Critique de l'anime Blood-C

» par Evilbaffe le
21 Avril 2012
| Voir la fiche de l'anime

Si comme moi vous avez connu Blood+ et Blood the last vampire et vous êtes lancés dans l'aventure Blood-C sans vous renseigner avant, vous remarquerez un peu à vos dépends que Clamp nous proposent ici une adaption Shonen de cette franchise, apportant son lot de transformations qui ne plairont pas à tous les puristes s'il y en a. La formule adoptée ici est de présenter Saya en écolière un poil loufoque, un peu mignonne, vivant des moments heureux avec ses gentils amis de jour, et chassant du monstre dégoûtant la nuit. Une formule qui ne va pas sans me rappeler mes classiques tels que X-Or ou Bioman, dans lesquels chaque épisode conte une petite aventure sans intérêt et se conclue immanquablement par l'apparition d'un vilain sans rapport avec la choucroute, qui sera sommé de lâcher un tas de capacités bizarres avant que le héros ne boucle le combat en fanfare d'une passe agile et d'un brillant coup de sabre (tatata !).

Cette anime souffre ici d'une double personnalité semblant vouloir attirer un publique de moins de 12 ans par sa faiblesse narrative, et plutôt adolescent voir adulte avec ses hectolitres de sangs éclaboussant tout et des corps sauvagement étripés, savant mélange à quoi on reconnait généralement très bien une série Z. On essaie de rester stoïque devant l’innocence béate et la maladresse de l'héroïne, non sans devoir également essayer de s'habituer aux autres protagonistes en particulier masculins; en effet tous les personnages dans cette série sont proportionnés comme si la taille moyenne d'un humain était 2m30, avec une tête réduite et un corps immense. J'ai beau essayer de modifier le ratio pensant à un problème de format, rien n'y fait, c'est vraiment comme ça que c'est dessiné.

Le parcours des trois premiers épisodes fut pour moi un purgatoire, à contempler la coupe de cheveu impossible de Saya dont la façon d'exprimer avec extase le mot «guimauve» provoqua chez moi une avalanche de rire. Il m'est alors arrivé après coup de me dire qu'en fait tout était faussement stupide et relevait en fait du génie ; une sorte d'humour au troisième degrés.

Puis à partir du quatrième épisode un début d'histoire commence à transparaitre. Outre le fait que cela se décante très, très lentement, la stupeur me pris quand l'apparition de nouveaux éléments pousse à conclure sans l'ombre d'un doute que cette série se veut être une suite crédible de Blood last Vampire. Étrange, car je n'avais pas perçu dans Blood+ une volonté de rester dans la même ligne que dans le film, je n'en attendais donc pas plus de Blood-C et pour ne pas mentir c'est en partie ce qui me permettait de rester indulgent. Et comme dotée d'une conscience propre, l'anime semble réagir à partir de ce flashback en se teintant d'un voile dramatique qui ne fait cependant d'effet qu'une courte période. L'histoire prend enfin corps à partir du dixième épisode pour donner place à un vaste What the fuck ? dont je laisse juge les fous comme moi qui auront été jusque là.

Côté qualité, pour ceux qui aiment le gore c'est dégueulasse à souhait (attention il parait qu'une version censurée traine aussi). Les monstres sont originaux et se défendent plutôt bien. Les combats sont satisfaisant si on aiment le bon gros concept shonen de la décision qui se joue à la quantité de colère réunie par le héros et se termine quand Saya est passée over 9000 avec ses yeux devenus totalement rouges fluos.

Pourtant très friand de productions autours de Blood, je ne peux honnêtement défendre cette anime. Peut-être Last vampire était-il un «film sans script», mais il avait le mérite d'en raconter plus en 45 minutes que ne le fait Blood-C en 13 épisodes, et sans partir en vrille. Si elle ne reprenait pas une licence déjà connue pour s'attirer du public j'aurais donné la moyenne, mais là non c'est un vaste troll.

Verdict :3/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (0)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
2 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Evilbaffe, inscrit depuis le 14/04/2012.
AK8.1.13 - Page générée en 0.048 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.189729 ★