Danganronpa - The Animation, la bonne surprise de l'été 2013.

» Critique de l'anime Danganronpa The Animation par Zero70 le
01 Octobre 2013

Danganronpa : Kibou no Gakuen to Zetsubou no Koukousei — The Animation (abrégé Danganronpa - The Animation) est pour moi la bonne surprise de l’été. Cet anime aura réussi à produire une intrigue efficace dans un genre un peu déserté dernièrement, le tout à travers une ambiance bien particulière.

Le synopsis résume bien le postulat de départ : au début, tout le monde pense à une mauvaise blague et tente de s’échapper, mais chacun doit vite retourner à la réalité et les choses commencent à déraper. Danganronpa — The Animation est un huis clos qui a pour cadre l’académie Kibougamine, et plus on avance dans l’anime plus le nombre d’élèves diminue du fait des affaires de meurtre.

Une fois la victime découverte, l’enquête commence et aboutit au fameux tribunal où après une joute oratoire le coupable doit être désigné à l’unanimité, celui-ci ne pouvant espérer s’en tirer qu’au détriment de tous les autres. Les enquêtes sont bien faites, même si certains indices viennent parfois au dernier moment. Naegi, personnage un peu effacé et pas très impressionnant du haut de ses 1m60, va jouer un rôle important dans la résolution des affaires et gagner en assurance, jusqu’au final où son rôle sera déterminant.

À côté de lui, il y a 14 autres élèves, et l'on pouvait craindre de s’y perdre là-dedans. Eh bien non, les réalisateurs ont vraiment personnalisé chaque personnage, et ils se sont fait plaisir ! Difficile de trouver des points communs entre eux, par exemple au niveau physique où pas un ne se ressemble. Il y a sans doute moins de différences en ce qui concerne les caractères, certains étant plutôt effacés tandis que d’autres sont plus remuants, voire exubérants.

Les passages des tribunaux sont assez captivants. On assiste à des échanges vifs, parfois imagés (comme avec les munitions), où ce sont souvent les mêmes qui essayent de résoudre l’affaire. Il y a une loi, la loi du roman policier, qui veut que celui qui parait au premier abord le plus suspect ne soit en réalité jamais le coupable. Et bien Danganronpa — The Animation n’échappe pas à la règle.

J’en viens maintenant à un point qui peut très bien être considéré comme un atout ou comme une faiblesse de l’anime : l’ambiance. Dans ce genre de série, on pourrait s’attendre logiquement à quelque chose d’assez (entourez le mot qui vous convient le plus avec un stylo rouge) glauque/dramatique/sombre/pas glop. Or Danganronpa — The Animation nous propose une ambiance qui serait plus proche de la comédie.
Ceci grâce d’abord à Monokuma, l’ours en peluche double-face qui incarne bien le paradoxe de cet anime. D’un côté, c’est quelqu’un qui s’amuse un peu tout seul, qui parait jouer à un jeu et qui semble parfois presque attentionné avec certains personnages. D’un autre côté, il prend plaisir à voir les élèves se déchirer, et c'est une personne particulièrement malfaisante qui n’hésite pas à intervenir pour défendre ses intérêts, usurpant ainsi sa position de (entourez le mot qui vous convient le plus avec un stylo vert) juge/arbitre/directeur/père Fouras.

Danganronpa — The Animation atténue considérablement la portée dramatique des évènements : même l’exécution du coupable a quelque chose de comique. Malgré tout, je ne pense pas qu’on puisse vraiment parler de comédie. Ceci constitue peut-être une qualité, mais en se prenant plus au sérieux ça aurait pu donner toute autre chose. Le faible budget, qui se ressent au niveau de l’animation, se retrouve compensé par le fait que c’est un huis clos. Bien que très varié, le chara-design reste assez léger, et les yeux sont particulièrement disproportionnés par rapport aux visages.

J’ai trouvé le final vraiment bon : il a son lot de révélations, et la plupart des questions trouvent des réponses. La plupart, pas toutes malheureusement : on ne sait pas grand-chose sur ce fameux évènement extérieur à l’académie, et la scène après le générique tombe un peu à plat, sauf s’il devait y avoir une suite.

7/10, c’est OK pour moi. J'espère que votre écran n'a pas pris trop cher...

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (3)
Amusante (0)
Originale (0)

3 membres partagent cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Zero70, inscrit depuis le 29/07/2012.
AK8.1.13 - Page générée en 0.059 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.198454 ★