Sôkyû no Fafner

Sôkyû no Fafner

Kazuki, lycéen mène tranquillement sa vie aux cotés de ses amis sur une petite île au large du Japon, tout va pour le mieux jusqu'à ce qu'une créature immense et pourvue de pouvoirs psychiques, un Ferum, apparaisse et attaque l'île. Mais les adultes réagissent rapidement, les boucliers sont levés, des silots de missiles sortent du sol et des murs blindés apparaissent à chaque coin de rue. En quelques minutes, les adolescents voient leur île paradisiaque transformée en une véritable forteresse. Mais pour combattre ces monstres venus de l'espace, les enfants doivent piloter de puissants méchas, les Fafners. Ainsi Kazuki va devoir combattre, pour sa survie et celle de toute l'île !

Synopsis soumis par Zardius

Kohei Kiyasu (Soushi Minashiro), Makoto Ishii (Kazuki Makabe), Marika Matsumoto (Maya Toomi)

  • Sôkyû no Fafner - Screenshot #1
  • Sôkyû no Fafner - Screenshot #2
  • Sôkyû no Fafner - Screenshot #3
  • Sôkyû no Fafner - Screenshot #4
  • Sôkyû no Fafner - Screenshot #5
  • Sôkyû no Fafner - Screenshot #6
  • Sôkyû no Fafner - Screenshot #7
  • Sôkyû no Fafner - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Afloplouf le 15-08-2014

9
It doesn't rock, it's a mineral

Histoire de me remettre les idées au clair en préparation de la nouvelle saison (Exodus) prévue pour l'hiver prochain, je me suis décidé à re-regarder Fafner. Et soit mes souvenirs se sont estompés, soit j'ai depuis acquis une nouvelle culture (et pas seulement animesque) qu'il me le fait voir sous un jour nouveau car la série est même meilleure que ce que j'en avais gardé. Fafner était la première série pour permettre à Xebec de se faire un nom et le studio fait le choix - c'était la mode à l'époque - de sortir un Eva-like. Dans le cas d'espèce, on peut même parler d'Eva-clone ; le mimétisme est poussé vraiment très loin. L'humanité est au bord de l'extinction, attaquée par une race [...] Lire la critique

#Par Miss Kitty le 19-03-2012

9

Soukyuu no fafner fait l'objet de ma première critique, et cela parce qu'il m'a laissé une trace indélibile. Au premier abord il n'a peut être rien de spécial que se soit sur le plan du design ou du scénario, mais il ne faut pas se laisser berner pour autant. Cet anime est pure merveille. Tout d'abord, la première chose qui m'a attirée c'est la musique: Superbe. Je me rappelle avoir pleuré en entendant l'opening pour la première fois (et je me demande toujours pourquoi). Les génériques sont puissants et pleins d'émotion et les OST correspondent bien à l'ambiance mélancholique et épique de l'anime. Ensuite le design n'a rien de révolutionnaire pour l'époque (2004) mais il reste bon. [...] Lire la critique

#Par Alister le 19-12-2009

7

Si la première approche de l'animé semble assez rude, il ne faut pas totalement s'y fier pour pouvoir en profiter. En effet, à première vue Soukyou no Fafner ne semble pas très réjouissant. Le Chara design a quelque chose de très « classique », au point où l'on a du mal à croire que l'année de production de l'animé est bien 2004. Au delà de l'aspect classique du chara design et du dessin en général et toujours sur les mêmes sujets, on observera quelques ratés, ou du moins plusieurs « moins bien » mais le dessin sait aussi nous offrir plusieurs images très réussies. Si on arrive à passer au dessus de ces points négatifs, qui semblent pourtant primordiaux, on a largement de quoi se plaire [...] Lire la critique

#Par gilou974 le 12-02-2009

7

Dans la série méchas où la concurrence fait rage, Soukyuu no Fafner a dù respecter les conventions du genre, peut être un peu trop, mais c'est plutôt réussi. Il possède un esthétisme sympathique aux couleurs vives, et une animation de bonne facture. Par contre, le scénario ne casse pas la baraque, et je regrette la psychologie un peu trop mélancolique des personnages. Le décor "île tropicale- cocotiers- plages tropicales" pourrait lasser certains, et semble à mon goût peu adapté aux combats acharnés de robots dont les articulations doivent bien souffrir avec les grains de sable coincés dedans, et des aliens plaqués or! Côté bande-son, je retiendrais surtout l'opening et l'ending, [...] Lire la critique

#Par iorifury le 07-02-2008

8

Pour ne pas faire comme tout le monde, j'apprécie les mangas à base de méchas et pour reprendre l'avis de ceux qui font référence à Evangelion (que j'ai vu), je ne trouve pas Soukyyu no Fafner moins bon, au contraire, on a tendence à surévaluer Evangelion à mon avis, mais nous ne sommes pas là pour parler de ce dernier. Je l'ai fini, il y a presque un an, mais il me laisse toujours autant une bonne impression. C'est un très bon animé sur les méchas, son chara design est soigné, les openings et endings d'angela sont sublimes. Les personnages sont sufisement bien exploités, le côté psychologique et philosophique n'est pas en reste et n'est pas étouffant non plus, comme il peut l'être [...] Lire la critique

#Par beber le 08-12-2006

8

Soukyuu no Fafner est mon premier mécha visionné (hors Goldorak bien évidemment, tout de même). Alors je vais être gentil avec lui. Parce que mon baptême Mechaistique s'est bien passé finalement. Voir très bien en fait. Souyuku Fafner, c'est tout d'abord....un opening. Etonnante façon d'introduire mon analyse, mais force est de constater que la première chose que l'on regarde dans une série c'est l'opening. Et là, je sors le 10, je saute, je m'emballe, je chante en karaoké .... Bref c'est de loin le meilleur que je n'ai jamais vu. Voix exceptionnelle, musique frappante, et qui plus est une [...] Lire la critique

#Par The_Fan le 24-11-2006

8

Etant donné que je suis un anti-mecha en général donc ma critique sur Soukyuu no Fafner ne sera pas basé sur Evangelion ou bien Raxpheon puisque je ne les ai jamais vus, et elle sera un peu objective (enfin je pense). Soukyuu no Fafner est une série qu'on accroche facilement, bien sur il faut compter dés le sixième épisode pour avoir ce sentiment, et c'est dû à plusieurs points : D'abord, il faut admettre que l'anime contient un bel OST avec un Opening et un Ending merveilleux. Ensuite, l'histoire elle-même est très intéressante malgré qu'au début on pose plusieurs questions avec de [...] Lire la critique

#Par Hotchoute le 20-09-2006

9

J'ai vu que les critiques précédentes etaient principalement basées sur Evangélion, mais ne l'ayant pas vu ( et oui, je sais, mais je viens de m'y mettre ) je conseillerai a tout le monde Soukyuy no Fafner, qui est pour ma part une exelente série qui merriterait toute votre attention . Graphiquement l'anime est trés beau, rien a redire la dessus, si ce n'est les petits traits sur les joues des personnages, mais on s'y fait trés vite . Le scénario se met rapidement en place, et arrivé a l'episode 6 l'anime prend une tournure tragique, et a chaque combat on redoute qu'un des personnages principaux meurent, ce qui rajoute une certaine tensions . Les personnages parlons-en, ils sont dans [...] Lire la critique

#Par Jacen le 04-11-2005

6

Bon ben y'a pas à dire, c'est vrai que cette série est quelque peu décevante. Alors oui, c'est joli, c'est soigné, les persos sont attachants et créent d'ailleurs une ambiance bien particulière à cet anime qui au-delà du sempiternel combat de l'homme contre les limites de l'inconnu métaphysique (oui je sais, ce terme est profond mais se justifie au regard de la série) dénote une certaine fatalité de la condition humaine. Bref, cet anime fait réfléchir (pas dans le même sens qu'Evangelion mais de la même façon en se raclant bien le cerveau) mais justement peut-être trop, ce qui nuit un peu à un rythme qu'on aimerait parfois plus soutenu. Ca parle et ça disserte beaucoup à des moments [...] Lire la critique

#Par Tyra3l le 20-06-2005

5

Un manga plutôt bien travaillé, je veux dire malgré ça j'ai été déçu je m'explique : Pour ceux qui "débuteront" dans les anime ou dans le monde des mechas le trouveront géant mais pour ceux qui comme moi adorent Evangelion trouveront que cet anime n'est qu'une pâle copie, des mechas avec qui il faut "fusionner" etc.. (cf les Evas) des jolis monstres pas vraiment travaillés (ayant plus ou moins le même but que les "Anges") et bien sur ce sont des enfants choisi pour piloter les fafner (les mechas), enfin bon même si il y a plus de 3 mechas... En gros vous prenez Evangelion avec un design évolué de quelques années, vous enlevez toute la belle partie de psychologie qui est superbement [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.044 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.172379 ★