Kurenai

Kurenai

Shinkurô Kurenai mène une double vie : en plus d’étudier au lycée, certains soirs il devient un « médiateur » qui remplit des missions musclées sous les ordres d’une femme mystérieuse appelée Benika. Un jour, celle-ci arrive dans la chambre de Shinkurô accompagnée d’une petite fille de 7 ans, Murasaki Kuhôin, et lui confie une nouvelle mission : protéger la fillette, enfant bâtard de l’héritier d’une famille très puissante. Benika, secondée par Yayoi, une jeune femme médiatrice sévère et efficace, vient de la kidnapper suite au décès de la mère de la petite fille.

Se reconnaissant dans l’enfant seul et abandonné, Shinkurô accepte la mission et, à partir de ce jour, héberge la fillette. Mais la cohabitation n’est pas toujours facile car Murasaki est habituée à une vie dans une maison luxueuse entourée de servantes qui exécutent ses moindres désirs.

Synopsis soumis par Starrynight

Aoi Yūki (Murasaki Kuhôin), Miyuki Sawashiro (Shinkurô Kurenai), Aiko Ôkubo (Yayoi Inuzuka), Asami Sanada (Tamaki Mutô), Haruka Kimura (Yamie), Nozomi Masu (Ginko Murakami), Ryoko Shintani (Yûno Hôzuki), Sawa Ishige (Benika Jûzawa), Takaya Kuroda (Renjô Kuhôin)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Kurenai
  • Editeur: ADN (VOD), Kazé
8 ½ femmes » Publié le 08-12-2008

Dossier consacré à Kurenai et les femmes, thème favori du réalisateur Kou Matsuo depuis Red Garden dont il avait déjà été responsable chez Gonzo. Lire l'article

Kure-nai – Le Dit de Shinkurô » Publié le 14-11-2008

Cet article propose un autre regard sur l'anime Kure-nai, vu à travers le prisme de la littérature classique nipponne. Lire l'article

  • Kurenai - Screenshot #1
  • Kurenai - Screenshot #2
  • Kurenai - Screenshot #3
  • Kurenai - Screenshot #4
  • Kurenai - Screenshot #5
  • Kurenai - Screenshot #6
  • Kurenai - Screenshot #7
  • Kurenai - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Tiz le 28-01-2009

4

Le sujet traité est ici bien simple : un adulte protégeant un enfant. A l’heure où l’on commence à en avoir assez des histoires d’amour torturées mais où l’on ‘recherche encore un peu de douceur dans ce monde de brute’, ce thème convient parfaitement. Il faut dire que ce type de relation presque familiale ne faisait pas légion il n’y a pas encore si longtemps de cela. Les précurseurs du style (comme Aishiteruze baby) composaient autours d’un scénario basic : la prise en charge d’un enfant encore irresponsable par un adulte inexpérimenté. Leur but principal était donc d’attendrir, mais aussi de faire rire, par conséquent on les classerait plutôt dans la catégorie shojo/tranche de vie. [...] Lire la critique

#Par Aka le 30-11-2008

7

Kure-nai nous offre un scénario dont la base est similaire à certains anime. Ici nous avons un adolescent qui doit s'occuper d'une petite fille. Le scénario est basé surtout sur la relation des personnages et surtout celle de Shinkurou et Murasaki. L'autre partie de l'histoire est quand à elle consacré au Kuhoin et leurs affaires internes donc le sanctuaire interdit. Si le scénario est assez simple et déjà vu au premier abord, cet anime à une grande force et on la doit à ses personnages, surtout les deux persos principaux. Murasaki qui vient d'une famille aisée et qui ne connait pas grand chose au monde extérieur va apprendre en vivant chez Shinkurou à voir que le monde n'est pas [...] Lire la critique

#Par beragon le 20-09-2008

8

Kurenai est un de ces animes marquant de la saison 2008, cette production de la série Brain Base se démarque de la production globale de cette année, surtout après des navets comme Heroic Age, beau mais décevant. Graphiquement, c'est un régal, le chara design est léché, les personnages sont réussis, l'animation surtout lors des phases de combat est somptueuse (Shinkurou en mode Hozuki est impressionnant) . La palette de couleur assez froide vient renforcer l'ambiance de polar. La mise en scène est efficace, le doublage des acteurs de très bon niveau mais est desservi par une bande sonore de moins bonne qualité. Ce qui démarque réellement Kurenai et en fait une bonne série est la [...] Lire la critique

#Par Afloplouf le 13-08-2008

5

Tiens, parlons un peu d'un des buzz du printemps 2008 : Kurenai. Un jeune studio qui fait l'objet de toutes les attentions depuis un certain Baccano (il faudra que je regarde un jour) au service d'un scénario qu'on dit adulte : alors pour quel résultat ? Je retiendrai en premier une maitrise graphique de haut niveau. On reconnaît la patte du chara-designer de Red Garden qui rend encore une fois une copie sans faute. J'apprécie notamment la texture de cheveux. Certes, c'est un détail "parce que je le vaux bien" mais dans la mesure ou cet aspect là est bien souvent le plus négligé dans les animes il faut le souligner. [...] Lire la critique

#Par AngelMJ le 08-08-2008

8

Malgré un synopsis assez "shonenistique", on est surpris dès les premiers épisodes par cette série. A classer dans la catégorie "La vie est un long fleuve (presque) tranquille", Kurenai est l'anime parfait pour se faire plaisir sans se prendre la tête. Alors que l'histoire pourrait donner lieu à de multiples combats sous fond de secret de famille, avec Shinkuro en shonen-boy, les auteurs nous proposent de suivre, durant ces (seulement) 12 épisodes, un petite tranche de vie ni trop banale, ni trop spéciale. Ici, point ou plutôt peu de bagarre, on préfère rire et observer le quotidien de [...] Lire la critique

#Par Starrynight le 04-08-2008

8

Un an après le trucculent Baccano!, le studio Brains Base nous propose à nouveau un anime atypique mais dans un tout autre registre. Contrairement à ce que pourrait laisser penser le premier épisode, Kure-nai se pose ainsi en série d’inaction. Cette série nous brosse un petit nombre de portraits, au premier rang desquels Shinkurô Kurenai (héros éponyme de la série) et Murasaki, qu’ils ont su rendre attachants sans qu’on sache trop expliquer comment. D’un côté, un adolescent à la double vie, un peu gauche et timide, assez amorphe même et pourtant, le récit n’a rien de soporifique et se suit sans peine ; de l’autre, une gamine qui du haut de ses 7 ans se pose tantôt en princesse habituée à [...] Lire la critique

#Par Nakei1024 le 14-07-2008

8

Un anime d'excellente facture, c'est sans doute ce qui résume le mieux cette série à l'ambiance si particulière: à la fois calme et détendue, et ce malgré la gravité, la violence et l'absurdité des thèmes abordés. Si les premiers épisodes se veulent plutôt orientés vers un humour léger et plein de délicatesse, mettant en scène la difficile cohabitation de Shinkuro avec sa jeune protégée, son voisinage et son travail, très vite on bascule vers une ambiance beaucoup plus dramatique. Voici deux jeunes personnes que tout semble de prime abord séparer: elle a été élevée dans une cage en or, il vit dans son propre appartement misérable de Tokyo; elle a toujours vécu seule, il côtoie un [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.062 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.174886 ★