Grimgar, même les gobelins veulent survivre.

» Critique de l'anime Grimgar, le monde des cendres et de fantaisie par Shedaoshai le
05 Juin 2018

Grimgar, même les gobelins veulent survivre.

Hai to Gensou no Grimgar c’est l’histoire d’un groupe d’amnésiques qui se retrouvent dans un monde fantastique sans trop savoir pourquoi et qui vont devoir se battre contre des hordes de gobelins pour survivre… enfin pour gagner de l’argent, mais c’est pareil.
Nous suivrons donc les aventures et mésaventures de ce petit groupe composé comme un groupe Donjons et Dragons sans aucune once d’imagination ! Un tank 1 heal, un chasseur un mage dps etc…

Il y a un prêtre soigneur, Manato, le leader du groupe, charismatique et soucieux des autres.
Haruhiro, un voleur qui est notre principal point de vue sur l’histoire et qui se pose beaucoup trop de questions sur l’existence et el but de la vie.
Shihoru la mage à gros boobs, ridiculement timide sauf avec Manato.
Yume la chasseuse, courageuse, joyeusement idiote et sympathique avec les autres, très protectrice envers Shihoru.
Moguzo, le guerrier spé tank qui aime faire la cuisine et qui a l’air un peu benêt.
Et enfin Ranta l’épéiste noir insupportable qu’on aimera détester car il se plaint de tout constamment et cherche des poux aux autres pour rien.
Un bon groupe bien clicheton à première vue, et pas franchement composé de lumière si on oublie Manato, heureusement les personnages et leurs relations seront approfondi.

A première vu on peut se demander si Grimgar et un nouvel avatar du genre Isekai et crevons l’abcès tout de suite, oui malheureusement.

Les personnages n’ont aucun souvenir de leur vie d’avant l’arrivé dans Grimgar mais par de « subtile » sous-entendu on nous fait comprendre qu’ils viennent bien de notre monde. Et… ça n’a aucun intérêt. Déjà parce qu’ils sont amnésique et ne retrouveront aucun fragment de mémoire, ils ne peuvent donc ni regretter leur monde n’y le comparer à celui de Grimgar et du coup rentrer chez eux n’est pas un enjeu pour eux.

J’imagine que les faire venir de notre monde puis les rendre amnésique n’est rien d’autre qu’une énorme facilité scénaristique mais c’est tellement flagrant ici que ça m’agace. Des ploucs venants d’un village de paysans pour arriver en ville et devenir aventurier ça marche aussi bien.
Heureusement par la suite Grimgar parvient à ce racheter, loin d’être un déferlement de scène d’action Grimgar prend son temps (beaucoup trop diront certains) pour poser ses personnages son monde et son ambiance. Les scènes de vie et de préparations des raids sont nombreuses et plaisantes à regarder.

On s’attache aux personnages et on s’inquiète pour eux car le monde de Grimgar se montrera vite impitoyable.
Les combats sont… intenses, je ne vois pas d’autres mots pour décrire l’action. Les héros galèrent, souffrent et saignent car ils doivent apprendre à ce coordonner et font face à de ennemis qui jouent aussi leur vie. Pendant longtemps la moindre victoire ne sera acquise qu’au prix d’efforts intenses, presque exagérés, mais c’est là tout son intérêt.

Et la cerise sur le gâteau c’est qu’il est BeauuU !!
S’il y a bien une chose qui devrait faire l’unanimité c’est que Grimgar c’est Bôôooo ! Vraiment beau, avec des couleurs pastel et des environnements qui ressemblent à des aquarelles.
Le moindre village, un simple bosquet d’arbres deviennent un ravissement pour les pupilles même si dans un premier temps les personnages semblent, avec leur charadesign manga un peu en décalage. Mais on si fait et ça en jette en plus d’être assez neuf. (D’autre œuvre on peut être déjà fait des choix esthétique similaire, mais ça reste suffisamment rare pour paraitre innovant et du neuf dans le milieu de l’animation ce n’est pas plus mal)
Et une animation très soignés, même hors combat, accompagne le tout. Et puis j’aime bien le charadesign d’ailleurs, mais ça c’est plus personnel.

Et puis sa fourmille de détails, le plus flagrant c’est sur les vêtements des personnages, avec des boucles, des sangles, des plis etc. Le soin apporté est un régal pour les yeux.
Je traine un peu sur le côté visuel mais c’est quand même une part non négligeable d’un animé, alors quand on en choppe un qui est visuellement très beau et très frais il ne faut pas bouder son plaisir. La forme sans le fon ce n’est pas terrible mais la forme ne peut pas être méprisée dans un art visuel comme l’animation. Et là elle est au rendez-vous !

En définitive Grimgar ça met du temps à se lancer mais c’est terriblement bon une fois qu’on est dedans. C’est aussi la preuve que les scénarios Isekai (venu d’un autre monde) ça ne sert pas à grand-chose. Et enfin c’est une animation et un dessein de qualité au service d’une historie très classique mais qui, parce qu’il y a des enjeux et des conséquences parfois tragiques, saura vous faire vibrer, du moins je l’espère.

C’est n’est pas une grande œuvre mais c’est du très bon divertissement donc 8/10 !
Vivement la suite car il y a de nombreux romans à adapter.

Verdict :8/10
Ce que les membres pensent de cette critique :
Convaincante (5)
Amusante (0)
Originale (1)

4 membres partagent cet avis
0 membre ne partage pas cet avis

A propos de l'auteur

Shedaoshai, inscrit depuis le 02/11/2012.
AK8.1.13 - Page générée en 0.042 seconde - 8 requêtes ★ DB.8.0.140393 ★