), de la SF (mine de rien de la bonne SF), du gore, des aliens, des combats de sabre, du mystère, de la romance, et surtout de l'action en veux-tu en voilà. Et tout ça autour d'un thème simple et bien connu, que j'ai envie d'appeler le thème Running man : des gens qui ne se connaissent pas sont réunis et contraints par une [...] Lire la critique

#Par 2.20 le 21-01-2011

9

Gantz est un manga des plus particuliers, il feras fuir les uns pendant qu'il rendra accro les autres sans aucune mesure. Ce basé sur le synopsis serait une grossière erreur, car c'est un manga qui cache extrêmement bien son jeu, sachant abattre habilement ses cartes au bon moment, en réussissant le parie très osé de mettre des choses parfois des plus farfelu et les plus opposé en total accord les une avec les autres, saupoudrer d'une moralité dissimulé a retenir qui ferait rougir sans nul doute notre Jean de La Fontaine. Gantz est un manga certes: violent, froid avec de nombreuses connotations sexuel, cynique, immoral, noir voir injuste, parfois écoeurant et cruel dans lequel nous [...] Lire la critique

#Par Rayfull le 27-05-2008

9

Mmmm GantZ, un super manga que j'ai découvert il n'y a pas longtemps (environ 1an maintenant). GantZ est un seinen et il le vaut bien, action sanglante, sexe, langage et parole très prononcées, ... Mais il ne faut pas s'arrêter à cette surface d'actions comme le disent certains. GantZ est un mangas qui colle énormément à la réalité (les martiens n'existe pas, mais dans les faits, on peut retrouver énormément d'élément venant de la réalité), d'où l'expression d'un thème qui ressort assez bien pour exprimer que " Le monde est pourri". Pour revenir [...] Lire la critique

#Par Luechan le 02-01-2005

8

Un manga qui peut surprendre par son style graphique particulier (entièrement dessiné par l'ordinateur, donnant un trop grand réalisme), sa violence omniprésente ou encore les nombreuses scènes érotiques... A ne pas mettre en toute les mains.   Mais l'histoire, bien que singulière, demeure prenante : on en reveut ! Au stade où en est la version française, on en sait très peu mais cela laisse quand même présager de nombreuses choses par le nombre de questions que l'on se pose. Les réponses sont quant-à elles extrêmement rares (et encore le mot est faible)... aimer Gantz, c'est être un peu maso en fait :p. Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.059 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.171063 ★