Critique de l'anime Ichiban Ushiro no Daimaô

» par Dark Thunder le
21 Avril 2013
| Voir la fiche de l'anime
Ichiban Ushiro no Daimaô - Screenshot #1

Qu'Ichiban Ushiro no Daimao s'approche pour recevoir son jugement

C'est plus ou moins par hasard que j'ai connu cet anime, et je m'y suis finalement lancé. Je n'en attendais rien de bien précis. Tout au plus, j'espérais me divertir un moment. J'ai, hélas, vite déchanté. J'entends encore cette horde de dodos me scandant son funeste avertissement: "Malheur à toi! Malheur à toi!". Pourquoi ne les ais-je pas écouté?

Pourtant, il y avait (un peu) de potentiel avec un univers background assez sympa, mais le problème est qu'ils ont voulu caser beaucoup trop d'éléments ensemble pour que cela soit digeste: une école de magie, un peu de science-fiction, du super-héros, des samouraïs, un dragon, une forteresse volante... Et on se retrouve avec une chiasse sans nom.

Le scénario est vide, à peu près autant que le vide intersidéral. Les événements s'enchaînent de manière décousue, sans réel fil conducteur. Le scénariste lui-même ne devait pas savoir vers où il allait. Tout va trop vite, mais sans pour autant être rythmé. Le scénario n'est en fait qu'un prétexte à l'overdose d'ecchi qu'on essaye de nous faire ingurgiter. En arrivant vers la fin, le scénariste, qui était sous acide tout le long, s'est dit : "Allez, on va mettre une grosse bataille finale, puis une fin tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, et les spectateurs seront content". Mais non! Cela ne marche pas, on ne me fera pas prendre des rillettes pour du foie gras.

Ichiban Ushiro no Daimaô - Screenshot #2Au niveau technique, ce n'est pas fameux. Les graphismes ne sont pas extrêmement mauvais, mais ne sont pas beaux non plus. Les décors, de même que le chara-design, ne sont pas au niveau pour un anime sorti en 2010. Les musiques sont parfois mal placées, et souvent de mauvaises qualités. Je ne peux pas juger l'opening honnêtement puisque je ne l'ai écouté qu'une seule fois, avant de décider de le sauter à chaque épisode.

Passons aux personnages. Le héros est aussi charismatique qu'une huître. Les autres sont ultra-clichés, au menu nous avons : La tsundere excitée du sabre (quasiment la moins mauvaise du lot finalement), la méchante aux gros nibards, le pote bouche-trou... J'en passe et des meilleures. Leurs actions sont convenues et prévisibles. Je suis ébahi de voir à quel point c'est niais, mais alors niais à un point incommensurable. Quant à l'humour celui-ci n'est pas totalement à jeter, certaines situations ou blagues m'ayant fait sourire, jamais rire cependant.

Nous arrivons enfin au point central : l'ecchi. Après tout, on nous en sort en long, en large et en travers pendant 12 épisodes. Amis de la poésie bonsoir!
En effet c'est d'une lourdeur... De l'ecchi à haute dose comme ça, au mieux ça blase, au pire ça dégoûte. Même si ce n'est généralement pas ce que je recherche en regardant un anime, cela peut-être bien rendu, ce qui n'est pas le cas ici. Le JdG lui-même ne renierais pas son compteur-culotte tellement son taux d'apparitions par épisode est ahurissant. Et encore, ça c'est quand les filles ne sont pas complètement dénudées.

Finalement, Ichiban est ce qu'on appelle communément un mauvais anime (quoique je suis persuadé que l'on peut faire bien pire). Sa peine sera d'être consigné en rouge dans le Grand Livre Maudit, ou je répertorie toutes les horreurs qui n'auraient jamais du voir le jour.

Verdict :2/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (1)
Originale (1)

3 membres partagent cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Dark Thunder, inscrit depuis le 04/04/2013.
AK8.1.13 - Page générée en 0.042 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.174936 ★