Umineko no Naku Koro ni

Umineko no Naku Koro ni

Nous sommes en 1986. Battler Ushiromiya retrouve sa famille qu'il n'a pas vue depuis 6 ans. Ce voyage est surtout pour lui l'occasion de retrouver ses cousins Georges, Maria et Jessica avec qui il pourra passer son temps.

Le grand-père de Battler, Kinzo, vit seul sur l'île de Rokkenjima. Il ne lui reste plus longtemps à vivre. Alors qu'il renie sa famille, eux se disputent pour l'or qu'il détiendrait. Kinzo n'a qu'un seul souhait avant sa mort, revoir un sourire sur le visage de la "Golden Witch" Beatrice.

Alors qu'une tempête fait ravage sur l'île isolée, ses habitants commencent à être tués. Est-ce quelqu'un de la famille qui veut garder tout l'or? Beatrice existe-t-elle réellement?

Synopsis soumis par Aka

Daisuke Ono (Battler Ushiromiya), Marina Inoue (Jessica Ushiromiya), Sayaka Ohara (Beatrice), Yui Horie (Maria Ushiromiya), Akihiko Ishizumi (Nanjo Terumasa), Ami Koshimizu (Rosa Ushiromiya), Atsuko Tanaka (Kyrie Ushiromiya), Emi Shinohara (Natsuhi Ushiromiya), Hitoshi Bifu (Toshiro Gohda), Juurouta Kosugi (Krauss Ushiromiya), Kenichi Suzumura (George Ushiromiya), Masashi Hirose (Hideyoshi Ushiromiya), Masato Funaki (Genji Ronoue), Miki Itou (Eva Ushiromiya), Mugihito (Kinzo Ushiromiya), Rie Kugimiya (Shannon), Rikiya Koyama (Rudolf Ushiromiya), Yasuko Hatori (Chiyo Kumasawa), Yu Kobayashi (Kanon)

Des épisodes spéciaux parodiques sont disponibles sur le DVD.

Liste non exhaustive de produits dérivés de l'anime :

  • Umineko no Naku Koro ni - Screenshot #1
  • Umineko no Naku Koro ni - Screenshot #2
  • Umineko no Naku Koro ni - Screenshot #3
  • Umineko no Naku Koro ni - Screenshot #4
  • Umineko no Naku Koro ni - Screenshot #5
  • Umineko no Naku Koro ni - Screenshot #6
  • Umineko no Naku Koro ni - Screenshot #7
  • Umineko no Naku Koro ni - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Anon le 06-10-2014

7
Umineko no Naku Koro ni - Tout est une question de point de vue

Avant toute chose, je tiens à préciser que je n'ai pas encore eu l'occasion de visionner la série des Higurashi. Qu'Umineko soit moins bon ou pas que son aîné, il n'y aura donc aucune comparaison ici. Umineko no Naku Koro Ni est un anime compliqué à regarder. Pas pour le scénario, de fait, puisque une fois qu'on a compris comment ça marchait, ça roule plutôt bien - et aussi que l'anime n'adapte pas la partie la plus difficile de l'intrigue. Non, il est compliqué, parce qu'il nécessite d'être ouvert d'esprit et de comprendre que dans tout ce que vous verrez, entendrez et comprendrez, il vous faudra retenir cette notion importante : tout est une question de point de vue. Prenez Umineko [...] Lire la critique

#Par Feyrie le 27-04-2013

6

Après l’effet Higurashi, chef d’œuvre en terme d'originalité et de mystère et dont on n’oublie l’ambiance qu'après avoir suivit plusieurs animes de type comédie; je me suis mise à Umineko no Naku Koro ni en espérant revivre l'expérience gore, mystique et mystérieuse que nous propose 07th Expansion, mais cette fois sous un nouveau nom et sous une trame totalement différente. Moi qui avais énormément apprécié Higurashi, je suis pourtant très déçue de son petit frère. Scenario: Le scénario et la trame principale bien particulière reste fidèle au travail de 07th Expansion. Il faut dire que le déroulement du scénario est spécial et original. Pour ceux ayant visionnés Higurashi, cela ne [...] Lire la critique

#Par FanCompagnie le 03-01-2013

8

Umineko no naku koro ni Umineko est l’œuvre qui m’a fait découvrir le génie de 07 Expansion. L’animé répond à la demande dans plusieurs points, mais amène beaucoup trop des zones d’ombres en parallèle. Suite à mon quatrième visionnage, je peux sans conteste assurer que pour les non-initiés, il est difficile de comprendre tous les détours des meurtres de Rokkenjima. Cette série, malgré sa base d’histoire linéaire, demande une ouverture d’esprit du spectateur, voire une obligation de regarder plusieurs fois les épisodes afin d’appréhender toutes ses zones scénaristiques. Umineko, c’est deux histoires en parallèles : celle narrée aux travers des différentes parties dans ses multiples [...] Lire la critique

#Par soma86 le 20-09-2012

2

Tout comme la critique ci dessous j'ai été particulièrement déçu par cet animé Tout d'abord je suis moi même un grand fan de la série Higurashi des mêmes studios par conséquent je ne me trouve obligé de comparer les deux séries L'ambiance est à peu près la même, un cycle qui se répète et qui nous force à suivre attentivement les épisodes pour ne pas être perdu. Le seul point positif de cet anime. Non je suis dur là, les graphismes et la bande son sont super sympa et collent bien au truc. Point négatifs maintenant. Le coté surnaturel de l'histoire me semble d'une débilité astronomique. On a un détective qui passe son temps à chercher des explications rationnelles alors qu'on ne voit [...] Lire la critique

#Par Kanapeach le 26-08-2012

4

Umineko ou comment qualifier ce qui s’apparente à une déception. Mon programme de cet été 2012 était chargé en animes. D’horizons très différents, de l’humour à la fantasy, de la romance au mécha, au milieu de tous ces genres se trouvait Umineko. On ne peut pas dire que j’ai eu souvent l’occasion de voir des animes bénéficiant du tag « horreur », et pour cause il faut croire que se faire peur n’est définitivement pas dans le folklore japonais. C’est donc dans cette catégorie un peu à part et sous représentée que s’affiche cette série. Et autant le dire, on est très lojn du compte. Et pourtant que ça partait bien. Voilà qu’on nous présente les différents membres d’une famille [...] Lire la critique

#Par Myrosia le 03-03-2012

8

Avant toute chose, je tiens a préciser que je n'ai pas joué au Visual Novel et que dans ce sens, je n'affirme en rien que ce que je vais dire soit cohérent ou non avec le Visual Novel. Umineko no Naku Koro ni est donc comme j'ai pu le dire, un Visual Novel qui fut adapté en Anime. Pour moi, c'est surtout le mélange du Roman "Les Dix Petits Nègres" d'Agatha Christie, ainsi que le célèbre jeu "Phoenix Wright". Pour un peu que vous ayez lu le roman ou joué au jeu, vous savez tout de suite que cette combinaison risque de donner un univers totalement imprévisible mélangeant donc : meurtre, gore, enquête, mystère et accusation.... Pour nous accompagner tout au long de cette longue [...] Lire la critique

#Par Yuber le 03-07-2010

8

Umineko no naku koro ni est à l’origine, comme son prédécesseur Higurashi no naku koro ni, un visual novel : autrement dit un jeu vidéo se dévoilant plus comme une lecture interactive au scénario plutôt étoffé et complexe. Il faut donc plutôt s’attendre dès le début à ce que certains éléments présents dans la version originale ne le soient pas dans cette adaptation. Pour ma part je n’ai pas joué au visual novel et ne peux donc pas le comparer avec l’anime (bien ou moins bien pour apprécier l’anime ? je ne sais pas. En tout cas avoir un avis comparant les deux supports pourrait se révéler intéressant), néanmoins je vais essayer de retranscrire au mieux ce que je pense de cet anime. Tout [...] Lire la critique

#Par lukeichi le 09-03-2010

7

Ah Umineko no naku koro ni, un anime vraiment exeptionnel. Certes j'ai pas vu le visual novel qui apparemment est beaucoup supérieur à l'anime, j'ai quand même très bien aimer cette série. Tout d'abord, l'histoire que vous pouvez voir dans le synopsis est en fait répeter quatre fois. L'originalité de cette série est en fait le duel entre un humain et une magicienne se nommant béatrice. Les 18 personnes sur l'île sont en fait tous mort et Battler, petit fils de kinzo le chef de la famille ne croit pas ce que dit la magicienne et veut démontrer que tous ces crimes sont humainement possible. Déjà celà nous donne beaucoup d'envie de regarder cet anime juste pour son histoire. Moi ce que [...] Lire la critique

#Par Rydiss le 04-02-2010

7
Umineko no Naku Koro ni - Dorénavant, les goélands seront rouge sang.

Ah, Umineko no Naku Koro Ni... Déjà, c'est bien trop long à écrire comme titre, alors on se contentera d'Umineko. Voici un anime vraiment à part dans l'animation japonaise. On ne peut nier que le concept est original, à défaut d'être plaisant. Car en effet, Umineko sort des sentiers battus. Déjà par sa structure, semblable à celle d'Higurashi. Autrement dit, on revit plusieurs fois la même histoire avec un point de vue différent, même si la finalité est toujours la même : la mort, si possible dans d'atroces souffrances. Ensuite par son scénario. Dans une île, une famille richissime se rassemble pour parler de la succession. En effet, le chef de famille actuel, Kinzo, ne va pas tarder à [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.056 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.146389 ★