Btooom!

Btooom!

Btooom! nous présente l'histoire d'un geek, Ryuka, présent dans le top 10 de son jeu favori, un survival où il faut tuer à coup de bombes pour gagner.
C'est dans ce contexte particulier que va être projeté Ryuka. Cependant, l'histoire se déroule sur une île meurtrière, et pour de vrai ! Notre protagoniste va-t-il être aussi fort dans la réalité que dans le monde virtuel ? Va-t-il tuer sans culpabilité ni remord ?

Synopsis soumis par Clemens

Mimori Suzuko (Himiko), Hongou Kanata (Sakamoto Ryouta), Sawashiro Miyuki (Kira Kousuke), Nakamura Yuuichi (Oda Nobutaka), Ookawa Tooru (Taira Kiyoshi)

  • Btooom! - Screenshot #1
  • Btooom! - Screenshot #2
  • Btooom! - Screenshot #3
  • Btooom! - Screenshot #4
  • Btooom! - Screenshot #5
  • Btooom! - Screenshot #6
  • Btooom! - Screenshot #7
  • Btooom! - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par onaspitz le 26-09-2015

6
Ils auraient pu faire mieux

Mon avis est clairement très flou par rapport à cette série mais je vais essayer d’expliquer au mieux ce que j'ai penser de cette œuvre qui m'a laissé assez perplexe. Nous voilà donc dans un énième survival game où plusieurs personnes se trouvant sur une île déserte doivent s'entretuer pour pouvoir quitter cet endroit. Nous suivons donc les aventures de Sakamoto, jeune homme de 23 ans qui est la définition même du geek qui ne sort jamais de chez lui et de Himiko, jeune lycéenne en mal être. Le scénario, bien que peu original (ça peut faire penser à Battle Royale) est pas mal et on est vite imprégné dans l'histoire ce qui est un point fort. L'histoire demeure sans incohérence et peut [...] Lire la critique

#Par nevia le 06-10-2014

8
Du déjà vu, à voir tout de même.

D'abord, je tiens à dire que si cet animé a été amplement condamné pour avoir emprunté ce concept à Battle Royale, eh bien perso cela ne me dérange absolument pas. Bon d'accord un groupe de cas soc' catapultés sur une ile déserte et forcés à se mettre sur la gueule, c'est pas franchement très original. Mais parfois l'originalité n'est pas forcément un gage de qualité. En fait ce qui compte c'est la façon dont le sujet est traité. Et je dois dire que j'ai été agréablement surprise par la dimension psychologique de l'animé. Rien à voir avec des daubes finies comme Hunger Games. L'histoire nous amène à nous questionner sur la nature humaine, qui se révèle ici alors que les protagonistes sont [...] Lire la critique

#Par GTZ le 06-08-2013

5
Btooom! - Battle Royale pour les nuls.

Btooom c'est un peu l'anime bluff. On a une paire de dix en main et on ne sait pas trop quoi en faire. Le flop tombe. On touche le brelan mais y a un Roi et un As qui traînent. On n'a pas confiance mais pourtant on a les armes. Enfin les armes, les armes d'un autre, et elles ne sont plus de première fraîcheur. Hunger Games est passé par là, autant dire qu'elles sont émoussées. En même temps y a Sword Art Online qu'est sorti. Ça se jette sur la piste. Les jeux en lignes c'est le mal. Donc ça nous donne un master looser, un vrai NEET, mais un winner en ligne, qui se retrouve dans Koh Lanta mais version Battle Royale. Mais attention, innovation, tous les participants se battent à l'aide de [...] Lire la critique

#Par TonyTrip le 03-07-2013

7
Ce fut de trop courte durée !

Tout d'abord, j'ai été agréablement surpris d'aimer autant l'opening (¡No Pain, No Game! - nano). Quoique par moment y a du fan-serv' vraiment dispensable (de la nudité quoi)... Mais bon, ça reste un détail qui ne m'a pas tant gêné en fait. Puis, au niveau des graphismes : c'est joli, coloré et les animations sont bonnes dans l'ensemble. Tandis qu'au niveau du scénario, j'ai trouvé ça : - guère original (vu que le pitch "l'île déserte dans lequel des individus s’entre-tuent pour survivre tout en espérant retrouver leur liberté" n'est pas nouveau et le fait qu'il s'agit d'un jeu, fictif, adapté en "vrai"); - rythmé (les scènes d'action sont plus ou moins intenses, voir un peu [...] Lire la critique

#Par Yabuki le 30-12-2012

6

Btooom est un contexte de survival déjà utilisé maintes fois. À l’époque de battle royal, l’idée que des personnes se retrouvent coincés dans une île déserte pour s’entretuer était excitante, mais nous arrivons à saturation. Et puis Battle Royal était différent, authentique. Ce n’est pas vraiment le cas ici. En gros, des gens sont sélectionnés dans tout le japon pour s'affronter au large du pacifique, en reproduisant les règles de Btooom, un jeu on line qui fait fureur dans le monde, où les armes sont des bombes. Ce qui explique le titre, le bruit de l'explosion. (génial) L'ensemble est passable. Ryuka, mis à part qu'il arbore constamment une chemise nickel et une coiffure de play-boy, [...] Lire la critique

#Par Knyke le 29-12-2012

7

Btooom!, un de mes animes de cet automne 2012. J'avais déjà prévu de me lancer sur le manga lorsqu'il avait été présenté sur le forum car le genre survival, île déserte, tout ça, j'aime bien. Compilé en 12 épisodes avec en prime une fin ouverte à une suite (un peu du genre de celle de Hight School of the Dead). En faire un anime était un peu prématuré vu que l'anime a dépassé la parution française du manga et que le manga n'était pas assez avancé pour pouvoir clore un arc bien défini. Pour ce qui est de l'histoire, Btooom! c'est un jeu-vidéo dont le héros Sakamoto est classé dixième mondial en étant le meilleur joueur japonais. Outre sa popularité dans le jeu il entretient de très [...] Lire la critique

#Par Sacrilège le 25-12-2012

4

On ne peut que penser à Battle Royal en regardant cette série. Sur une idée adaptée d'un jeu video, des japonais débarquent sur une île mystérieuse, et sont destinés à se tuer pour pouvoir rentrer chez eux. Je sais, je réduis beaucoup l'anime en disant cela. Mais est-il pour autant véritablement plus développé ? Les seules armes dont bénéficient les combattants sont des bombes (là on voit que le titre de l'anime a vraiment été dur à trouver), avec lesquelles ils doivent tuer une demi douzaine d'autres personnes pour parvenir à s'échapper de l'île. Les attaques se composent donc de bombes à retardement, explosion directe, ou encore à tête chercheuse, bref comme dans Worms ou n'importe quel [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.113 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.140673 ★