Tales of Vesperia - The First Strike

Tales of Vesperia - The First Strike

L'histoire se déroule plusieurs années après une guerre massive entre humains et monstres. Ces premiers sont parvenus à maîtriser l'AER, énergie fondamentale qui se présente sous forme de noyau cristallisé. Ces noyaux sont utilisés comme sources d'énergie pour l'usage du Blastia. Le Blastia est une magie qui permet aux humains de se servir de son énergie pour combler leurs besoins (électricité, soins, armes...).

Malgré la fin de la guerre, les monstres continuent d'attaquer davantage les humains. Par conséquent, ces derniers se protègent au sein de forteresses grâce aux boucliers façonnés à partir de Blastia et via une armée de chevaliers employant aussi cette magie.

Aux frontières de l'empire, le village de Shizontania voit les attaques des monstres environnants augmenter. Flynn et Yuri, deux amis d'enfance, viennent rejoindre les rangs de la chevalerie locale. Afin de préserver la sécurité de la citadelle, notre tandem et l'escadron de chevaliers doivent endiguer cette progression et en découvrir la cause. Voici donc leur histoire.

Synopsis soumis par Aurène

Eiji Takemoto (Raven), Kousuke Toriumi (Yuri), Mai Nakahara (Estellise), Mamoru Miyano (Flynn), Rika Morinaga (Rita)

Ce film est basé sur l'univers du jeu video RPG Tales of Vesperia. Son histoire constitue une préquelle à ce dernier.

Liste non exhaustive de produits dérivés de l'anime :

  • Tales of Vesperia - The First Strike - Screenshot #1
  • Tales of Vesperia - The First Strike - Screenshot #2
  • Tales of Vesperia - The First Strike - Screenshot #3
  • Tales of Vesperia - The First Strike - Screenshot #4
  • Tales of Vesperia - The First Strike - Screenshot #5
  • Tales of Vesperia - The First Strike - Screenshot #6
  • Tales of Vesperia - The First Strike - Screenshot #7
  • Tales of Vesperia - The First Strike - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Kanapeach le 26-11-2011

7

Tales of Vesperia The first strike, quand on est un néophyte qui n'a jamais touché au jeu ni même à la franchise, avec un titre pareil, on se dit instinctivement "Laisse tomber, encore une oeuvre pour les fan-boy façon FFVII Advent Children, je vais rien comprendre." Et c'est là qu'on se trompe, car tenez-le vous pour dit, outre l'aspect évident de donner envie de poursuivre l'aventure via le jeu, l'anime peut très bien être vu sans aucune connaissance en la matière et permet une très bonne approche de l'univers, avec cependant quelques défauts. Là où le tout pêche, c'est dans son scénario qui, partant d'une base pourtant plutôt intéressante et assez mystérieuse, ne va finalement faire [...] Lire la critique

#Par beragon le 04-09-2011

6

Tales of Visperia, un petit film anodin, que je n'avais ni attendu ni guetté mais que les méandres de la vie m'ont présenté. Ce film est tiré d'une série de jeux éponymes, aux qualités et défaut propres qui ont produit en termes de dégâts collatéraux plusieurs séries d'anime et le présent film. Je n'ai pour ma part qu'effleurer un des opus ludiques sans jamais le finir. Pour en revenir au film, le spectacle fut agréable, surtout par la qualité du graphisme et de l'animation fort léché et d'une très bonne facture. L'oeil est contenté lors de ce petit repas qui approche le festin par moment, l'oreille reste elle en berne tant rien de marquant ne vient la titiller. L'esprit lui [...] Lire la critique

#Par le-crepusculaire le 28-11-2010

5

Toutes les fois ou je regarde un film d'animation Japonaise adapté de quelque chose (jeux, animes, mangas...) pour moi, la chose part avec déjà un mauvais point. Faire prolonger une licence de la sorte ne me plait pas du tout, d'autant plus qu'à ce jour je n'ai jamais vu de bonne adaptation. Surtout pour le cas de ce film. Je vais vous avouer directement que j'ai crus me voir une grosse pub, pour promouvoir le jeu, rien de plus... Malgré ceci, je n'en sort pas déçu, j'ai même été plutôt surpris du résultat, sur certain point! Premièrement le film sera accompagné de quelques pistes de bonnes qualités... Et pour finir sur ce point rapidement j'ai plutôt apprécier les quelques musiques [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.113 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.172379 ★