Critique de l'anime Freezing

» par Kermit70 le
01 Août 2013
| Voir la fiche de l'anime

Attention, l’avocat du diable, le défenseur des petites culottes arrive dans la place.

Si je prends ma plume (mon clavier) aujourd'hui c'est pour dénoncer le traitement fait à Freezing.

Donc, je vais tenter de défendre l’anime malgré le mal qui a déjà été fait.

Attention, y'a du spoil !

D’abord, l'aspect technique, le plus facile :

Musique : un bon opening, un ending sympa qui bouge, de la musique pas géniale, mais qui a le mérite d’être présente. D’un autre coté, vu le nombre de combats, on ne peut pas tout avoir…. Donc, bilan assez positif.

Chara-design : pas exceptionnel mais j’aime bien, les dessins sont sympas, malgré des décors assez souvent sombres (intérieurs ou nuit).

L’animation : beaucoup de combats donc ; et une animation à la hauteur, parfois même impressionnante (passage en plan rapproché sur la pluie qui tombe au ralenti pendant l’assaut d’un combat… pas mal ! ).

Bon, c’est là que ça devient intéressant….

Les héros :

Kazuya : un héros relativement timide, car ayant été traumatisé étant petit par la mort de sa sœur lors du 8ème assaut des Novas. Pour autant, ce sont ces souvenirs et son désir de ne plus perdre ceux qu’il aime qui vont lui permettre de grandes choses.

Satellizer L. Bridgette : notre héroïne, une vraie tsundere….. Froide, distante mais des traits de caractère qui sont dus à des traumatismes passés. Maltraitée voire abusée pendant des années par le fils de sa famille d’accueil de manière à ce que sa mère et elle puissent rester, puis décès de sa mère. Ce sont ces traumatismes qui sont à l’origine du fait qu’elle refuse d’être touchée par qui que ce soit.

Les autres personnages sont développés au fur et à mesure, généralement dans le cadre des combats.

Pour expliquer un peu le déroulement des choses, ces étudiants sont dans une école, avec un règlement « militaire », ce qui implique un respect total des ainés, et c’est à cause de cela que Satella va devoir se battre contre des adversaires cherchant à protéger l’honneur de leur promotion, de plus en plus forts (puisque les précédents n'y sont pas arrivés), et ainsi progresser. Ce ne sont pas, comme dit plus bas, des combats sans aucun fondement.

La relation Kazuya-Satellizer :

Kazuya et sa défunte sœur ont servi de cobaye à leur père et auraient bénéficié de « tissus de nova » qui leur permettraient d’avoir des pouvoirs supérieurs à la normal.

A la suite du décès de Kazuha, une partie de ses stigmates (les éléments greffés qui leur permettent d’être des Pandoras) ont été implantés à Satella. Sachant que les stigmates gardent « en mémoire » une partie du patrimoine du prédécesseur, Kazuya a donc devant lui une personne qui lui rappelle étrangement sa sœur….. bin oui, c’est à cause des stigmates….

Donc, on a une espèce de relation complexe entre un frère et quelqu’un qui est en partie sa sœur mais qui ne le comprends pas…. Et le cheminement de la réflexion de Satella sur la façon dont Kazuya la voit tout au long de la série est intéressante.

Après, pour répondre aux griefs précédents

« On ne sait pas d’où viennent les novas »… oui et alors ??? Ils auraient du prendre 3 épisodes sur 12 pour nous l’expliquer ? Moi je dis, je préfère largement approfondir la relation entre les personnages et leur développement. On sait qu’il y a des extra-terrestres qui se pointent périodiquement pour nous faire suer et qu’ils évoluent….. point.

« La cérémonie de baptême » et sa « vulgarité »….

Pour pouvoir travailler en binôme et déclencher le fameux freezing (qui à la base ne sert pas qu’à restreindre les mouvements des ennemis (cf synopsis), mais à permettre aux pandoras de se déplacer dans les zones de freezing des novas) les 2 protagonistes ont besoin d’être en harmonie. Pour ce faire, le premier pas est un baiser….. Pétard…. C’est vulgaire !!!!! Par la suite, plus le lien sera fort et mieux le freezing marchera. Donc, potentiellement, il y a autre chose après le baiser (la fameuse « première nuit dans la chambre »)….. c’est comme un couple.

Que tous ceux qui sont en couple et ne se sont jamais embrassés lèvent la main…… Ceux-là ainsi que ceux qui ne sont pas en couple peuvent être choqués.

Le fameux « ratio » de Cokea. C’est le seul point que je partage un tant soit peu. Il y a effectivement beaucoup de nudité, parfois gratuite. D’un autre coté, vous remarquerez que les armes contondantes ne « déshabillent pas »…. Comme quoi….

Il est vrai que 90% des armes utilisées sont tranchantes….. J’aimerais bien voir le résultat d’un coup de hallebarde sur une robe en taffetas pour constater si la robe reste entière quand même, à titre de curiosité intellectuelle.

Bien entendu, le trait est ici poussé, c’est effectivement une (bonne) excuse pour voir les minettes en slip…. On aime ou on n’aime pas.

Donc, pour résumer, un anime bien plus intéressant qu’il n’y parait pour peu qu’on arrive à ne pas faire un blocage et à passer au dessus du volet ecchi « un peu surdosé ». Des personnages beaucoup plus compliqués qu’ils n’y paraissent, des sentiments qui arrivent bien à passer, et de l’action, beaucoup d’action !

Je pense que la saison 2 qui arrive à septembre nous donnera des infos sur le pourquoi du comment des novas.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (4)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Kermit70, inscrit depuis le 29/07/2012.
AK8.1.13 - Page générée en 0.085 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.167332 ★