Fait pour contenter les fans de To aru no Index

» Critique de l'anime Toaru Kagaku no Railgun par DefconZ320 le
23 Décembre 2013
Toaru Kagaku no Railgun - Screenshot #1

To Aru Kagaku no Railgun, est un animé qui avait une bonne base scénaristique mais qui malheureusement a fait le choix de la facilité. Il reste finalement bien sympa à regarder sans être non plus exceptionnel.

Pour la petite histoire, To Aru Kagaku no Railgun est ce qu'on pourrait appeler un complément à la série To Aru Majutsu no Index sortie un an auparavant. Nous suivons ici la surpuissante et charismatique Misaka Mikoto, au cœur de la Cité Scolaire et également au quotidien de sa vie chiante à souhait de fille populaire. Vous vous attendiez à mieux ?

Un des gros problèmes de cet animé, et même le principal est la lenteur du scénario. Durant les vingt-quatre épisodes de ce divertissement la situation, les personnages, et l'ensemble en général évoluent que très peu voir pas du tout. Et pour cause, dans chaque animé de ce style les "quêtes" sont enchaînées à l'aide d'un ou deux épisodes plus légers et chargés d'humour pour assurer la transition. Mais là c'est du grand art, les trois-quarts sont inutiles. Presque aucune réponse n'est apportée sur les mystères des deux premiers opus, à la place on a le droit à un cours détaillé sur le fonctionnement du réseau MISAKA, entrecoupé de scènes en bord de mer ou encore la culotte à l'air, fan-service oblige.
Bien que ce style de scénario soit complètement surexploité tout n'est pas à jeter, comme l'affaire du level-upper qui n'est pas mauvaise malheureusement cela ne représente même pas un quart de la série et c'est bien dommage.

Toaru Kagaku no Railgun - Screenshot #2Les personnages eux, sont peu approfondis, on n'apprend presque rien sur leur passé. Ils m'ont donné l’impression de subir leur vie et de ne pas connaître eux-mêmes leur propre histoire un peu comme des poissons rouges. Seules Misaka et Saten sortent un peu du lot, ce sont les deux uniques personnages que l'on peut prétendre connaitre. On comprends leurs choix et leurs souffrances, elles n'ont pas échappées au fan-service pour autant.
Niveau charisme seule Misaka en possède tout les autres ne sont des clichés de la japanimation puissance dix, avec Saten dans le rôle de la fille fragile. On retrouve également la perverse, et l'intello coincée. Les autres sont juste des bouches trous, des figurants jetés là par hasard. Cela vaut surtout pour les "méchants" ils sont d'un ridicule affligeant et dans le style Méchant mais pas trop. Bref tout cela mêlé à la lenteur du scénario fait qu'on a vite fait de fait de s'ennuyer.

Design:
Les graphismes sont vraiment beaux il n'y a rien a dire. Les couleurs aussi sont magnifiques, énorme travail sur le décor, c'est un gros point fort de l'animé.

Character Design et animation:
Là aussi très peu de choses à dire l'animation, et les personnages sont soignés. Additionné aux décors cela donne à chaque situations la teinte désirée.

Ost, OP et ED
J'ai vraiment eu un coup de foudre pour l'opening que je trouve très bien réalisé. Les ost ne sont pas monstrueux mais ils s’accordent parfaitement avec l'univers de la série et les différentes situations. l'Ending ne m'as pas vraiment marqué.

Histoire:
Manque vraiment de fluidité beaucoup d'épisodes sont là juste pour être là.(voir plus haut)

En conclusion, To Aru Kagaku no Railgun est un animé qui, je pense a été fait dans un but commercial pour essayer de contenter les fans de To Aru Majutsu no Index. Il souffre notamment de la lenteur de son scénario et du nombre trop faible de vrais personnages. L'énorme travail fait sur les décors ne peux pas cacher à lui seul un vide scénaristique comme celui là. Décevant.

Verdict :5/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
5 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

DefconZ320, inscrit depuis le 29/10/2013.
AK8.1.13 - Page générée en 0.037 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.174103 ★