Shiki – Qui de la bête ou de l’homme est le plus effrayant ?

» Critique de l'anime Shiki par Shedaoshai le
17 Juin 2022
Shiki - Screenshot #1

L'histoire de Shiki, dans son concept, rappelle par bien des aspects celle du film « 30 jours de nuit ». Un petit village japonais perdu au fin fond des montagnes et difficile d’accès, se retrouvent un jour visité par un groupe d'étrangers qui, d'abord sympathique, se révélera être en fait une bande de vampires en maraude voulant profiter justement de l'isolement du village pour en dévorer l'intégralité des habitants sans laisser de traces.
Nous suivrons donc toute une galerie de personnages humains, vampires et ex-humains récemment transformés, pour découvrir ce qu'il adviendra du village et de ses habitants avec une grande et plutôt intéressante variété de points de vues.
Mais malgré d'excellentes idées Shiki se révèle être un animé relativement mollasson du fait d'une trop grande longueur général et d'un trop grand nombre d'épisodes avant d'entrer dans le vif du sujet. Déjà nous suivons malheureusement un trop grand nombre de personnages, dont certains ne sont tout bonnement pas attachants, mais surtout dont les points de vue se croisent et se recroisent sur les mêmes événements au début de l'histoire. En voulant nous montrer sa première partie sous différents angles Shiki se perd en redite et devient redondant. Le grand nombre de personnages dilue aussi le temps d'écran des plus intéressants, sans compter que l'interruption d'un point de vue peut parfois durer plusieurs épisodes et nuit au rythme et à la cohérence du tout.
Heureusement certains personnages sont tout bonnement fascinants et redynamisent l'histoire, en particulier le médecin de la communauté qui abordera la question de l'existence des vampires d'un point de vue froid et scientifique, nous offrants l'une des scènes les plus glaçante et marquante de l'animation japonaise qu'il m'ait été donné de voir.
L'acte final, sombre et torturé mais bien trop court, et lui aussi un moment d'anthologie avec un déchaînement de violence bienvenue et jouissif, qui nous poussera à nous demander qui étaient les plus effrayants, les vrais prédateurs de cette histoire. C'est à ce moment seulement que la confrontation des différents points de vue prendra tout son sens et nous offrira quelques belles réflexions sur la nature humaine.
Un peu thriller, un peu horreur, un peu action, un peu trop contemplatif, pas très bien dessiné, shiki et en fait un peu trop de choses pour son bien. Et pourtant je ne peux nier l'avoir regardé avec une certaine fascination et un grand plaisir tout en pestant contre cette longueur. J'ai la frustrante impression que ses auteurs ne sont pas passés si loin que ça d'un chef d'œuvre, mais qu'ils se sont un peu perdus en chemin, diluant où perdant de vue leur excellent concept et leurs très bonnes idées.
Malgré ses défauts je recommande Shiki à tous ceux qui cherchent une histoire de Vampire sombre et mature et qui sont prêts à patienter un peu avant que l'œuvre ne se dévoile pleinement.

Verdict :7/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (5)
Amusante (0)
Originale (0)

1 membre partage cet avis
2 membres ne partagent pas cet avis

A propos de l'auteur

Shedaoshai, inscrit depuis le 02/11/2012.
AK8.1.13 - Page générée en 0.046 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.218553 ★