Critique de l'anime Toaru Kagaku no Railgun

» par Izanami le
19 Avril 2011
| Voir la fiche de l'anime

Comment on qualifie un mélange de shonen et shojo ? Un jonen ? …shosho ?

Enfin bref, To Aru Kagaku no Railgun, c’est un peu ça: l’audacieux juste milieu entre K-ON ! et SoulEater, un petit groupes d’amies qui font gaiement des courses de soutifs le matin et massacrent des criminels l’aprèm.

Toute les cartes semblaient à disposition pour que ce spin-off fasse de l’ombre à To Aru Majutsu no Index : nous suivons la vie estudiantine de la jeune Misaka Mikoto, héroïne de taille comme je le soulignais dans ma critique, un peu tsun un peu garçon manqué un peu justicière un peu fleur bleue, et de son acolyte perverse non moins charismatique et doublée par une grand-mère semblerait-il.

Les deux autres personnages principaux sont NETTEMENT moins intéressants, deux filles ultra classiques qui semblent plus là en tant que bouche-trou, et qui vous énerveront à maintes reprises par leur immaturité.

En bon spin-off, nous ne revoyons plus la pouf Index (ô salvatrice nouvelle!), et que rarement Touma. Je trouve les apparitions de ce-dernier très bien gérées : on le découvre sous un nouveau jour, c’est-à-dire comment il se comporte quotidiennement avec les gens qu’il croise dans la rue quand le monde ne s’écroule pas, soit gentil et indifférent ; et devient bien plus intéressant ainsi. Ironie du sort, je regrette qu’il n’apparût pas davantage, car Misaka est quand même plus mignonne quand elle rougit n’est-ce pas…

Bref niveau personnage, on n’en a qu’une seule de vraiment captivante (même si Kuroko la perverse n’est pas déplaisante), ce qui ne suffit pas à faire apprécier 24 épisodes…

En bon shojounen (?), on n’échappe pas à l’ecchi, bien que Misaka étalera tant bien que mal toute sa timidité pour tenter de nous en dispenser (notamment elle porte un short sous sa jupe, brillante idée qui permet de la montrer faire des acrobaties dans tous les sens sans censure). On a même un épisode entier juste pour le fan service…

Les relations d’amitié sont, quand elles n’impliquent pas le duo Misaka-Kuroko, platement chiantes (disons les choses comme elles sont), clichées, coincées.

Bon c’est pas du Torchwood hein…

Parlons-en enfin : l’action. La scène se passe exclusivement à la Cité Scolaire, on est donc dispensé de toute la sorcellerie magistico-bidon, seule la science est de mise. Mais comme vous le savez, la « science » dans cet anime a un côté très magistico-bidon. De ce côté-là il y a du niveau, tout simplement parce que Misaka est géniale et c’est elle qui fait tout le boulot. La dimension un peu manichéenne ne donne pas trop de crédibilité à l’intrigue cependant (des types qui charcutent des enfants « pour le progrès de la science »).

Mais ce n’est clairement pas la niveau de la deuxième saison d’Index : tout est très shonen gentillet (avec des BGM chantées catchy pendant les combats pour accentuer l’immaturité). N’attendez pas les bains de sang et les pétages de plomb hystériques d’Accelerator.

Ce spin-off semble avoir été conçu pour les fans de Misaka (comme moi), mais s’avère être un simple fan-service pour la montrer dans plein de situations possibles, aucune vraiment entrainante ou convaincante : l’histoire laisse à désirer.

Niveau musique : un premier générique très sympa crée pour l’anime, à la hauteur du premier générique de la première saison de Index par Kawada Mami. Le reste de la BGM est discret et léger, quelques solos de piano dans les moments plus sensibles et ça passe.

J'en attendais BEAUCOUP plus: un juste milieu idéal entre l'amélioration entre les saisons des To Aru Majutsu no Index avec un choix plus approprié de personnages principaux; mais à la place on a ce semblant de slice of life shojo-isé, où l'héroïne Misaka ne pourra, entourée de tels boulets gamins, exprimer tout son talent.

Verdict :6/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Izanami, inscrit depuis le 27/09/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.053 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.175269 ★