Tous unis contre le racisme anti-loli

» Critique de l'anime Black Bullet par Shenryu le
04 Juillet 2014

L'histoire est basée sur le duo Rintaro (humain à priori "ordinaire" mais porteur de nombreux secrets) et Enju, une Enfant Maudite. Tous les Enfants Maudits sont des filles de moins de 10 ans, dotées de facultés surhumaines qui feront l'essentiel du combat contre les Gastrea.

Nous rencontrerons de nombreux autres duos, le loli tient donc une place prépondérante. Au début ça paraît mignon et innocent, le chara-design étant très sympathique. Le malaise s'installe quand la moitié des lolis annonce vouloir épouser le héros - d'une vingtaine d'années - avec une ambiance "harem" de plus en plus poussée. Ne reste plus qu'à rajouter des double-entendre à connotation sexuelle et on tombe en plein dans le malsain, qui s'amplifiera tout au long de la série. J'en suis arrivé au sentiment que le public principal visé est constitué de pédophiles, une impression qui m'a complètement gâché la série.

Les Enfants Maudits sont détestées par la population, un point sur lequel la série insiste de façon très lourde et sans la moindre subtilité - le premier épisode donne le ton en montrant deux policiers cribler une EM de balles dans un parking désert, et la suite n'est guère plus nuancée. Tout ce qui est excessif est insignifiant, et ce parti-pris asséné à coup d'enclumes et sensé me faire prendre cause pour les EM n'a eu pour effet que de me lasser. J'aurais aimé un peu de nuance, par exemple un personnage dont les parents ont été tués par une EM qui s'est transformée en Gastrea.

Les méchants principaux, les Gastrea, sont l'exemple même du "Show, don't tell" mal fait : quand on en parle, ils sont des prédateurs impitoyables, une menace terrible, la fin de l'humanité. Quand on les voit, ils se font dégommer par paquets de dix comme des pinatas. Outre ces insectes géants, le premier épisode introduit un méchant humain très prometteur : Kagetane, une sorte de joker masqué mystérieux, calculateur, charismatique et impitoyable. Malheureusement, il n'est pas du tout développé : chaque fois que le héros l'affronte, il lui demande "pourquoi fais-tu tout ça ?" et Kagetane ne répond pas, ou alors juste une métaphore d'une phrase. Même après qu'il ait été vaincu, on ne sait toujours pas ses motivations ni sa stratégie. A trop vouloir l'envelopper de mystères, ils ont gâché une opportunité de bon personnage.

La série introduit beaucoup trop de personnages pour 13 épisodes, et la plupart sont sous-exploités. On ne s'attache pas à eux, ils ne parlent que quand ils ont quelque chose à dire pour faire avancer l'intrigue. Quand l'un d'eux entame une discussion chaleureuse avec le héros, on sait qu'il va mourir bientôt et qu'on cherche à nous le rendre sympathique - en pure perte. Je suppose qu'ils sont mieux développés dans le light novel, mais vu le format il aurait fallu se concentrer sur un nombre plus réduit.

Les Gastrea étant des punching-balls sur pattes, les combats sont essentiellement entre humains/Enfants Maudits. Ils sont assez bien faits, mais très courts et se limitant le plus souvent à "qui a le plus de puissance brute". Il y a un excellent combat au milieu de la série qui fait appel à la stratégie et au positionnement, le plus intéressant selon moi.

Mon ressenti final est que rien ne m'a accroché dans cette série. Il m'a fallu 6 sessions pour la terminer, même les épisodes avec cliffhangers ne m'ont pas donné envie de voir le suivant. Je ne peux donc pas lui mettre plus que la moyenne.

Verdict :5/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (5)
Amusante (2)
Originale (0)

2 membres partagent cet avis
10 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Shenryu, inscrit depuis le 04/07/2014.
Aucune autre critique
AK8.1.13 - Page générée en 0.054 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.198454 ★