Le hit-parade des animés prodigieusement énervants

» Top anime créé par Soren le 08-06-2014 (dernière modification le 09-06-2014)

Ce ne sont pas les plus mauvais animés qui puissent exister, mais Dieu qu'ils ont pu me gonfler.

  • 10
    Série TV - 2004 - 25 épisodes

    Quand Gundam Seed Destiny se prend pour Neon Genesis Evangelion. Juste non.

  • 9
    Série TV - 2004 - 13 épisodes

    L'exemple type du machin survendu à l'époque même s'il n'a à peu près aucun mérite, à présent renvoyé à l'oubli qui sied aux productions fanservices de 3ème zone. Circulez, il n'y a rien à voir.

  • 8
    Série TV - 2008 - 25 épisodes

    Même verdict qu'au dessus.

  • 7
    OAV - 2005 - 12 épisodes

    Toi aussi dans le genre suite inepte, tu te poses là. Et prends Elysion avec toi, ça fera de l'air.

  • 6
    Film - 2006 - 1 épisode

    Tant qu'on est dans les films de Gundam, toi aussi tu dégages, sale traître, et prends le film 2 avec toi. Mélange affreux d'images d'époque et de plans refaits, emputé des meilleurs passages de la série mais affublé d'une nouvelle conclusion affligeante, A new translation n'a pour lui qu'un premier film pas trop mal.

  • 5
    Film - 2010 - 1 épisode

    Si la deuxième saison de Gundam 00 crachait allègrement sur les promesses de la première, ce film lui défèque dessus. Intrigue naze, ennui permanent, conclusion à s'arracher les cheveux => va rejoindre Destiny.

  • 4
    Série TV - 1996 - 64 épisodes

    Dragon Ball Destiny. 'Nuff said. Au feu avec le gusse qui a pensé que ce serait une bonne idée d'affubler Végéta d'une moustache.

  • 3
    Série TV - 2012 - 24 épisodes

    Kyoda et tous ses sbires qui ont participé à cette trahison devraient être pendus haut et court et leurs cadavres jetés aux Skyfish.

  • 2
    Série TV - 2001 - 13 épisodes

    Ce rouge. Mes yeux. Le seul animé que j'ai jamais vu qui soit physiquement pénible. Mon aversion pour Akiyuki Shinbo commence avec cette horreur.

  • 1
    Série TV - 2004 - 50 épisodes

    Le cancer de la saga Gundam. Tout est à mettre au feu, histoire, personnages, designs, rien à sauver de ce furoncle purulent qui se paie même le luxe d'être laid et mal animé malgré un des plus gros budgets qu'une série TV ait jamais eu.

AK8.1.13 - Page générée en 0.027 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.201368 ★