Sebastian! Yes, My Lord!

» Critique de l'anime Black Butler (TV 2) par XenRoxas le
27 Novembre 2013
Black Butler (TV 2) - Screenshot #1

Ma critique s’adressera aux personnes ayant vu la première saison ou lu le manga (si ce n’est pas le cas, commencez par cela je ne vois pas l’intérêt autrement) et je discuterais plus sur l’utilité de la série en tant que suite et son scénario plutôt que de l’ambiance, les graphismes ou la musique qui sont toujours de qualité (voire excellente dans le cas de l’OST).

Comme dans la première saison, Ciel et Sébastian ont la classe et le cadre anglais colle à merveille avec l’ambiance sombre et les personnages toujours aussi charismatiques.

Le manga progressant plutôt lentement (au rythme d’un tome tous les 3-4 mois) et la saison 1 en animant une large part, on nous propose ici un hors-série.
L’expérience montre pourtant que rare sont les hors-séries qui se montrent suffisamment inspiré pour ne pas rester une parenthèse aseptisé de l’histoire principale ; ceux-ci souffrant grandement du manque de progression des personnages principaux, ne pouvant décemment évoluer hors des limites imposé par l’œuvre original/l’auteur.

Black Butler (TV 2) - Screenshot #2Les scénaristes ont donc crée une histoire originale se détachant totalement (et de façon définitive au vu de la fin) du manga d’origine et mettant en place comme cadre scénaristique une confrontation en miroir avec un nouveau majordome démoniaque et un nouveau comte.
Représentant à eux seuls 90% du temps d’antenne, ces 4 personnages constituent le noyau central de la série.

On retrouve avec plaisir Ciel et Sébastian, toujours égaux à eux-mêmes, mais faisant ici face à un ennemi sans commune mesure avec les précédents, incarnant leurs némésis de par l’égalité de leur rang et pouvoir.

L’intrigue se lance rapidement et on constate que les motivations d’Alois, celles de Claude et leur relation sont bien plus obscures que prévu ; plus chaotique que la relation unissant Ciel et Sébastian.
L’intérêt et le suspense (omniprésent durant ces 12 épisodes) résident dans ce carré de personnages qui interagissent dans l’ombre de façon ambigüe.

Pourtant on décèle parfois quelques incohérences dans les caractères et décisions de Claude et Alois (contrairement à Ciel et Sébastian calibrés par le manga/la S1), rendant certains aspects de leurs psychologies un peu dérangeants (certains aimeront d’ailleurs cet aspect un peu psychotique des antagonistes).
Mais c’est bien leurs personnalités profondes et (surtout) nouvelles, confrontés à celles bien connus de Ciel et Sébastian dans une lutte visant à soumettre l’ennemi, le tout soutenus pas une intrigue palpitante, qui rendront la série si attrayante.

Dommage par contre que la fin s’inscrive en porte à faux avec la série originale rendant tout raccord avec le manga impossible et condamnant la saison à rester à part.

Je mets ainsi la note de 9, en prenant en compte que seuls ceux ayant vu la première saison se tourneront vers cette suite, qui mérite d’être vu pour peu qu’on ait apprécié la première, au vu de l’effort de scénario et de création des personnages déployés ici.

Verdict :9/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (0)
Originale (1)

0 membre partage cet avis
4 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

XenRoxas, inscrit depuis le 09/09/2013.
AK8.1.13 - Page générée en 0.052 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.166620 ★