The Civilisation Blaster, quand Shakespeare envahit le monde des mangas.

» Critique de l'anime Zetsuen no Tempest par Anon le
27 Novembre 2013
Zetsuen no Tempest - Screenshot #1

Zetsuen No Tempest (The Civilisation Blaster) est un anime qui a fait la même chose que Sword Art Online et bien d'autres: une saison, deux arcs. Et, comme la majorité desdites œuvres, c'était la chose à ne pas faire.

La première partie nous offre deux protagonistes masculins très intéressants : Mahiro, bourrin mais pas si idiot et obsédé par sa vengeance, et Yoshino, qui derrière des airs gentils est aussi manipulateur que cachottier. Ces deux personnages aident Hakaze, une magicienne au caractère ma foi très volontaire et très réussi, à arrêter une rébellion de son clan qui mènerait à priori à une fin du monde.
Autant le synopsis de départ semble basique, autant le développement est complexe (nécessite à mon avis de le revisionner) très bien goupillé et plein de rebondissements, avec ce qu'il faut d'émotions, de combat, de magie, et de citations shakespeariennes.
Jamais un personnage décédé n'a eu autant d'importance qu'Aika, une jeune fille qui n'est en apparence là que comme prétexte mais qui réserve bien des surprises.
Les antagonistes sont relativement intéressants, et leur comportement va vite faire deviner qu'il y a anguille sous roche quant à leur statut de méchant, justement.
L'opening (en anglais!) est juste excellent, l'ending pas mauvais du tout et l'OST impeccable, pour un chara superbe et une animation excellente.
Si il y avait eu cette unique partie, ma note aurait été de dix, surtout en faveur des ultimes rebondissements qui m'ont laissé scotchée.

Zetsuen no Tempest - Screenshot #2La deuxième partie n'est pas si mauvaise, tout comme ALO restait correct, mais voilà c'est moins bien et ça fait tâche.
On se retrouve dans un monde changé, sans que ça inquiète vraiment qui que ce soit. Les personnages eux-mêmes semblent se croire en vacances, et pendant plusieurs épisodes, on préfère se concentrer sur des histoires sans réel intérêt, donnant un grand coup de mou à cette série qui n'avait pas un seul moment creux auparavant.
Tout comme Asuna, Hakaze a le droit à son changement de personnalité, certes moins flagrant mais qui n'en reste pas moins agaçant pendant un bon moment, et autant Yoshino reste égal à lui même, autant Mahiro devient parfois pénible. Les autres personnages conservent relativement leurs comportements initiaux.
Une des théories avancées quant au "Mage de la Destruction" était à mes yeux, et je pense que je ne suis pas la seule à le penser, la meilleure (celle qui impliquait Yoshino, mais n'en révélons pas plus). La mieux construite, la plus logique. Evidemment, c'est celle qui n'a pas été choisie. On a préféré en retenir une autre, celle qui fait intervenir un personnage comme un cheveu sur la soupe et qui se retrouve projeté au rang de héros avant qu'on ait eu le temps de se demander ce que c'était que ce souk. Bien évidemment il a le charisme d'une huître et va subir une évolution digne d'un MC de shônen baston, à savoir devenir extrêmement fort en peu de temps. On notera au passage les combats déguisés totalement ridicules et qui font joliment stagner la série.
Malgré un ultime rebondissement concernant le personnage d'Aika, cette seconde partie se suit avec une facilité décevante, limite prévisible. La fin se résume en un simple combat, les personnages principaux réduits à des secondaires, et on a sérieusement l'impression d'un hors- série.
Un opening cette fois pourri, un ending sans intérêt, et c'est comme ça que l'envol de Zetsuen no Tempest retombe comme un soufflé trop cuit. Pour cette deuxième partie, et juste pour les révélations sur Aika, je ne mets pas quatre mais cinq, ce qui fait grosso modo une note globale de sept .

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (3)
Amusante (0)
Originale (0)

2 membres partagent cet avis
7 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Anon, inscrit depuis le 28/07/2013.
AK8.1.13 - Page générée en 0.052 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.154490 ★