Critique de l'anime Angel Beats!

» par Kyoshi le
06 Août 2010
| Voir la fiche de l'anime

Y'a un bon moment déjà, j'ai regardé le premier épisode de Angel Beats par complet hasard. Je n'avais rien lu à son sujet - j'ai donc pu avoir un regard frais. A première vue (tout du moins au premier épisode), on aurait juré une série comique dans un contexte pseudo-original. N'empêche que j'avais ri au larmes devant ce début. Puis, intrigué de ne pas connaître cette série, j'suis allé faire un tour sur le forum et j'ai compris que y'avait que moi qui ne la connaissais pas et qu'elle avait fait du bruit en tant que co-production de Key. Cependant, ce bruit n'était pas positif, comme je me l'attendais, mais très mitigé. Ceux qui s'attendaient à du Key pur n'y trouvaient pas leur compte, d'autre fuyaient ce début qui perd le spectateur, et certains l'accusaient de voler ses bons points de Haruhi.
Mais en fin de compte, il vaut mieux aller voir les choses par soi-même.

Il y a quelques jours à peine, je me suis relancé dans Angel Beats, par manque de motivation pour les séries acclamées de tous qui me restaient dans ma wishlist. C'est avec un esprit désillusionné que je repris son visionnage. C'est peut-être à cause de cet état d'esprit, mais en tout cas, j'en garde un souvenir très positif.

Le principe de base de l'histoire est déjà assez original. Des élèves se rebellant contre leur sort, visant à détrôner dieu...ça peut aller, mais ce qui est interessant, c'est leur immortalité. Ce simple point permet un mélange des genres très bien réalisé. Les éléments comiques et dramatiques s'enchaînent sans qu'on soit choqué ni incrédule. Même la mort est tournée en dérision... Le comique de répetition est également très présent, mais sans devenir trop lourd (on pense notamment à Takeyama et son 'appelez moi Christ, s'il vous plaît). J'ai ri honnêtement à de nombreuses reprises (peut-être autant que devant School Rumble - que je n'ai pas trop apprécié, cela-dit.) Cependant, malgré cette facette là, les moments dramatiques sont bien gérés - on n'ira pas jusqu'à pleurer, mais pour ma part, j'ai été bien touché. Cette série s'éloigne des œuvres de Key (pas tout le staff des autres productions est présent, aussi), mais elle me fait penser au début de la première saison de Clannad. Un mélange d'humour léger et d'émotion.
L'autre point fort d'Angel Beats vient indéniablement de ses personnages. On nous fournit d'emblée une très grande brochette de personnages au caractères bien distincts les uns des autres. Bien qu'ils n'aient pas tous le droit à une psychologie et un passé développé (c'est tout simplement impossible en 13 épisodes), on s'attache à un bon nombre d'entre eux. Le héros s'éloigne VRAIMENT des autres situations de type 'school life', il prend l'initiative et EVOLUE au cours de l'histoire (oui, vous avez bien lu 'EVOLUE'). Pour ceux qui ont apprécié Okazaki de Clannad, je pense qu'ils aimeront bien Otonashi également. On évite aussi de tomber dans le manichéisme d'une production classique, ce que j'apprécie vraiment (développer plus serait spoiler).
La fin de l'anime est également bien réussie, même si on pouvait s'y attendre.

Du côte de la forme, c'est également très correct. La musique est belle sans qu'on s'attarde particulièrement dessus. J'ai quand même retenu le thème principal de l'Opening, assez agréable. L'animation est digne de l'année de réalisation : fluidité, jeu de lumières et 3D pqs trop mal foutue. Le chara-design est très classique sans être original, on notera des yeux un peu moins sur-dimensionnés que dans Clannad et Kanon. Cependant je ne peux pas nier que Yuri ressemble vraiment trop à Haruhi (charactère et design). Mais bon, c'est le seuls points qui m'ont vraiment dérangé, alors je ne vais pas me plaindre (avec le manque d'épisodes).

Donc ouais, ne vous laissez pas influencer et lancez-vous en plein dans Angel Beats!. Cependant, ne vous attendez pas à une copie conforme de Kanon, Air ou Clannad - cette série N'EST PAS UN HAREM et s'éloigne sensiblement des schémas traditionnels de l'anime romantique.
Je mettrai un 7, vu que certains passages dramatiques étaient trop larmoyants, et je n'ai pas réussi à rentrer dedans.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Kyoshi, inscrit depuis le 17/05/2010.
AK8.1.13 - Page générée en 0.05 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.189634 ★