Anime-Kun - Webzine anime, manga et base de données

Critique du manga Anne Freaks

» par kuchiki byakuya le
24 Décembre 2007
| Voir la fiche du manga

Loin des contes de fées, Anne Freaks étudie les cotés noirs de l'homme en jetant les approches conventionnelles aux orties.

Il est rare d'avoir un héros meurtrier, Yuri, et que l'on apprécie en plus. On lui donnerait le bon Dieu sans confession si on le croisait dans la rue. Ce paradoxe peut s'expliquer par un passé douloureux qui est très bien retranscrit en image et qui nous touche. On le voit plus comme une victime que comme quelqu'un de fonciérement mauvais. Mitsuba est dans le même cas, pour d'autres raisons. Le 1er tome est en fait une explication sur le pourquoi de leurs agissements et le leur motivation à suivre Anne, véritable psychopathe. Elle est l'opposée de ces 2 garcons car elle n'agit pas par rancune ou vengeance, qui n'est qu'un prétexte à sa soif de massacre. Anne est un personnage complexe car elle est tantot attachante et tantot flippante par sa logique meurtrière. Même si la solitude semble expliquer cette folie, on s'apercoit vite que ce n'est qu'une facade pour cacher ses pulsions. Il est donc intéressant de voir que la relation qui s'installe entre Yuri et Anne est un mélange de manipulation et d'amour, relation qui débouchera sur une issue peu banale.

En effet, l'histoire est complexe à l'image de cette relation. Partant sur des bases politiquement incorrectes, elle se calme avec l'apparition d'un humour noir mais plaisant puis retombe dans le malsain dans le dernier tome. Ceci s'explique par le fait que la vraie nature d'Anne apparait. On ne sait jamais si cette jeune fille est vraiment folle ou si c'est juste une conséquence de ce qui lui est arrivé par le passé. Mais dans le dernier tome, on comprend enfin les raisons qui la poussent à agir comme un monstre et cette partie est vraiment malsaine car Anne n'est pas la seule à changer. La fin est surprenante sans l'être. Je veux dire que certains éléments se devinent dès le début mais que d'autres sont plus étonnant. Mais on ne peut pas lui reprocher d'être banale car elle sort vraiment des sentiers battus. Mon seul reproche serait une fin un peu rapide quand on voit ce qui se passe dans le tome 3 et ce qui se passe dans le 4ème. Un léger manque de transition qui pourra en géner plus d'un.

Le dessin est typique de la mangaka. Les personnages sont bien travaillés, comme Anne qui est très belle (si on arrive à oublier le fait qu'elle soit un peu timbrée), mais les décors sont minimalistes. La plupart du temps, il n'y a qu'un fond blanc ou gris et les détails du décor sont inexistants. Là encore, il faut aimer. L'avantage est que ca ne surcharge pas les planches. C'est au choix du lecteur mais je trouve que ce style correspond bien à l'univers du manga et surtout d'Anne (vous comprendrez mieux en lisant le manga).

Anne Freaks est donc un manga très agréables à lire, malgré quelques passages malsains qui pourront ne pas plaire. Mais l'ensemble est d'une qualité certaine qui a le mérite de ne pas rester dans le politiquement correct mais qui souffre d'une fin un peu rapide.

P.S.: c'est ma 200ème critique ^^

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (1)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

kuchiki byakuya, inscrit depuis le 24/08/2006.
AK8.1.13 - Page générée en 0.049 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.176571 ★