Critique de l'anime Blood-C

» par XenRoxas le
24 Avril 2014
| Voir la fiche de l'anime
Blood-C - Screenshot #1

J’ai regardé Blood-C sans en savoir grand-chose et sans avoir vu les précédentes œuvres s’inspirant du personnage de Saya. Je n’en attendais donc rien de particulier, ce qui est probablement à l’origine de mon contentement relatif sur l’anime.

Et je me rends maintenant compte qu’il faudra impérativement deux « qualités » pour apprécier Blood-C : aimer les combats et de la patience (ce qui peut sembler paradoxale je le reconnais).

Car premièrement l’anime est clairement trop lent. Sur 9 épisodes Blood-C est construit sans variation de cette façon : 10min de combat + 10min de vie lycéenne + 2min de flash-back énigmatique (le tout en changeant le sens de temps en temps).

Je parle ici de lenteur pour la progression de l’intrigue, car dès le début on nous fait comprendre qu’il y a anguille sous roche. Mais les explications sont toutes condensées dans les 2-3 derniers épisodes et les indices avant vraiment légers.

J’ai personnellement eu la patience de ne pas m’énerver du fait qu’il est impossible de deviner quoique ce soit au dénouement final tellement les flash-back sont obscures et les indices extrêmement vagues. Mais l’anime aurait grandement gagné à être condensé dans cette partie en 5 épisodes.

Blood-C - Screenshot #2Après je dis cela, mais l’on aurait alors forcément eu moins de combats. Or ceux-ci ne sont ni lent, ni dénué de conclusion. Quand on voit un ennemi on sait que d’ici peu Saya où celui-ci aura gagné et qu’il y aura surement eu des dégâts collatéraux du type cadavre-dans-mare-de-sang un peu partout.
Comme j’ai beaucoup apprécié ceux-ci, je ne suis au final pas si mécontent du découpage.

Ensuite au niveau de la vie lycéenne, c’est surement pour cet aspect que la majorité des gens lâcheront l’anime. C’est cliché, c’est lent, ça ne sert à rien et surtout c’est tellement niais. Mais bon, ces phases lycée sans grand intérêt (si ce n’est rendre compte de la schizophrénie de Saya) sont plutôt bien équilibré avec les phases de combats et rendent ceux-ci d’autant plus passionnant et les renouvellent même quand ces deux aspects ne font plus qu’un.
C’est définitivement cet aspect qu’il faudra le plus supporter d’où la « patience » nécessaire pour visionner Blood-C selon moi.

Par contre un autre gros reproche que je ferai est la gestion de la "protection" par l'héroïne. Je suppose que c'est justifié par la volonté d'avoir du sang et des cadavres partout et tout le temps mais sérieusement c’est vraiment incompréhensible. Avec tous les "je les protègerais tous" qu'elle nous sort, elle est soit vraiment stupide soit hypocrite comme pas possible...

Blood-C - Screenshot #3Légère révélation pour ceux n’ayant pas vu, veuillez sauter le paragraphe suivant s’il vous plait : (juste une mauvaise vanne, vous ne ratez rien)

Exemple typique dans l'épisode 8: j'aperçois un Enfant Ainé dans la cour de l'école à environ 50 mètre. Qu'est-ce que je fais ?

a) je m'inspire d'Ichigo Kurosaki en gueulant un "MAMORU!" plus un "GETSUGAAAA TENSHO!!!" dans sa face sans sommation
b) j'évacue la classe et j'attends l'ennemi patiemment
c) je dis à tout le monde de rester dans la classe et je lance une frappe préventive dans la cour
d) j'attends que l'ennemi vienne de lui-même et tue 5-6 camarades histoire d'être sûr que c'est vraiment un ennemi avant d'enfin dégainer mon fichu sabre en disant que je les protégerais tous malgré les cadavres frais jonchant le sol, parce que ça fait plus classe...

Des cadavres et surtout du sang par mètre cube, de manière un peu gratuite vous l’aurez compris ; ça peut choquer, faire lever les yeux au ciel, bref en lasser certains.

C’est au final très dur de parler de Blood-C, tellement la « fin » doit être prise en compte (et la critique ne pas faire de révélations). Disons simplement que la fin ramène énormément de cohérence dans l’anime en globalité ; qu’elle explique tout ce qui ne collait pas ou semblait étrange. Autant dire qu’elle remonte considérablement le niveau de l’anime.
Mais le problème c’est qu’avant cela, on s’est déjà coltiné 9 épisodes sans le moindre indice sur un tel revirement, une telle remise à niveau.
Si comme moi, vous regarderez les 9 premiers épisodes sans en être ennuyé où déçu, vous accueillerez surement la fin comme bien meilleurs que le reste de l’anime et serez globalement satisfait. Mais si vous n’aimez pas avant, alors la fin ne fera que davantage écho à la lenteur des premiers épisodes, vous en laissant encore plus déçu faisant de Blood-C un anime passable.

De plus la fin n’en est pas vraiment une, un film devant conclure la série. Un découpage vraiment étrange donc. La série n’est-elle là que pour faire de la pub au film ? Le film était-il prévu dans le découpage initial ? Le studio a-t-il été trop lent et forcé de rajouter un film pour conclure ? Le budget est-il parti dans le film ?
Tant de question auquel le film pourra peut-être me répondre mais qui laissent surpris la série finis.

Voilà je pense avoir bien expliqué que l’anime peut décevoir de par sa lenteur et ses scènes de vie lycéenne niaises comme pas possible mais que l’aspect combat peut suffire à apprécier Blood-C comme ce fût le cas pour moi.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (4)
Amusante (0)
Originale (0)

2 membres partagent cet avis
1 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

XenRoxas, inscrit depuis le 09/09/2013.
AK8.1.13 - Page générée en 0.037 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.190585 ★