Critique de l'anime Hunter x Hunter (2011)

» par Asche le
27 Août 2013
| Voir la fiche de l'anime

Que dire de ce remake de HxH ?

Beaucoup critiquent les nouveaux graphismes, trop colorés/enfantins, etc. Personnellement, ça ne me gène pas, les dessins ne sont pas à vomir (franchement, il y a pire, regardez le manga papier...). Les seuls détails qui me font chipoter de ce point de vue là sont les vêtements des personnages (différents de la série originale, mais au bout d'un moment on finit par l'oublier) ; et la censure du sang. (Et les yeux de Kurapika qui sont gris, pas bleus, mais c'est un détail de fangirl ça).

J'ai beau aimer ce remake, le censure ne passe pas. HxH n'est pas un manga pour enfants, ne serait-ce que pour les thèmes qu'il aborde, il n'y a donc aucun intérêt à censurer, sachant que ce seront des adultes qui vont le voir. Ce serait comme censurer High School of the Dead pour en faire une tranche de vie lycéenne. Nah.

On apprécie par contre le rythme narratif. Souvenez-vous du premier arc original, des examens de Hunter surtout. Mon dieu que c'était long.

Ici, plus besoin de dix épisodes pour faire des sushi. De même que la Tour qui prenait bien deux épisodes et demi pour un combat.

Pour ce qui est des arcs individuels, les premiers se compensent au niveau de leurs défauts/avantages. La version 2011 perd juste un peu de son ambiance sombre et glauque, et c'est regrettable.

L'arc de York Shin City est mieux dans la version originale. La version 2011 manque cruellement de sang, si vous voulez mon avis de psychopathe.

C'est ainsi que nous arrivons à Greed Island. L'arc qui m'avait fait arrêter la version originale tellement il était barbant.

Ici la version 2011 prouve enfin qu'elle en a dans le ventre ! Enfin du glauque, un début de gore (boum les gens, héhéhé), moins de ralentissements, et surtout. Surtout. Les graphismes sont beaux.

Plus de garçons de douze ans qui en font 15, plus de Biscuit rousse avec trois tonnes de maquillage, plus de couleurs... moches. C'est le seul adjectif qui convienne vraiment.

Ah, et plus d'incrustations virtuelles sur de la gouache.

En bref, Greed Island 2011 est beaucoup mieux. Si les deux premiers arcs ne vous ont pas convaincus, commencez par celui-là.

Enfin, Kimera Ants. N'ayant jamais été adapté en anime, et n'ayant pas poussé aussi loin ma lecture du manga papier, je vais tenter d'être objective.

C'est de la bombe.

Plus sérieusement, on retrouve enfin pleinement cette ambiance glauque qui nous manquait ! Il y a des scènes qui, sans être vraiment gores, sont franchement dérangeantes pour ce qu'elles montrent. Sans spoiler, KA montre de manière succincte la mort de deux petits enfants (ou du moins leurs habits tâchés de sang, et la reine qui dit miam miam), dans une série qui jusqu'ici s'était vantée d'être destinée à un public de moins de 18 ans. Il y a ça, il y a de la violence gratuite, des décapitations... bref, on est loin du shônen aux belles valeurs de base.

Si Kurapika et Léolio sont plus anecdotiques qu'autre chose, la relation entre Killua et Gon est beaucoup approfondie à cette occasion. Ils commencent à comprendre qu'ils ont des limites, et que certaines d'entre elles ne pourront être dépassées qu'au prix de leur amitié... c'est'y pas beau tout ça ?

Si jusqu'ici Gon était le personnage central de la série, on se focalise plus sur Killua et... et les fangirls sont contentes. Parce que, Killua quoi.

Les seuls points vraiment négatifs que je retiendrai seront les suivants :

- La musique. Pourquoi ne pas avoir gardé, ou même s'être inspirés de la BO originale qui était si géniale ? C'est triste, pleurons mes amis fangirls/boys.

- Kurapika. Autant Léolio je m'en fiche comme de l'an 40, mais Kurapika quoi ! Lui qui est tellement cool et classe et tout et tout, pourquoi est-il si fade dans ce remake ?! De plus, mais encore une fois c'est un détail de fangirl, dans cette version nous n'avons aucun doute sur son identité. Étais-je la seule à triper sur le fait qu'il soit peut-être une fille mais c'est pas sûr ? Oui ? Je sors ?

- La censure du sang, qui diminue l'ambiance inquiétante.

Et les points positifs :

- C'est joli.

- Pas de longueurs.

- Hisoka qui a toujours autant de classe.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (0)
Amusante (3)
Originale (0)

0 membre partage cet avis
3 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Asche, inscrit depuis le 27/08/2013.
Aucune autre critique
AK8.1.13 - Page générée en 0.034 seconde - 7 requêtes ★ DB.8.0.195629 ★