Grimgar, le monde des cendres et de fantaisie

Grimgar, le monde des cendres et de fantaisie

Un jour, un groupe de personnes se réveille dans une mystérieuse tour sans aucun souvenir de leur vie ou des conditions qui les ont menés ici. Ils apprennent que ce monde se nomme Grimgar et qu'il est peuplé de créatures fantastiques. Afin de survivre, ils vont devoir rejoindre les forces du bataillon volontaire et combattre ces créatures.
Dès lors, le groupe se divise en deux et va se consacrer cette tâche, mais l'équipe de Haruhiro a beaucoup de difficultés et leur quête va s’avérer bien plus difficile que prévu.

Synopsis soumis par Merydine

Yoshimasa Hosoya (Haruhiro)

  • Licencié : oui
  • Titre français : Grimgar, le monde des cendres et de fantaisie
  • Editeur: All The Anime, Wakanim (Simulcast - VOD)

Critiques des membres

#Par Rintero le 09-08-2017

4
♪ They say we're young and we don't know ♪

Un animé que pas beaucoup de monde a vu, dont presque personne ne se souvient, et qui n'aura jamais de seconde saison. La cible parfaite pour une critique gratuite et arriviste. Et puis ça risque pas de soulever les foules, les fourches vont surement rester au chaud. Dans cet écrit du moindre effort, dont rien ne dépend, et qui ne contribuera à rien, je vous invite à revenir avec indifférence sur Grimgar, un animé dont j'aurai d'ailleurs sans doute oublié le nom au moment où vous lirez ces quelques lignes. "Alors c'est Kirito"... Voilà elle est faite, on avance, et on évite de s'endormir. Grimgar est un animé Isekai, un genre qui en est devenu un sans qu'on ne lui demande rien, je me [...] Lire la critique

#Par Duna le 14-08-2016

7
Grimgar, l'antithèse d'Aincrad ? - La Fantasy au fil de l'épée.

Grimgar, c'est très lent au démarrage, et ça raconte à la première personne l'histoire d'une bande de noobs amnésiques qui se serrent les coudes et la ceinture. Et puis, pour un personnage féminin ayant le charisme d'Asuna, on peut repasser. A première vue, tout l'inverse de Sword Art Online (SAO pour toute personne touchée, de près ou de loin, par la vague de hype). Le premier a pour lui ses graphismes de toute beauté, le second ses thèmes musicaux qui envoient du pâté à l'estomac et du bon son aux oreilles. Les deux jouent un peu avec le harem et le ecchi - c'est attendu, ça plaît ou ça rebute, mais c'est comme ça. Le thème des pov' gusses prisonniers et risquant leur peau dans un [...] Lire la critique

#Par GTZ le 28-06-2016

7
Grimgar - L'anime qui nettoie les yeux.

Grimgar, le monde de cendre et de fantaisie. Une anime dont l'esthétisme enchante dès les premières images. Couleurs pastels, chaudes et éclairées, ici c'est pas l'univers du Witcher, c'est plus Princess Mononoke façon Iko. Je raconte n'importe quoi, mais en gros c'est super jolie. Je vais rester concentrer sur ce point pour le moment, le contenu suivra. Car c'est par cette première accroche que je me suis plongé dans cette série. Un rythme lent, contemplatif, des paysages, des photos et on apprécie le séjour. En douceur en prenant le temps, le temps aussi de nous faire apprécier la beauté de cet univers. Que ce soit la ville en bordure des territoires sauvages, avec ses ruelles [...] Lire la critique

#Par Pitucho le 14-06-2016

9
Une expérience de vie peinte sur une toile

Envoûtant serait le mot. D'ailleurs ne serais-ce pas le but de tout artiste? Captiver si intensément l'attention des personnes pour en faire des admirateurs. Hai to Gensou no Grimgar est une série qui m'a envoûté. Elle représente à mes yeux une œuvre d'art. Je n'irais pas jusqu'à dire qu'on trouve difficilement mieux de manière générale mais dans son domaine, Grimgar excelle. J'ai pour habitude d'éviter de regarder directement une série que je suppose avoir un grand potentiel. Dès le départ, avec une idée très vague, j'ai gardé Grimgar dans le coin de mon esprit afin de pouvoir l'apprécier sans attendre une semaine entre chaque épisode. J'ai eu tout à fait raison de procéder ainsi. Si [...] Lire la critique

#Par Anon le 04-04-2016

7
Grimgar - Pose ton épée et admire le paysage

Présentateur : Bien le bonjour mesdames et messieurs, nous nous retrouvons aujourd'hui aux côtés de Anon, rédactrice à temps très partiel de critiques d'animes et aussi imaginative que son pseudo l'indique. Blague à part, ça fait un moment qu'on vous a pas vue ? Anon : Eh bien malheureusement, oui. Tandis que mon envie d'animes un peu plus que divertissants se bat avec ma fatigue des animes dépressifs, le temps de finir l'épopée de Casshern et de comprendre le but de RaXephon, qu' Utena se rappelle à ma mémoire une fois par mois et que Mirai Nikki a totalement échoué à me garder dans son public, la saison d'hiver 2105-2016 s'est imposée comme un vide absolu dans la japanimation. P : [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.03 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.123223 ★