The Qwaser of Stigmata

The Qwaser of Stigmata

Mafuyu Oribe et Tomo Watanabe sont étudiantes à l'academie St-Mikhailov où elles rencontrent par hasard un mystérieux garçon aux cheveux argentés, Sasha. Il est appelé Qwaser, être vivant capable de manipuler un élément spécifique. Ce dernier tire son pouvoir du soma, substance que seule une femme peut lui procurer, améliorant ainsi ses aptitudes au combat. Aujourd'hui, au 21ème siècle, le mystère tournant autour d'une icône transforme l'académie en un champ de bataille pour le combat entre les Qwasers.

Synopsis soumis par mathn22

Yuko Sanpei (Sasha), Ai Shimizu (Lizzie), Aki Toyosaki (Tomo Yamanobe), Aya Hirano (Katja), Ayahi Takagaki (Ayana Minase), Ayako Kawasumi (Miyuri Tsujidō), Ayumi Fujimura (Mafuyu Oribe), Kana Hanazawa (Fumika Mitarai), Minori Chihara (Teresa Beria), Susumu Chiba (Yūri Noda), Toru Ohkawa (Shin'ichirō Ōtori), Yōko Hikasa (Hana Katsuragi)

  • Licencié : oui
  • Titre français : The Qwaser of Stigmata
  • Editeur: Dybex, Gong

Une ONA et 16 spécial sont disponibles dans les éditions DVD et Blu-Ray japonaises.

  • The Qwaser of Stigmata - Screenshot #1
  • The Qwaser of Stigmata - Screenshot #2
  • The Qwaser of Stigmata - Screenshot #3
  • The Qwaser of Stigmata - Screenshot #4
  • The Qwaser of Stigmata - Screenshot #5
  • The Qwaser of Stigmata - Screenshot #6
  • The Qwaser of Stigmata - Screenshot #7
  • The Qwaser of Stigmata - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par Kanade Kyoshiro le 06-12-2018

6
Montre moi tes seins je te dirai qui tu es.

Ce n'est pas tant une critique qu'une impression que j'ai envie d'aborder aujourd'hui et je pense avoir trouver l'animé idéal pour le faire. Je nage actuellement en pleine perplexité. J'ai toujours été fan d'érotisme. Je pense que Nozokiana est mon manga préféré dans le genre. Mais je reste néanmoins forcé de constater que dans le genre, les japonais ne sont pas les plus efficaces. Peut être à cause de leur société et surement à cause de leurs rapports sociaux mais tout ce qui touche aux romances ou en tout cas aux relations humaines charnelles, les japonais sont dans les extrêmes. Soit c'est la romance prude de deux personnes qui mettront 26 épisodes à se tenir par la main. Soit on est [...] Lire la critique

#Par onaspitz le 17-08-2015

3
Ca aurait pu être bien.

Pourquoi ? Pourquoi vous avez ruiné une bonne base avec des seins ? Répondez moi. Non sérieusement, le fond de l'anime est intéressant, des guerriers religieux qui peuvent contrôler un élément chimique (chlore, fer, mercure etc...) s'affrontant entre eux pour des idoles religieuses. Sur le coup c'est assez badass, ça donne envie...et au final qu'est ce qu'on rajoute ? Le Soma. Et qu'est ce que le Soma ? C'est l'élément qui va ruiner cet animé. C'est grosso-merdo l'énergie que les Qwaser (les guerriers alchimistes) ont besoin pour pouvoir se battent et devenir plus puissants. Et où-est ce qu'on peut trouver ce fameux Soma ? Et bien, en suçant des seins. Et c'est le premier gros point [...] Lire la critique

#Par Silver Wolve le 30-05-2011

2

Avec cet anime nous sommes tombés bien bas ! Du moins surtout le niveau de la japanimation qui est bien bas ! Est-ce obligatoire de foutre un anime dans lequel a chaque épisode une ou plusieurs femmes se font TIRER les nichons !? (vulgarité quand tu nous tient). Ok qu'un anime soit un ecchi, il n'y a rien à cela, mais là c'est quoi? C'est tout simplement du n'importe quoi ! Je crois que cet anime n'est bon qu'à attirer les personnes qui n'ont jamais vus une paire de seins de leur vie (désoler pour ceux qui ont aimé). Pour moi cet anime n'est bon qu'à attirer un public fan de gros seins qui se balances dans tous les sens. Quoi de plus outrageant que ça? Quand je vois ça, la [...] Lire la critique

#Par Giggles le 23-12-2010

4

Dans cet animé j'ai aimé 2 trucs essentiellement. Petit 1 : le générique n°2 Baptize de Yôsei Teikoku. Petit 2 : l'épée de sang de Sasha (c'etait bien trouvé) A part ça, l'animé est d'une nullité abyssale dû principalement au fait qu'on nous assomme pendant la totalité de la série par de l'érotisme de bazar. Petit topo : y a des gentils qwasers et des méchants qwasers qui se battent les uns contre les autres. Chaque qwaser est maître d'un élément. Jusque là tout va bien, j'irais jusqu'à dire que même si le fond de l'histoire a un air de déjà vu, on s'en accommode très bien, d'autant plus que les armes sont assez originales. Là où le bât blesse, c'est la façon dont les héros [...] Lire la critique

#Par daisuke01 le 23-12-2010

8

J'ai pu voir cette série en version Non Censurer, et partout sur le net on dit qu'on peut retrouver des scènes de sexe et de violence, ah ben il y a pas plus vrai, on assiste dans chaque épisodes à des scènes de violence (surtout au début), mais ce qu'on retiendra le plus, c'est tout le fan service pour les seins de ces demoiselles, surexploiter, sur-dimensionner, et j'en passe, en fait l'animé est bâtit autour du soma qui provient des seins, donc on peut déjà imaginer toutes les scènes dans nos tête, et je peux vous dire qu'elle sont chaudes (les scènes avec les seins). Bon graphiquement sa tient la route, mais le seul défaut est qu'on évolue presque toujours dans le même territoire [...] Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.128 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.148234 ★