Critique de l'anime Mobile Suit Gundam SEED Destiny

» par suprshinoa le
19 Mars 2007
| Voir la fiche de l'anime

Gundam Seed Destiny se voulait être une suite à l'énorme succès de Gundam Seed ... Résultat en demi teinte tout de même. Certes le cadre est restitué , les héros sont plus que jamais de retour, la bataille se poursuit entre coordinators et naturals mais qu'a t'on fait de cette magie, de cette force que dégageait le premier opus ? Elle n'y est plus ou du moins plus à la même intensité...

Car Gundam Seed Destiny s'articule déjà sur le même format que son prédécesseur. Une cinquantaine d'épisodes marqués par de nombreux combats, le tout ponctué ça et là de flashbacks et d'épisodes de rappel parce que oui 50 épisodes ça fait tout de même assez long. Les moyens techniques sont les mêmes : graphiquement GSD bénéficie du même niveau d'animation et de dessin que le Seed ce qui lui confère tout de même une très bonne qualité dans les combats d'armures mobiles et les scènes d'actions. Vous ne serez pas dépaysés : on a toujours droit à ces scènes de décollage de Gundam qui - j'en suis sûr - en raviront plus d'un et sont sans aucun doute entrés dans les coutumes des méchas nippons. La musique est divinement bien composée, je dirais même encore mieux que celle qu'avait déjà faite Toshihiko Sahashi, dans Gundam Seed. Fort de ces capacités visuelles et sonores, l'anime s'en sort donc souvent très bien dans la restitution d'une ambiance et la transmission d'émotions.

Mais alors qu'est ce qui pêche ? Plusieurs choses : je dirais d'abord l'intrigue qui n'est pas à la hauteur de GS. Déjà je trouve tout de même assez fantastique le manque d'imagination du studio qui repompe à Gundam Seed le début de l'histoire à savoir un cambriolage d'armures mobiles. Le reste s'articule toujours autour de Zaft et de l' Alliance Terrestre qui se tapent dessus avec un entrée en matière tout de même assez intéressante car présentant la dégradation d'un cessez le feu déjà pas bien solide. Petite nouveauté tout de même : la présence d'un camp neutre qui se bat pour empêcher les autres de se battre (cherchez pas, la logique est sans faille). Bref, les prises de positions sont malheureusement assez ridicules et viennent en grande partie plomber le visionnage de l'anime. La surenchère de la puissance des armures mobiles se fait également davantage sentir, rendant l'issue du combat souvent à celui qui a le gundam le plus puissant et la détermination la plus grande. Pas de véritable surprise donc. A cela s'ajoute le nouveau héros Shinn Asuka, nouvelle recrue Zaft que l'on a envie de baffer pendant les trois quarts de la série tellement il manque de discernement. Voix insupportable, décisions imbéciles, le perso relou par excellence.

Ce que j'ai tout de même envie de retenir de positif pour cet opus 100% commercial, c'est de voir comment les anciens héros du Seed continuent à évoluer dans leur prise de décision personnelle, dans leurs relations communes et paradoxalement comment ils en arrivent à se retrouver une nouvelle fois sur la scène des hostilités.

Voilà, pour moi, Gundam Seed Destiny est à Gundam Seed ce que le Ricoré est au café noir, c'est à dire un animé un peu fadasse après avoir gouté à la robustesse et au caractère. C'est un anime regardable si on aime les mechas mais décevant par rapport au premier millésime.

Verdict :6/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

suprshinoa, inscrit depuis le 16/11/2005.
AK8.1.13 - Page générée en 0.05 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.198630 ★