Ride Back

Ride Back

Japon, 2025. Un groupe de "résistants" qui se fait appeler GGP arrive, malgré un rapport de force a priori défavorable, à renverser le gouvernement grâce à un avantage technologique qui n'est pas précisé dans les livres d'Histoire... Les GGP ont mis en place un pouvoir très autoritaire.

Rin est une ballerine dont le destin semble tout tracé jusqu'à ce qu'une blessure la prive des planches. Mais sa vie va changer une deuxième fois quand elle se réfugie dans un hangar pour se protéger de la pluie. Ce hangar est le local du club des "ridebacks" : des machines d'un genre spécial qui peuvent se piloter soit comme des motos ou soit comme si on était sur le dos d'une personne. D'où leur nom.

Synopsis soumis par Afloplouf

Nana Mizuki (Rin Ogata), Akio Suyama (Douta Kawai), Hidekatsu Shibata (Nanpuu Kataoka), Hidenobu Kiuchi (Ryuunosuke Kataoka), Megumi Matsumoto (Suzuri Uchida), Megumi Toyoguchi (Shouko Uemura), Mie Sonozaki (Yuki Ogata), Rikiya Koyama (Tenshirou Okakura), Risa Hayamizu (Misao Yokoyama), Romi Paku (Tamayo Kataoka), Sanae Kobayashi (Megumi Yoda), Shinichiro Miki (Romanof Karenbak), Toshiyuki Morikawa (Kiefer), Yuji Ueda (Haruki Hishida)

Ride Back - Episode 3 » Publié le 04-02-2009

Première compétition officielle de Ride Back pour Rin. Lire l'article

Ride Back - Episode 2 » Publié le 24-01-2009

Ride Back s'engage nettement sur la voie du shônen sportif... Lire l'article

Ride Back - Episode 1 » Publié le 20-01-2009

Premier épisode de Ride Back, mélange improbable de danse classique et de mechas. Lire l'article

De l'obscurité à la lumière » Publié le 17-01-2009

Une introduction aérienne en technique de clair-obscur pour la production Madhouse de l'hiver 2009 : Ride Back. Lire l'article

  • Ride Back - Screenshot #1
  • Ride Back - Screenshot #2
  • Ride Back - Screenshot #3
  • Ride Back - Screenshot #4
  • Ride Back - Screenshot #5
  • Ride Back - Screenshot #6
  • Ride Back - Screenshot #7
  • Ride Back - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Duna le 11-09-2012

9
"Je me souviens d'une autoroute coupée en deux / J'ai pas vu le panneau / J'fermais les yeux"

Lorsque "élégante ballerine" rime avec "puissante machine"... Eh bien, je ne me m'attendais pas du tout à cela. Quelle poussée d'adrénaline ! L'idée est brillante, et c'est pourquoi la lumière jaillit. J'ai dévoré la série dans la journée. L'intrigue politique m'avait manquée depuis Flag. Celle-ci n'est pas du même niveau, mais le spectre de la seconde guerre mondiale et de la guerre froide, ainsi que la hantise des régimes militaires, créent une ambiance tendue présente du début à la fin. Retrouver le côté "reporter en première ligne" est aussi très agréable. Je me disais qu'il y aurait des courses légales et clandestines, avec le grabuge assorti forcément... Les abus de pouvoir [...] Lire la critique

#Par Papimoule le 01-02-2012

6

Ride Back, quel merveilleux gâchis. Avant tout je tiens à préciser que cette série ne m'a vraiment pas laissé indifférent. Il y avait tant à faire, tant à exploiter... Rien que de voir l'héroïne voler sur son engin me faisait pousser des ailes. Alors pourquoi avoir fait un scénario si lent? Pourquoi avoir délaissé totalement l'action? Le scénario n'est pas spécialement mauvais mais on aurait pu en attendre tellement plus. Une fille qui se découvre un talent inné pour conduire une moto humanoïde. L'histoire démarre dans une idée plutôt sportive avec un défi et une course de moto. Cependant on remarque très vite le fil conducteur autour des terroristes et de la GGP. On verra tout au long [...] Lire la critique

#Par allbrice le 04-01-2010

8

J'avais comme un besoin de donner mon avis sur cette série, une pulsion me poussant à rédiger une critique sur cet animé qu'est Rideback alors que sa visualisation date de plusieurs mois. Ride back est une production manœuvrant habilement deux aspects de sa réalisation à savoir: son intrigue et le développement de son personnage principal/héroïne, Rin Ogata. La plateforme du récit est une histoire d'action militaire dans laquelle le terrorisme, la brutalité policière et la violence imprègnent l'ensemble de l'histoire dans son évolution. Le second pion construisant cette œuvre repose sur l'étude du personnage de Rin, une danseuse étoilée dont la progression deviendra moteur a cette [...] Lire la critique

#Par El Nounourso le 12-04-2009

6

Alors que la série s'orientait dangereusement vers le shônen sportif à ses débuts, un heureux revirement s'opère finalement vers la moitié de la saison. Ride Back est donc bel et bien un seinen de science-fiction doté d'un vrai scénario se basant sur le rapport de force entre une organisation militaro-politique (GGP) et un groupe terroriste (BMA). En une poignée d’épisodes, il est malheureusement difficile de développer convenablement ces entités qui restent un peu trop floues à mon goût. J’aurais adoré découvrir de façon détaillée la prise du pouvoir du GGP et le déroulement de la guerre qui précéda. L’utilisation astucieuse de quelques flashbacks mettant en scène Okakura, Karenbak et [...] Lire la critique

#Par Vit Zayder le 11-04-2009

8

Ride Back restera pour moi l'exemple d'une série bien menée de bout en bout. Notons tout de suite l'absence quasi-totale de fan-service et autre aspects souvent insupportables et mal utilisés de la japanimation moderne. Un aspect rare à saluer. Tout d'abord, du point de vu technique, c'est presque irréprochable. Le chara-design a le mérite d'être original et de proposer des proportions "humaines". Ceci étant, il peut très largement déplaire puisqu'il est parfois insipide. Le mecha-design est lui très réussi. La série se base en partie sur des "mechas" assez originaux : les Ride Backs, à mi-chemin entre la moto et l'humanoïde. L'inclusion 3D qui surprend au début, est finalement très [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.054 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.146467 ★