Le Château dans le Ciel (Laputa)

Le Château dans le Ciel (Laputa)

Profitant d'une attaque de pirates du ciel, la jeune Sheeta tente de s'évader d'un dirigeable dans lequel elle était retenue prisonnière. Elle chute de l'appareil et perd conscience mais son mystéreux pendentif lui permet de flotter dans les airs. C'est alors qu'un jeune garçon du nom de Pazu l'aperçoit et la recueille. Quelques temps plus tard, Sheeta lui apprendra qu'elle est la descendante d'une civilisation qui résidait dans un château flottant.

Mayumi Tanaka (Pazu), Keiko Yokozawa (Sheeta), Nou Terada (Muska)

  • Le Château dans le Ciel (Laputa) - Screenshot #1
  • Le Château dans le Ciel (Laputa) - Screenshot #2
  • Le Château dans le Ciel (Laputa) - Screenshot #3
  • Le Château dans le Ciel (Laputa) - Screenshot #4
  • Le Château dans le Ciel (Laputa) - Screenshot #5
  • Le Château dans le Ciel (Laputa) - Screenshot #6
  • Le Château dans le Ciel (Laputa) - Screenshot #7
  • Le Château dans le Ciel (Laputa) - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par onaspitz le 25-08-2015

10
La première fois que j'ai découvert Miyazaki.

Après avoir dit au revoir au maître absolu de l’animation, il me semblait logique d'exprimer le sentiment qui me parcoure lorsque je revoie le film qui m'a fait entrer dans son univers merveilleux. Le château dans le ciel n'est pas un film anodin pour moi, c'est ma première vraie sensation ressentie au cinéma devant un film. Oui, j'ai eu la chance de voir ce film, sa beauté plastique et sa beauté scénaristique dans une salle obscure. J'avais alors 9 ans. J'étais une idiote étant plus jeune (je fais des efforts promis), du genre à parler et sauter dans tous les sens, même au cinéma, emmerdant toute personne pouvant être aux alentours. J'avais aussi la fâcheuse habitude de parler pendant [...] Lire la critique

#Par Allen walker le 13-09-2011

10

Le château dans le ciel, une des animes d'Hayao Myazaki. Les graphismes, dignes des studios Ghibli, sont évidemments splendides et sont très différents des graphismes d'animes comme Naruto, ou le populaire Bleach. Les musiques sont composées par Joei Hisaishi, donc évidemment magnifiques, qui sont placées quand il faut et où il faut dans ce film. Et le scénario, lui, vire du tragique à l'action voir même à une touche d'humour, ce qui est rare mais bien dosé. Il faut beaucoups moins enfant différemment à Ponyo sur la falaise ou mon voisin Totoro, des studios Ghibli aussi, mais ça n'empêchera pas les jeunes et les plus anciens de l'aimer. Le château dans le ciel est très bien monté, [...] Lire la critique

#Par bouba le 29-08-2009

5

Bon, je viens de regarder pour la deuxième fois Le château dans le ciel. Pourquoi une deuxième fois, me demanderez-vous ? Le film est donc si bien ? Ben non, justement. Je me rappelle l'avoir vu il y a quelques années, mais l'histoire ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable, d'où ce second visionnage. Et je suis sûre que dans trois ans, j'aurai à nouveau oublié la trame de ce long-métrage. Peut-être même que je me risquerais à le regarder une troisième fois. Parce qu'il a été réalisé par Miyazaki et que Miyazaki moi, je l'adore. Enfin, en général... Le château dans le ciel est une sympathique aventure, j'en conviens. Mais il est presque sans âme, sans saveur... Après une [...] Lire la critique

#Par Jacen le 19-06-2007

4

Depuis le temps que je voulais voir ce film eh bien voilà c'est chose faite. Malheureusement j'ai surement attendu trop longtemps, je dois plus avoir l'âge requis pour apprécier la chose. Eh ben ouais Laputa ça m'a déçu... j'en attendais peut-être trop, ou bien j'en ai déjà trop vu du maître Miyazaki mais en tous les cas je suis tout désappointé. Bon il va falloir que j'explique pourquoi maintenant... Question technique, ben qu'on le veuille ou pas c'est indéniable mais ça a vieilli (logique me direz-vous pour une production qui a 20 ans mais bon...) et ça se voit. Le design (dans la [...] Lire la critique

#Par FullMetal Klavikul le 04-02-2007

9

Magnifique film que Laputa !!!! Une fois de plus, le maître Miyazaki nous fait retomber en enfance le temps d’un voyage initiatique empreint de poésie et de nostalgie… Tout d’abord, l’aspect graphique est, une fois encore, remarquable : la simplicité et la pureté réunies, avec des paysages magnifiques comme lui seul peut en imaginer (de profondes vallées verdoyantes avec de petites maisons, une grotte qui s’illumine comme un ciel étoilé, et enfin en apothéose de magnifiques ruines enchevêtrées dans de gigantesques et sinueuses racines…), des engins volants, des robots extraordinaires et des visages d’enfants si angéliques… Le scénario est simple, mais cela suffit pour que l’on s’évade [...] Lire la critique

#Par kuchiki byakuya le 21-11-2006

9

Attention! chef d'oeuvre. Maitre Miyazaki a encore frappé. Je ne pouvais pas rester insensible au sentiment de liberté qui émane de ce film. J'aime ce genre de film, empreint de liberté qui fait ressurgir nos besoins d'évasion à travers une quête. Qui n'a jamais rêvé de découvrir un trésor ou une cité mythique quand il était gosse? Et bien Le Chateau dans le Ciel a fait ressurgir ce rêve. C'est beau, c'est magnifique. Bien qu'il soit plus vieux que les autres oeuvres de Miyazaki, il n'en reste pas moins l'une des oeuvres les plus réussies. Le graphique est à peine moins bon que ses films plus récents mais l'univers est beaucoup plus riche. C'est fluide et on se laisse envouter par la [...] Lire la critique

#Par Starrynight le 02-07-2006

9

Pour son premier film au studio Ghibli, Miyazaki signe ici un film splendide, bien que par certains côtés il soit destiné à un public plus jeune que Mononoke ou Chihiro (cf. le style des ouvriers et des pirates qui se battent dans la ville avec de grands mouvements désarticulés des bras). L'opening est à mon sens une merveille. Tant par la musique que par les images où l'auteur retrace en quelques vues toute l'histoire de Laputa avec le cataclysme final et le retour au début (mais c'est cette fois Sheeta qui se tient à côté du moulin, ce qui annonce toute la suite). L'ending est également [...] Lire la critique

#Par alce le 09-08-2005

9

Quel chef d'oeuvre ! Des méchants pas si méchants, des gentils...pas si gentils et toujours autant de recherche dans les vues et l'animation. Les fans ne seront pas déçus car y trouve les prémisses graphiques d'autres oeuvres futures. Il paraît que l'histoire est inspirée de l'un des voyages de Gulliver. Les lecteurs apprécieront. Le générique d'introduction, outre la présentation du staff montre en arrière-plan l'histoirique du peuple du film. Tant de choses auraient pu être développées ! Les amateurs du rpg sur consoles Skies of Arcadia ne seront pas dépaysés...on pourrait largement penser que leurs auteurs se sont inspirés de Miyasaki ! Action, suspense, émotions, tout [...] Lire la critique

#Par marwen le 17-12-2004

10

Encore une perle de Miyazaki !! Il n'a pas son pareil pour nous plonger dans une douce nostalgie d'enfance, rêvant de grands espaces, de liberté et d'amitié. Laputa est une superbe fable contre la guerre et les désastres de la technologies que petits et grands ne se lasseront pas de regarder.  Les décors somptueux, le scénario alternant humour, tendresse et moments plus tragiques; tout ceci nous donne envie de suivre encore et encore les aventures des deux enfants et de leurs amis pirates.  Le thème du vent, cher à Miyazaki, est ici comme dans Kiki très présent, ce qui ne fait qu'accentuer notre envie de délaisser un peu nos soucis matériels et autres et de se laisser bercer quelque [...] Lire la critique

#Par Diyo le 30-05-2004

9

Laputa est le premier film du Studio Ghibli et le troisième long métrage de Hayao Miyazaki après Le Chateau de Cagliostro (Lupin III) en 1979 et Nausicaa en 1984. Ce film aura permis sans nul doute de créer le mythe Ghibli car il est le premier d'une série d'oeuvres toutes plus belles les unes que les autres. Ce qui impressionne le plus dans Laputa, c'est la sensation de liberté créée par ces hauteurs vertigineuses et le vent omniprésent. Les personnages se retrouvent très souvent dans des situations particulièrement périlleuses, à la limite de la chute fatale et l'intensité du film s'en trouve d'autant plus forte. En raison de son ancienneté, Laputa est techniquement un ton en [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.033 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.174936 ★