Le Portrait de Petite Cosette

Le Portrait de Petite Cosette

Kurahashi Eiri est une jeune antiquaire qui reçoit un jour un cristal qui va lui conférer d'étranges hallucinations.
Peu à peu, son esprit va totalement être possédé par le fantôme d'une fillette assassinée des siècles auparavant. Le jeune homme va alors basculer vers l'obsession et la folie.

Synopsis soumis par marwen

Marina Inoue (Cossette d'Auvergne), Mitsuki Saiga (Eiri Kurahashi), Kumiko Yokote (Hatsumi Mataki), Megumi Toyoguchi (Shouko Mataki), Rei Igarashi (Zenshinni of Shakado)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Le Portrait de Petite Cosette
  • Editeur: Kazé

Critiques des membres

#Par le-crepusculaire le 29-06-2011

2

Introduction: Le genre ovni, les trucs qui sortent de l'ordinaire (ou du moins qui essaye) on pour effet de m'intéresser. Je me jette souvent sur ces oeuvre en évitant de lire des critiques avant pour me forger ma propre idée avant de risquer de me faire influencer... Mais comme vous le savais, dans ce genre ça passe ou ça casse... J'ai donc un sentiment qui m'a submergé tout au long de ces 3 OAV, l'ennui! Un ennui monstrueux que j'ai rarement connu, le temps m'a parut être une éternité tout le long de cet anime... Graphisme et musiques: Pour le première fois je mettrais ces deux choses ensembles, car c'est les deux seules choses qui ont vraiment un intérêt... Il arrive qu'il y [...] Lire la critique

#Par Papimoule le 30-10-2010

6

Ces OAV qui, réunis font la taille d'un film, sont du même style que Bakemonogatari (un anime de Shinbo Akiyuki quoi) mais en encore plus psychédélique, laissant une place plus grande à notre imagination et à notre interprétation. On pourrait penser qu'il y a un manque au niveau du scénario à cause du peu de temps consacré à développer l'histoire. A cela je répond que l'intérêt réel de ces OAV n'est pas dans l'histoire et que celle si nous laisse un avant goût sur la vision de la peinture, de l'amour, de la folie... De plus le scénario colle bien avec le style de l'auteur. Un homme qui voit une petite fille dans un verre et en tombe amoureux. On comprend tout de suite que l'histoire est [...] Lire la critique

#Par orphée le 01-09-2010

10

Voici une série qui a attiré mon attention, de part son synopsis et ses graphismes. Je me suis donc penché un peu plus, et j'y ai découvert 3 OAV d'une qualité graphique impressionnante, mais sans pour autant délaisser le scénario. En effet, bien qu'il n'y ai pas une trame très riche, nous avons un scénario d'une originalité rare, bien mené, et très poétique. Les métaphores y sont fréquentes, et le tout colle vraiment bien à une espèce de psychédélie graphique à la sauce Shinbo (comme on avait pu voir avant avec Soultaker). Le personnage d'Eiri est un personnage banal, que l'on pourrait qualifier de caméléon, il s'intègre partout, quelque soit l'histoire, mais ça n'est pas lui qui [...] Lire la critique

#Par Yuki Usagi le 25-08-2010

5

Le Portrait de Petite Cosette, d'après son synopsis, avait tout pour me plaire. Peut-être que j'en ai trop attendu de cet anime. Peut-être est-ce pour cela j'ai finalement été assez déçue. Certes, les musiques sont composées par Yuki Kajiura, qui ne faillit pas à sa réputation : c'est beau, c'est envoûtant, ça nous plonge totalement dans l'ambiance de l'anime. Certes, cette même ambiance est parfaitement réussie. C'est glauque et mystérieux à souhait. Certes, Cosette est très belle. Mais ça s'arrête là. J'ai eu beaucoup de mal à digérer le chara-design, avec des grosses lèvres et des gros yeux qui évoquent des batraciens. Mise à part Cosette, les personnages ne possèdent pas une [...] Lire la critique

#Par Aka le 13-05-2009

7

Le Portrait de Petite Cosette raconte le destin sombre d'un jeune antiquaire qui rencontre le fantôme d'une jeune fille qui ne trouve pas le repos. Ce qui marque en premier dans cet anime, c'est la réalisation. Elle a été confiée à Akiyuki Shinbou. Bien connu des amateurs d'animes pour son style spécial et bordélique comme par exemple les adaptations de Sayonara Zetsubou Sensei ou Hidamari Sketch. Cosette bénéficie du même type de réalisation que les animes précédents, c'est à dire un trip visuel très jolie et assez bizarre. Pas déplaisant pour le moins du monde, elle est en plus porté par une animation de très bonne facture qui n'a rien a envier aux animes du moment. Ce trip visuel est [...] Lire la critique

#Par AngelMJ le 22-07-2008

5

Le Portrait de Petit Cossette (français est sans doute en option dans les lycées japonais...) est une série d'OAV que j'avais envie de voir depuis facilement 3 ans. En effet, le synopsis m'intriguait et le peu d'images que j'en avais vu me donnait espoir de quelque chose de franchement sympathique et d'original. Hélas, encore une fois mes attentes se sont écroulées comme un bon vieux soufflet au chocolat. Mais avant tout, rendons à César ce qui est à Cosette : on peut difficilement critiquer l'aspect visuel de cette série car ce serait franchement être de mauvaise foi. En effet, le studio s'est vraiment déchiré pour nous pondre un graphisme proche d'un film en prise de vues réelles. On [...] Lire la critique

#Par beber le 18-11-2007

3

Le portrait de petite Cosette est une série d’OAV dérangeante en ce sens qu’elle ne peut laisser de marbre. Plongeant le spectateur dans un univers ou s’entremêlent gothique, esthétisme baroque, violence et sang. Un cocktail qui toutefois peine cruellement à désaltérer l’animateur de série animée japonaise que je suis. Car, et osons le mot, vu que nous ne sommes qu’entre nous, c’est mortellement chiantissime. Dieu que ces 3 épisodes sont longs ! Faute à un manque de rythme évident, lequel ne saurait être entrecoupé par les quelques scènes d’actions, tellement incompréhensible pour le commun des mortels. Et c’est là que le bât blesse finalement. Car tout est incompréhensible quasiment [...] Lire la critique

#Par watanuki le 24-01-2007

3

Petit Cossette est un chef d'oeuvre absolu d'un point de vue visuel : les couleurs claquent, la mise en scène torturée privilégie une certaine ambiance malsaine et mortifère, et certains visuels sont dignes d'un tableau romantique. Mon ami FMK a tout à fait raison d'insister sur ces qualités exceptionnelles, rarement vues à ce degré d'excellence. Cela dit c'est bien selon moi la seule qualité de ces OAV qui jouent à fond la carte graphique (ohohoh), à tel point même que le baroque finit par dégouliner par tous les pores de l'animé, et par noyer les personnages : pour ainsi dire, ils [...] Lire la critique

#Par FullMetal Klavikul le 08-10-2006

8

Ah, que dire.... Pour moi, un véritable chef d'oeuvre gothique dans les règles de l'art : un graphisme absolument sublime aux couleurs soignées, une ambiance totalerment glauque, une histoire très originale (certes, il faut comprendre parce que ce n'est pas vraiment présenté dans l'ordre chronologique...), et pour finir une musique ADMIRABLE de la magnifique Yuki Kajiura, auteur entre autres de l'OST de Noir (que je vous conseille aussi). Je vais donc mettre une très bonne note à ce que je considère comme une des plus belles OAV de ces dermières années : regardez-le!!!! Vous ne le regretterez pas!! Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.069 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.146389 ★