Anime-Kun - Webzine anime, manga et base de données

Le Fugitif sans Harrison Ford

» Critique du manga Monster par GTZ le
24 Août 2014

Le Fugitif sans Harrison Ford.

Ne pas avoir lu un manga d'Urasawa, c'est un peu comme y dit Sarkozy "si t'as pas regardé du Gundam avant tes cinquante ans, t'as raté ta vie". Ah il a jamais dit ça Sarkozy ?

Je n'ai rien contre Gundam après tout.

Reprenons. Donc comme disait Shakespeare, "Urasawa il a le sens du tempo, il sait comment ça doit swinguer". Bon ce n'était pas de Shakespeare mais c'est Madonna qu'a dit ça. Un peu la même quoi.

Mais reprenons surtout une phrase célèbre de Bernard, le majordome d'Henry, le chien de Christine, "Urasawa, il sait ce que c'est une trame. Le suspens, le mystère, pour lui c'est de la merde. Il jouait avec quand il était gamin alors que toi au même âge tu mangeais encore ton caca".

Bernard avait tout compris. Jamais su pourquoi il n'est jamais devenu président. Ah il ne s'est jamais présenté. Je comprends maintenant.

Mais finalement pour conclure, citons le grand, le puissant, l'inspiré, Luke Skywalker, "dans Monster, quand tu l'as dans les mains, tu comprends c'est quoi la vie. La fuite et les femmes cupides. Moi j'ai toujours eu des problèmes avec les femmes".

En gros, vous vous en doutez un peu. Monster c'est de la petite crème. Pour les fans de suspens, de récit un peu à l'ancienne, de personne en fuite qui doivent prouver leur innocence. Ce manga par son contexte, ça se passe en Allemagne, a un petit côté série Allemande. Vous savez, ils adorent les policiers là bah. Pas les policiers en uniforme, ceux qui mettent des prunes, non les policiers en fiction quoi. Sont pas fou non plus les Allemands. En gros, le mec y fuie et le FBI du coin le poursuit. C'est le Fugitif sans Harrison Ford quoi, à part qu'il est neurochirurgien et qu'en plus il est japonais. Damned j'ai perdu le fil.

En gros c'est du bon. Y a de la tension et l'histoire elle est bien posée. Longuette, c'est vrai, des retournements de situation, un peu trop, un peu confus parfois, mais ça pète, ça brille. Un peu comme Prison Break, sauf que là, dans Monster, le mec y voulait l'argent (enfin les éditeurs), mais il savait très bien où il allait.

Un manga d'Urasawa quoi. Avec lui t'en as toujours pour ton argent.

7.5. Arrondis au supérieur parce que c'est Urasawa. Lui y sait.

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (8)
Amusante (9)
Originale (2)

9 membres partagent cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

GTZ, inscrit depuis le 09/06/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.053 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.189731 ★