Critique de l'anime Mobile Suit Gundam SEED Destiny

» par Soren le
14 Avril 2012
| Voir la fiche de l'anime

La première chose à savoir sur Gundam Seed Destiny, que l'on abrègera GSD, c'est qu'il s'agit de la suite d'une des séries les plus surestimées qui soit. Déjà ça part mal, et cet héritage est l'un des nombreux problèmes qui plomberont GSD et l'enverront dans l'abysse des daubes où la lumière de la qualité ne perce jamais.

Le premier problème de GSD c'est que Sunrise n'a pas viré Hisashi Hirai. Rappelons qu'Hirai est la honte des character designers, qui en plus d'avoir un trait hideux recycle plus ses personnages qu'Akiyuki Shinbo ses storyboards, ce qui n'est pas un mince exploit, et nous fait croire que changer de coupe de cheveux = créer un nouveau personnage. Bien vu l'aveugle.

Seulement voilà, tout le reste du graphisme est à l'avenant du character design. Sunrise a découvert le secret alchimique pour transformer l'or en plomb( même Edward Elric ne doit pas connaître ce truc), et le budget faramineux disparaît donc sans laisser de traces. Oui, parce qu'à voir les mécha-designs au delà du simpliste, l'animation ultra limitée, la 3D moche, les persos moches et les décors très moyens, on ne devinerait pas que le budget moyen par épisode est de 33 millions de yen. C'est, à titre de comparaison, de l'ordre d'un Ghost in the Shell: Stand Alone Complex ou d'un Denno Coil, c'est 1.5 fois celui d'Eureka Seven, ou encore 3 fois celui de Gurren Lagann. Je serais curieux de savoir par quel honteux gaspillage on peut aboutir à faire si peu avec autant de moyens. Regarder GSD c'est prendre le risque de choper un cancer de la cornée, je vous aurais prévenu.

"Mais Soren, c'est pas le plus important ça! Justement, si la série a autant de fans en dépit de tout ça, les personnages et l'histoire doivent être géniaux, non?" Naïf!

Le casting de GSD est catastrophique. On va commencer par les nouveaux personnages.

Ceux-ci sont au mieux transparents(Lunamaria, Meyrin...) soit affreusement énervants(Stellar, Shinn, Rey...). Passons sur Rey qui ne m'énerve pas par sa personnalité mais par l'incompétence scénaristique qui tourne autour de lui, comme Néo, d'ailleurs. Mais Shinn...

Quand j'ai vu l'épisode 01 je lui trouvais une certaine ressemblance avec Kamille Bidan de Z Gundam, et me disais donc que ce n'était pas grave qu'il soit chiant car il finirait comme Kamille par évoluer. Naïf! Il restera insupportable, con comme ses pieds, borné en dépit du bon sens et dépourvu de tout charisme jusqu'à la fin. Et le luxe, c'est que quand il raconte n'importe quoi, les autres personnages n'osent pas le contredire. Shirou Emiya de Fate/Stay Night est la Rolls des protagonistes à côté de Shinn Asuka, et là je crois que tous ceux qui ont vu F/SN vont se jeter sur GSD juste pour voir si cela est possible. Maintenant que vous savez que Shinn et Stellar sont des tâcherons hors catégorie, imaginez qu'un scénariste a été assez sadique pour mêler les deux dans une espèce de romance bidon. Vous sentez la peur vous envahir?

Maintenant je vais vous expliquer quelque chose. Ce qui est remarquable, c'est que même les fans de Gundam Seed, du moins ceux qui ont un gramme de bon sens, détestent GSD. Vous savez pourquoi? Parce que GSD trahit Gundam Seed en massacrant ses personnages.

Ce que les scénaristes ont fait des personnages de retour est honteux. Deux morts de la série précédente reviennent à la vie sous forme de parodies d'eux-même. Cagalli est l'ombre de la fille courageuse qu'elle était et passe à la série à pleurer et à s'écraser devant n'importe qui, même Shinn. Asran n'a plus aucun caractère et est donc toujours d'accord avec la dernière personne à lui avoir parlé, se fait manipuler comme un con et n'évolue pas. Kira et Lacus ont atteint l'illumination et découvert le sens de la vie, c'est-à-dire qu'ils ont lu le script et savent tout, qui est gentil, qui est méchant, etc...

Kira est devenu une sorte de Jesus qui ne peut pas mourir et réalise l'impossible en claquant des doigts et sans rayer la peinture de son Gundam, s'il vous plait.

Kira illustre l'incompétence des scénaristes car en plus d'être l'ombre de ce qu'il était dans Seed (même si je ne l'appréciais déjà pas des masses), il montre que ceux-ci n'ont aucune direction ou volonté et cèdent à la pression des fangirls: A la moitié de l'animé, Kira, qui est censé être traumatisé par les évènements de Seed, revient sur le champ de bataille, devient tout puissant, et vole le rôle de héros et même l'écran-titre à Shinn.

Le déroulement de la série manque cruellement d'inspiration. Tout est téléphoné et souvent recyclé de Gundam Seed. Les combats sont chiants à cause de l'animation à la rue des Gundams qui peuvent verrouiller et détruire 100 cibles d'un seul coup et des gentils qui ne peuvent pas mourir, causant parfois de bons gros wtf scénaristiques. La série est parasitée par des flashbacks à outrance: vous verrez une quinzaine de fois la scène de la mort de la famille de Shinn de l'épisode 1, 5 ou 6 fois Stellar qui danse sur la falaise, 10 fois la chute de Junius 7 ou les massacres de coordinators dans Gundam Seed. Tout un tas de scènes sont reprises jusqu'à écœurement total, preuve d'une réalisation minable et incompétente qui ne sait plus comment meubler les 50 épisodes à cause du scénario rachitique. Vous aurez aussi droit à 4 ou 5 épisodes résumés si vous êtes sages.

Gundam Seed Destiny est la pire chose qui soit jamais arrivé à Gundam. Dieu sait que cette franchise traîne son lot de casseroles et de bouses, mais GSD est la pire d'entre toutes. Pire que Z Gundam a new translation, pire que Awakening of the Trailblazer. Un monument de honte qui n'a souvent servi qu'à dégoûter des gens de Gundam ou des animés de robots. Il n'y a absolument rien à sauver, hormis peut-être la musique, aucune lueur d'espoir façon ZZ Gundam qui fait dire que ça aurait pu être bien. A enterrer d'urgence dans la fange dont il n'aurait jamais du sortir.

Verdict :2/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (1)
Originale (1)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Soren, inscrit depuis le 06/12/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.054 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.198630 ★