Critique de l'anime Umineko no Naku Koro ni

» par Yuber le
03 Juillet 2010
| Voir la fiche de l'anime

Umineko no naku koro ni est à l’origine, comme son prédécesseur Higurashi no naku koro ni, un visual novel : autrement dit un jeu vidéo se dévoilant plus comme une lecture interactive au scénario plutôt étoffé et complexe. Il faut donc plutôt s’attendre dès le début à ce que certains éléments présents dans la version originale ne le soient pas dans cette adaptation. Pour ma part je n’ai pas joué au visual novel et ne peux donc pas le comparer avec l’anime (bien ou moins bien pour apprécier l’anime ? je ne sais pas. En tout cas avoir un avis comparant les deux supports pourrait se révéler intéressant), néanmoins je vais essayer de retranscrire au mieux ce que je pense de cet anime.

Tout d’abord, comme évoqué précédemment, Umineko possède un scénario complexe. J’ai envie de dire que c’est vraiment son point fort. L’univers proposé est riche et maîtrisé et s’éloigne de bon nombre d’animes banals et stéréotypés. On nous présente d’abord les personnages très brièvement avant de plonger précipitamment dans un monde glauque, gore et intriguant. Les quatre premiers épisodes représentent probablement le summum de l’anime : les relations entre les personnages se posent doucement, mais tout va très vite, les morts surviennent et on se pose des questions mais alors que cette question reste sans réponse une autre survient aussitôt. C’est là qu’est toute la beauté du scénario : c’est rapide, on ne s’ennuie pas et en plus il y a des meurtres (un pur délice pour les adeptes du sadisme). Seulement voilà après cela le scénario prend une autre dimension et peut dérouter certains. Ce qui était autrefois pur rationalité commence à changer de ton. La magie apparait et deux choix s’offrent alors à nous pour comprendre la suite des évènements : la solution de la facilité autrement dit de croire que tout ce qui se passe sur l’île est l’œuvre d’une sorcière, ou bien l’autre solution qui consiste à se dire que tout ça n’existe pas et que les meurtres viennent d’une personne réelle. On peut voir là quelque chose de très intéressant, on a l’impression de participer à l’histoire en essayant de découvrir le véritable coupable. Car oui pour moi, la magie n’est qu’un prétexte pour laisser à notre portée toute une flopée d’indices et ainsi découvrir qui est/sont le(s) coupable(s).

Cependant, malgré l’insistance dont font preuve les scénaristes pour nous montrer quelque chose de vraiment fabuleux, l’histoire commence à s’essouffler au bout d’un certain moment. Bien que cette lenteur soit principalement là pour développer certains personnages, on regrette la qualité du début. Ces mêmes personnages sont d’ailleurs pour la plupart intéressants avec une psychologie qui sort parfois de l’ordinaire et un chara-design agréable. On dénoncera quand même l’ajout de personnages totalement inutiles. Très sérieusement, pourquoi rajouter des meufs aux gros nichons qui ne possèdent aucune personnalité et qui sont là juste pour le fan service ? Ça m’a quelque peu déçu.

Heureusement tout cela est ponctué d’une animation irréprochable du début à la fin, même si tout est loin d’être aussi bon dans cet anime. Au niveau musical, rien de bien transcendant. Certaines pistes sont très bonnes et je les réécoute de temps en temps, mais pour la plupart c’est plutôt moyen. Je dois tout de même dire qu’elles s’insèrent très bien dans l’anime et qu’elles nous plongent bien dans cet univers si original. Suite à ça j’ai trouvé que le scénario continuait de se dégrader vers la fin, même le milieu de l’anime, en nous présentant des épisodes de plus en plus ennuyeux… Pourquoi ennuyeux ? Parce que ça commence à devenir extrêmement répétitif. On meurt, on ressuscite, puis on meurt encore et on ressuscite encore… Mon réconfort a tout de même été de voir certains meurtres bien sanglants et gores. Ca n’enlève cependant pas totalement la sensation d’ennui qu’on ressent bien souvent. Mais Ô joie ! Une saison deux est prévue ! J’ose espérer que Umineko redeviendra aussi bien que durant les premiers épisodes.

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Yuber, inscrit depuis le 02/05/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.045 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.159258 ★