Arakawa Under the Bridge

Arakawa Under the Bridge

Kō Ichinomiya, surnommé Riku, est une jeune personne qui fait partie de l'élite. Il est l'héritier de la plus grande entreprise mondiale, la société Ichinomiya, qui a comme devise : ''ne soit jamais endetté auprès de quelqu'un''.

Cependant, une jeune fille appelée Nino lui sauve la vie alors qu'il tente de récupérer son pantalon sur un pont. Comment Kō va-t-il s'acquitter de cette énorme dette envers cette jeune fille mystérieuse qui vit sous le pont de la rivière Arakawa ?

Synopsis soumis par lukeichi

Hiroshi Kamiya (Kou "Riku" Ichinomiya), Maaya Sakamoto (Nino), Chiaki Omigawa (P-ko), Chiwa Saito (Stella), Cho (Terumasa Takai), Houchu Ohtsuka (Toru "Shiro" Shirai), Keiji Fujiwara (Village Chief), Miyuki Sawashiro (Maria), Rie Tanaka (Shimazaki), Rikiya Koyama (Seki Ichinomiya), Ryoko Shintani (Tetsuro), Takehito Koyasu (Sister), Tomokazu Sugita (Hoshi), Yuko Sanpei (Tetsuo)

  • Arakawa Under the Bridge - Screenshot #1
  • Arakawa Under the Bridge - Screenshot #2
  • Arakawa Under the Bridge - Screenshot #3
  • Arakawa Under the Bridge - Screenshot #4
  • Arakawa Under the Bridge - Screenshot #5
  • Arakawa Under the Bridge - Screenshot #6
  • Arakawa Under the Bridge - Screenshot #7
  • Arakawa Under the Bridge - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par XenRoxas le 23-06-2014

9

Un humour totalement absurde, des personnages totalement absurdes et des situations totalement absurdes. Voilà qui résume bien Arakawa Under The Bridge. Beaucoup d’absurdes trouvez-vous ? Avez-vous vu la série au moins avant de penser cela ? Car Arakawa Under The Bridge est une série comique qui en vaut la peine. Si vous rigolez durant le(s) premier(s) épisodes(s) vous rigolerez durant chaque épisode que compte la série. La qualité est vraiment constante et les 12 épisodes ne laissent clairement pas le temps de se lasser des personnages et des situations Etant donné que je vends la série pour son humour, c’est particulièrement compliqué de persuader de la qualité de celui-ci et à part [...] Lire la critique

#Par enigma314 le 07-07-2011

6

Appliquer le proverbe "le silence est d'or, la parole est d'argent" avec Arakawa under the bridge n'est pas possible. Misant sur l'humour à gogo, les cris du héros finissent par lasser. Cet animé suit cette mode où tout est axé sur la parodie à l'extrême sans proposer une histoire avec un fond intéressant. La forme n'a pas à rougir, les couleurs sont vives et chatoyantes. C'est du beau, du propre digne d'une production actuelle. L'OP/ED jouent sur un aspect doux dingue qui n'est pas pour déplaire. Par contre, black out total sur la musique... La multitude de personnages complètement déjantés peut séduire, chacun y trouvera son compte. Beaucoup de fou-rire avec le personnage de la [...] Lire la critique

#Par SoulJapanExpress le 05-07-2011

8

J'ai eu mal à la tête! Arakawa Under The Bridge... C'est un anime qui ne me disait absolument rien même à travers son super titre. Après avoir complètement zappé le synopsis et par manque d'inspiration, je me suis jetée dedans à corps... perdu... Il faut dire que cet anime retourne le cerveau à toute personne saine d'esprit, homme, femme, enfant, troll... No discrimination. Première folie, un opening qui se veut artistique mais qui ne va nulle part à part proposer une succession de séquences pseudo poétique, pseudo lyrique, pseudo acceptable (...) On m'a dit de manger une glace et de dormir dans un tronc... Après ce petit coup de blues, je me suis dit que la série méritait quand [...] Lire la critique

#Par sugawara le 05-01-2011

3

Arakawa fait partie de ces animes que j’ai essayé en vain de lâcher à chaque épisode. Puis, alors que je m’étais presque résolu, je jetais un regard autour de moi, et je lisais l’approbation publique et critique de l’anime répandue un peu partout. Alors, sans trop savoir pourquoi, j’avais honte, et je continuais à le regarder. Ca n’intéresse sans doute pas le lecteur, mais ce fût une âpre lutte interne qui passionnera assurément mon psychiatre en revanche. Là, les plus perspicaces d’entre vous auront peut-être déjà une vague idée sur l’opinion que je peux avoir de cet anime. Si vous le voulez, vous pouvez carrément filer à la fin de cette critique, et gâcher tout le suspens. Si, allez-y [...] Lire la critique

#Par Calinhorely le 18-11-2010

10

Je me devais de critiquer cet anime ! Je dois commencer par vous avouer que lorsque je me mets devant cet OVNI, mes pieds quittent le sol, mon cerveau quitte mon corps, mon corps quitte ce monde, ce monde quitte sa raison et la raison quitte toute chose ! Pour faire court, je dirais que cet anime est une espèce de pot-au-feu succulent dont on a bien besoin en ces temps de famine créative (ce n'est que mon avis...). Nous assistons, à chaque épisode, à un espèce de Best-Of de tout ce qui compose l'animation japonaise ! C'est très simple, cet anime ne brille pas parce qu'il développe de l'inédit, cet anime surbrille parce qu'il réarrange le déjà-vu pour en faire du "+ qu'inédit" ! Je [...] Lire la critique

#Par Krokko le 28-08-2010

9

Si j'avais eu une très grande échelle et si je n'avais pas eu le vertige, s'il ne faisait pas nuit noire et si les poules n'avaient pas autant de dents, je serais monté sur mon toit illico après avoir terminé Arakawa under the bridge pour gueuler : " La vache les mecs, j'm'en suis payé une sacrée tranche!" J'ai vu plusieurs productions Shaft notamment les trois délires nommés Bakemonogatari et Sayonara truc machin chouette. Le point commun avec cet animé ? Décollage de la planète Terre direction la constellation du Délirium. Parce que c'est ça Arakawa, du grand grand délire. Evidemment on pourrait dire que le studio a utilisé un peu les mêmes légumes mais personne ne me contredira quand [...] Lire la critique

#Par emilie le 08-07-2010

6

Arakawa Under The Bridge, autant le dire tout de suite, est un OVNI. Avec ce titre, on sort des sentiers battus, des conventions, de la logique, de la société en gros. Sous couvert d’un humour quelque peu douteux, on va suivre plusieurs personnages qui ont tous plus ou moins un problème. Et notre héros (Ko, devenu Ric) qui aurait pu être normal n’échappe pas à la règle, son père non plus d’ailleurs. Donc, dès le départ c’est assez sympa, on rencontre pas mal de personnages. Au fur et à mesure des épisodes, on découvre ce qui fait leur caractère et leur « souci ». Plein de petits points humoristiques sont disséminés ici et là, permettant de donner un certain souffle à cette série. Parce [...] Lire la critique

#Par azorni le 30-06-2010

7

"Arakawa, under the bridge" est une petite série originale qui ne révolutionnera peut-être pas l'animation japonaise, mais qui reste tout de même un exercice de style correctement réussi. Pourquoi est-ce que je parle d'exercice de style ? Parce que le thème abordé est tout de même assez délicat. En effet le pitch était pour le mons scabreux : un jeune homme de bonne famille se retrouve à partager le quotidien de jeunes marginaux vivant sous un pont. Faire une comédie sur le thème de ce qu'il faut bien appeler les sans-abris, c'était pas évident. Pourtant les auteurs s'en sortent bien je trouve, grâce à un sens du comique de l'absurde assez poussé. Il n'empeche qu'ils ne [...] Lire la critique

#Par Nakei1024 le 29-06-2010

7

Depuis Sayonara Zetsubo Sensei, le studio Shaft a régulièrement sorti plusieurs OVNIs en terme d’animés. Arakawa n’échappe pas à cette règle, et nous invite à suivre le quotidien légèrement bouleversé d’un jeune milliardaire forcé par une dette morale de vivre avec une petite communauté composée exclusivement de personnes particulièrement excentriques. Le jeune homme va vite découvrir que malgré un avenir tout tracé, des moyens financiers presque illimités et l’esprit relativement cartésien et pragmatique qu’impose son statut, il ne pourra pas faire grand chose face à ses nouveaux interlocuteurs et sera forcé de revoir ses jugements et convictions plus d’une fois. Mais dépassant son côté [...] Lire la critique

#Par Zankaze le 14-06-2010

8
Sous le pont, les Frappadingues.

Tout d'abord, je m'excuse de faire cette critique avant d'avoir fini l'anime, mais voilà, la tentation a été trop forte: je voulais à tout prix être le premier à faire la critique de cet ovni déjanté qu'est "Arakawa". Ensuite, un avertissement: le visionnage de cet anime lorsque vous avez des proches dans votre environnement immédiat est fortement déconseillé: vous risquez en effet de passer pour un taré complet lorsque, inévitablement, vous éclaterez de rire tout seul devant votre écran. (je parle en connaissance de cause). Maintenant on peut y aller! Tout d'abord, Arakawa est un anime extrêmement soigné dans sa réalisation: avec shaft et Akiyuki Shinbo aux commandes, le contraire [...] Lire la critique

AK8.1.11 - Page générée en 0.151 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.37635 ★