Otogi Matsuri

Otogi Matsuri

Alors que Yosuke et ses amis, lycéens, traînent près d'un temple, celui-ci brise un petit autel. Soudain, pris dans un flash lumineux, il voit apparaître un oiseau majestueux qui lui demande ce qu'il a de plus précieux dans sa vie. Yosuke lui répond son futur.
Un peu plus tard, la ville est attaquée par un yokai sanguinaire. Yosuke s'aperçoit que l'oiseau s'est transformé en arc et qu'il peut ainsi affronter le monstre grâce à cet objet.
La rencontre avec un de ses professeurs, maniant une lance, éclaircit ses informations. Ce dernier lui révèle que dix yokai sanguinaires assailliront la ville défendue par quatre gardiens possesseurs, chacun, d'une arme légendaire ayant trait à l'un des quatre points cardinaux japonais: Genbu, Byakko, Seiryu et Suzaku.
S'ils ne parviennent donc pas à les vaincre au courant de cette même année; chaque membre perdra ce qu'il a de plus précieux dans son existence.

Synopsis soumis par Zankaze

Critiques des membres

#Par Zankaze le 05-10-2012

8
4 Âmes, une Ville, 12 Démons

Otogi Matsuri est le tout premier manga d'Inoue Jun'ya, qui était à l'origine un illustrateur travaillant dans le domaine du jeu vidéo. Après l'avoir fini, il est passé au médiocre Btooom! qui sort actuellement. Ordinairement, mieux vaut se diriger vers la dernière série d'un mangaka, en espérant y trouver plus d'expérience et de maturité. Oui mais là non. Otogi Matsuri explose ainsi littéralement son cadet et vous prouvera rapidement que l'habit ne fait pas le moine. Comment donc ce qui s'annonçait comme un énième torchon stéréotypé parvient donc à envoyer paître la majorité de ses concurrent? Tout d'abord, en le commençant, vous avez la certitude d'avoir une fin. Une fin qui vient [...] Lire la critique

#Par Rydiss le 10-08-2011

7
Otogi Matsuri - De l'Onmyodo à la Bruce Willis.

On m'a souvent répété ce vieil adage que tout le monde connait :"l'habit ne fait pas le moine". C'est pourquoi, malgré les couvertures qui m'avaient tapé dans l'œil, j'ai mis du temps à me procurer ce manga. Je l'avais feuilleté, le dessin m'avait bien accroché, mais le synopsis ne m'inspirait guère : des lycéens, des monstres, et une sorte de tournoi. Bref, cela s'annonçait comme une œuvre banale, portée par une bonne réalisation, mais est-ce que cela valait la peine de débourser mon argent? Finalement, après lecture, on peut dire que oui. Otogi Masturi est un bon manga de divertissement, disons le tout de suite. Pour être tout à fait honnête, il est même supérieur à une grande majorité [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.055 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.129369 ★