Angel Heart

Angel Heart

Glass Heart est le nom de code d'une jeune tueuse à gages professionnelle qui travaille pour la mafia chinoise. Mais un jour, après avoir exécuté à bout portant le père d'une petite fille, elle est prise de remords et se suicide. L'organisation, qui n'a pas l'intention de perdre son meilleur élément, lui fait greffer un coeur. Ce coeur, c'est celui de Kaori, autrefois assistante de Ryo Saeba aussi connu sous le nom de code City Hunter...

  • Licencié : oui
  • Titre français : Angel Heart
  • Editeur: Panini Manga

Il est préférable d'avoir lu City Hunter avant d'aborder Angel Heart

Angel Heart, de Tsukasa Hojo – Tome 25 » Publié le 18-12-2008

Le tome 25 est sorti. Très bonne nouvelle ! Lire l'article

  • Angel Heart - Screenshot #1
  • Angel Heart - Screenshot #2
  • Angel Heart - Screenshot #3
  • Angel Heart - Screenshot #4
  • Angel Heart - Screenshot #5
  • Angel Heart - Screenshot #6
  • Angel Heart - Screenshot #7
  • Angel Heart - Screenshot #8

Critiques des membres

#Par escafleiko le 17-05-2010

8

« Félicitation Glass Heart ! Cà t’es probablement égal de le savoir, mais avec le travail d’aujourd’hui, ça fait exactement cinquante personnes que tu élimines pour l’organisation. » Tels étaient les derniers mots que Glass Heart attendit avant de se suicider. Le cœur de verre de la jeune tueuse s’est brisé après avoir vu la fille de sa cible, partie acheter une glace à déguster, pleurer la mort de son père assassiné par sa main. Tout ce que désirait la jeune tueuse de quatorze ans était d’être enfin libre. Seulement l’organisation ne désire pas perdre son meilleur tueur. Pour la sauver, le cœur d’une personne fraichement morte fut volé. Glass Heart qui [...] Lire la critique

#Par kuchiki byakuya le 09-03-2007

9

Encore un chef d'oeuvre de Hojo. On y retrouve avec plaisir les aventures de Ryo Saeba. Pourtant, Angel Heart est assez différenet de City Hunter. Je m'explique. Dès le début, il est évident que Angel Heart est plus sombre que City Hunter car le manga tourne autour du thème de la mort. L'histoire est plus adulte, plus larmoyante (mais pas déprimante, non plus ^^), sans que l'humour soit sacrifié (on retrouve toujours la fameuse masse de 100 tonnes ^^). Le fil directeur est assez superficielle et on assiste plus à une succession de petites histoires. Je dis superficielle car le scénario est centré sur la relation entre [...] Lire la critique

#Par watanuki le 06-03-2007

6

Angel Heart marque le déclin grandiose de Tuskasa Hojo. Parvenu au sommet de son art et de sa finesse narrative (sans oublier son humanisme) avec Family Compo, il sombre à maintes reprises avec Angel Heart dans le pathos inavouable, et on se noie parfois un peu facilement dans des flaques de larmes sans sel. Les 3 premiers volumes sont des chefs-d'oeuvre, l'auteur y fait montre d'un savoir-faire exceptionnel, et d'une capacité indiscutable à rendre l'action palpitante : la tueuse Glass Heart, ayant survécu à sa tentative de suicide, tente d'échapper aux assassins lancés à ses trousses, aidée en cela par Ryo Saeba. Rien [...] Lire la critique

#Par HerrV le 31-10-2005

10

Que l'on soit clair dès le départ : Angel Heart n'est pas la suite de City Hunter. Plusieurs évènements le prouvent.      Ce qu'a voulu Hojo, c'est faire du City Hunter sombre. Pour sa nouvelle série, dont il avait prévu qu'elle tournerait autour de l'histoire d'un tueur à gages, devant les attentes de millions de fans souhaitant un retour du nettoyeur (alors qu'il ne voulait plus continuer les CH), il s'est dit : et si Ryo avait perdu Kaori, que serait-il devenu ? Mêlant cette idée à celle du tueur à gages, Angel Heart était né, City Hunter connaissait un nouveau départ radicalement différent. On peut donc voir une réinterprétation de City Hunter là-dedans.      Le style de dessin est [...] Lire la critique

#Par bat le 02-01-2005

9

Kaori l'assistante du célèbre Ryo Saeba alias City Hunter meurt à la suite d'un accident de voiture, pendant qu'une célèbre tueuse à gages Glass Heart se suicide en sautant d'un toit.    Ene greffe de coeur est faite à Glass Heart et on lui greffe celui de Kaori : la tueuse reste dans le coma pendant longtemps, jusqu'à son réveil.    Elle ressent ce que ressentait Kaori.      Ca semble compliqué comme ça mais en fait, c'est absolument génial. L'auteur nous apporte la suite parfaite de City Hunter, son trait s'est encore affiné, perfectionné. Action, humour, Ryo Saeba... Aucun doute, il s'agit bien de l'univers culte de Tsukasa Hôjô. Lire la critique

AK8.1.13 - Page générée en 0.055 seconde - 6 requêtes ★ DB.8.0.148234 ★