Berserk (TV 1997)

Berserk (TV 1997)

Un homme vêtu d'une cape noire arrive dans un village. Les villageois se plaignent de leur vie difficile depuis le début de la dictature du Roi Griffith. L'homme entre dans une taverne où des brutes maltraitent une pauvre femme. Il la secoure en éliminant les brutes. Seul le leader est épargné afin d'apporter un message à son maître: le guerrier noir est ici.

Nobutoshi Hayashi (Gats), Tomoyuki Moriyama (Grifis), Yuko Miyamura (Kaska), Akira Ishida (Judoh), Akiko Yashima (Rickert)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Berserk
  • Editeur: Dybex

Liste non exhaustive de produits dérivés de l'anime :

  • Berserk (TV 1997) - Screenshot #1
  • Berserk (TV 1997) - Screenshot #2
  • Berserk (TV 1997) - Screenshot #3
  • Berserk (TV 1997) - Screenshot #4
  • Berserk (TV 1997) - Screenshot #5
  • Berserk (TV 1997) - Screenshot #6
  • Berserk (TV 1997) - Screenshot #7
  • Berserk (TV 1997) - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par RadicalEd le 10-07-2012

7

Après avoir entendu tellement de bien de cette série, il fallait bien que je m'y intéresse. Donc en ayant visionné ces 25 épisodes que retenir ? Tout d'abord, il faut être habitué à l'animation "old-school", ça tombe bien ça ne me dérange pas du tout. On retrouve donc une série à l'ancienne, entièrement faite à la main et ça fait plaisir. Au niveau technique, ça atteint les standards des productions moyennes de l'époque (ex. Slayer). Donc pour résumer succinctement car ce n'est pas l'intérêt principal de la série: - OP/ED ne sont vraiment pas terribles, l'age se fait sentir lourdement. - les décors sont assez variés mais souvent un peu trop sombre, ça contribue cependant à l'ambiance [...] Lire la critique

#Par Aerin le 14-06-2012

9

Un Anime à la fois épique et psychologique. Berserk, c'est une montée en puissance. On commence par la mise en place du récit qui conte l'histoire du jeune Guts, abandonné de tous et orphelin. Sa rencontre avec Griffith détermine le centre de la trame. C'est en quelques sortes entre ces deux personnages que l'intrigue va être en perpétuelle mouvance. L'univers est donc baladé entre Médiéval et violence. Une part historique est aussi à découvrir mais relayée en second plan. Pas de temps mort à proprement dit. Chaque élément est important et se doit d'être analysé afin de bien comprendre la psychologie complexe du personnage central de Griffith. Bien que je ne suis pas une adepte de [...] Lire la critique

#Par enigma314 le 31-07-2011

7

La réalisation jugée old school ravira les nostalgiques des bons plans crayonnés à la main ou gênera les spectateurs habitués aux graphismes récents, qu'importe ! Tant que l'histoire reste captivante. La paire OP/ED n'est pas trop marquante contrairement à 2 thèmes musicaux qui reviennent souvent. Mais qui est donc ce héros à la grande épée impressionnante? Selon lui, il se prénomme « le Chevalier noir » qui n'hésite pas à trancher moult hommes dans un monde où la violence est la règle d'or. Le point de départ laisse un certain mystère qui donne envie de connaître la suite. Par chance, le spectateur aura droit à un flash-back de 24 épisodes. Guts, Griffith et Caska sont le trio de [...] Lire la critique

#Par SoulJapanExpress le 21-06-2011

9

Berserk, c’est un nom cru, moche qui ne vous dit absolument rien, eh bien en une phrase c’est une merveille qu’il va falloir garder dans votre animethèque et ressortir les jours de famine après bien sûr avoir fait quelques recherches sur la provenance du nom dans l'encyclopédie à côté (histoire de ne pas mourir bête, je vous assure c'est passionnant). Pour ma part je compte le conserver comme un excellent millésime. Je le dis, c’est un monde rempli de testostérone, de sang, de violence, de vice, de cendre, de lames, c’est de la virilité à en tuer mes narines féminines. Au début, j’étais dubitative et c’est en partie ce qui m’aura rebuté maintes fois à me plonger dans l’anime. Passer de [...] Lire la critique

#Par Yabuki le 27-03-2011

9

Il est clair que Berserk n’est pas réservé aux âmes sensibles. Je le déconseillerai même à la plupart d’entre nous. Critères avant de pouvoir le regarder : aimer l’heroic fantasy, les personnages à la vrai individualité, des scènes non censurées, les combats d’épées, l'inconnu, et enfin, avoir plus de 16 ans. Passez ce cap, et vous serez enfin prêts à plonger dans une histoire sombre et fascinante. Il faut savoir qu’il existe de nos jours très peu d’animés du même genre (à part Claymore je ne vois pas). Le sang gicle de toute part, et l’humain est représenté comme un vulgaire bout de viande. Mais le moyen-âge était-t-il vraiment différent ? Je ne pense pas, et l’auteur s’est tout [...] Lire la critique

#Par XxHypnosxX le 11-11-2010

9

Berserk, voilà bien une série critiquée soit en bien soit en mal mais qui ne laisse jamais indifférent, c'est le moins qu'on puisse dire! J'ai découvert cette série il y a quelques années totalement au hasard. On était quand même déjà dans les années 2000 hein, avec la 3D intégrée dans plusieurs animés déjà à ce moment là, les supers effets spéciaux et tout et tout, je m'explique: -certes le dessin et l'animation sont désuets. -certes quelques voix sont trop évidemment interprétables (on sait qui est le méchant rien qu'en l'entendant). -certes ça nous pousse à courir chez notre libraire pour lire la trame papier quand on a fini l'animé. Voilà en gros les points négatifs de la [...] Lire la critique

#Par AngelMJ le 05-01-2008

6

On dit qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. N'en étant pas un (en tout cas à ma connaissance), j'ai décidé, malgré quelques réticences, de me pencher sur l'adaptation animée du manga Berserk, manga que j'ai plus ou moins incendié à cause de sa violence brute et ces nombreux côtés immoraux. Je suis assez surpris du résultat, mais on est quand même loin du chef-d'oeuvre. Explications. Déjà, le premier truc qui saute aux yeux... c'est moche. Hum... ou plutôt, disons que ça accuse un peu l'âge de la série (10 ans, et encore c'est pas si vieux). En gros, c'est tout fait main (exit la 3D), le studio utilise cette vieille méthode des dessins fixes pour présenter une action [...] Lire la critique

#Par nic la nique le 19-10-2007

8

Boucherie... Voila une série qui est passionnante, a mi chemin entre la fresque médiévale et l'heroic fantasy. Graphiquement, il faut etre honnete, ça casse pas des briques, c'est un peu vieillot, mais c'est quand meme tout a fait respectable et on s'y fait rapidement parceque franchement, malgrés ça, on en prend plein la vue. Pour ce qui est du scénario, ce qui est sur, c'est que ça vous laissera un bon gout de sang dans la bouche, car il faut le dire, le métal s'entrechoque sur les champs de bataille, ça tranche a tout va, ça décapite, et les traces de sabot laissées par les chevaux sont trés vite remplies de sang chaud. Déja, ça donne le ton. Notre héros est une sorte de [...] Lire la critique

#Par beber le 28-02-2007

5

Un dimanche soir devant la télé: "Bouaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaarh ! Arrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrgh ! Aaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !" "Fais gaffe Guts tu as quelque chose dans le dos !!!!" Guts finit de trancher la tête des 4 soldats l'entourant, puis se retourne, tâte ses clavicules, et en sortant de celles-ci les 15 épées qui y étaient plantées lâche d'un air cynique, un terrifiant :"ppffff....même pas mal" Finissant de les enlever une à une, il en profite pour trancher le grand chef des tout méchants soldats qui, tel un narquois félon s'était subrepticement glissé entre lui et les 3000 soldats qu'il avait devant lui. "Mais qui es-tu [...] Lire la critique

#Par kuchiki byakuya le 20-02-2007

8

Berserk ou l'incroyable boucherie. Sans aucun doute, l'un des animés les plus violents que j'ai pu voir. Cependant, malgré ce coté bourrin/gore, Berserk est une très bonne série. Outre la violence, on retient l'excellence des persos. Ne vous méprenez pas, même si Berserk cache bien son jeu, le point fort est indéniablement le jeu des antagonistes. Chacun d'entre eux est complexe, à sa façon, et contribue au succès de la série. Gats, héros atypique, est le plus réussi car il est un parfait mélange d'amour et de carnage. Personne n'irait le contrarier, sous peine de finir [...] Lire la critique

#Par droby le 29-11-2006

8

Le premier épisode sur 25 ne reflète pas le reste de la série, on découvre d’abord le personnage de Gats comme une machine à tuer mais au fil des épisodes celui compose avec ses interrogations sur la raison de sa vie, ses sentiments. Cette histoire est le croisement des destins de deux hommes Gats et Grifis. On enchaîne facilement les épisodes de l’un à l’autre, il n’y a pas de temps mort dans cette série. Dés que l’on a commencé à regarder on ne peut plus s’arrêter. Par contre la violence est omniprésente dans les épisodes, le sang gicle de partout. Ames sensibles s’abstenir. Le dernier épisode j’ai trouvé est assez dur avec le sentiment d’être mal à l’aise, sentiment que j’avais [...] Lire la critique

#Par Diyo le 26-05-2004

8

Pour être franc, je partais avec un très mauvais à priori sur cette série. Mais comme j'en avais entendu beaucoup de bien autour de moi, je me suis lancé. Et j'ai été particulièrement surpris.    L'ultra-violence de Berserk est indéniable. Les morts brutales et douloureuses sont légions. Toutefois, la violence est au service d'un scénario réellement excellent. L'immersion dans l'histoire se fait rapidement, et une fois absorbé par cette histoire, il est difficile de décrocher.    Ce scénario ne serait rien sans les personnages. Et, rarement des personnages auront été aussi profonds et travaillés que dans Berserk. Guts (ou Gats ou encore Gatsu, ça dépend des versions...), le héros, est [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.061 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.162749 ★